Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez saisi, par exemple, essayez « application » au lieu de « logiciel ».
  • Essayez l’une des recherches les plus utilisées ci-dessous.
  • Lancez une nouvelle recherche.
Questions fréquentes

La Tasmanie digitalise le Processus de Vaccination des Consommateurs contre le COVID-19 avec Oracle Cloud

Un programme à l’échelle de l’État pour simplifier l’accès à la vaccination

Les responsables de la santé publique de l’État australien de Tasmanie ont un objectif ambitieux : vacciner contre le COVID-19 les 541 000 habitants de l’île. Il s’agit de rendre les vaccins aussi accessibles que possible tout en assurant un suivi sécurisé de l’évolution de la vaccination afin de faciliter la gestion des stocks et de la demande.

« Dans cette lutte complexe et rapide contre le COVID-19, les données ont un rôle essentiel à jouer, maintenant et à plus long terme. »

Cherie Ryan, vice-présidente et directrice générale régionale ANZ, Oracle

Oracle Cloud simplifie les rendez-vous et les dossiers médicaux

La technologie joue un rôle essentiel : le système de gestion de la santé de l’État permet aux consommateurs de réserver leur vaccination en ligne ou par téléphone, d’utiliser l’enregistrement digital lors de leur rendez-vous et de recevoir un rappel pour programmer une seconde dose de vaccin, si nécessaire. Les professionnels de la santé utilisent également le système pour enregistrer le type de vaccin administré et créer ou mettre à jour un dossier médical électronique unique pour chaque personne vaccinée.

Oracle Health Management System Cloud Service permet aux administrations locales et aux établissements médicaux d’accéder en toute sécurité aux données relatives au programme de vaccination et d’enregistrer chaque injection réussie dans le registre australien des vaccinations. Le système de gestion de la santé (HMS) d’Oracle a d’abord été développé pour gérer les programmes de dépistage, de thérapie et de vaccination du COVID-19 aux États-Unis.

Les pays africains utilisent Oracle Cloud pour gérer leurs programmes de vaccination, de la fièvre jaune au COVID-19

Le virus COVID-19 est nouveau alors que le virus de la fièvre jaune ne l’est pas, mais ils ont une chose terrible en commun : ils tuent tous les deux. La moitié des personnes infectées par la fièvre jaune et développant des symptômes graves meurent en moins de deux semaines. Un vaccin efficace existe, mais vacciner des millions de personnes, créer des millions de dossiers de santé et s’assurer que personne ne passe à côté, est un défi de taille.

C’est là qu’Oracle peut vous aider. En commençant par le Ghana, nous travaillons avec le Tony Blair Institute for Global Change pour fournir aux nations africaines un système innovant de dossiers médicaux électroniques basé sur le Cloud pour les aider à gérer leurs programmes de vaccination à grande échelle, à contenir les principales maladies et à sauver des vies.

« Il s’agit d’une initiative extrêmement intéressante et potentiellement révolutionnaire pour l’enregistrement des informations sur l’ensemble des vaccinations et des traitements contre les maladies dans les pays africains. »

–Tony Blair, président exécutif de TBI et ancien premier ministre de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord

Ensemble, nous construisons l’avenir des soins de santé

Le système prend entièrement en charge les prochains déploiements de vaccins contre le COVID-19, pays par pays, en assurant le suivi des vaccinations, des tests et en créant des codes QR pour les « laissez-passer d’immunité ». La preuve de la vaccination stimulera les voyages et le tourisme, ce qui contribuera à la réouverture des économies. Notre système s’adapte aux besoins et à l’échelle de chaque pays à mesure que les programmes de santé publique se développent et que de nouveaux programmes sont ajoutés. Le Tony Blair Institute est actuellement en pourparlers avec plus de 30 pays en vue d’adopter le système HMS d’Oracle pour soutenir diverses initiatives de santé publique.

3 pays. 1 système. De nombreux usages critiques.

Oracle s’associe au Ghana

On estime que le virus de la fièvre jaune provoque 200 000 cas de maladie et 30 000 décès chaque année, dont 90 % en Afrique. Le Ghana utilise actuellement le système HMS d’Oracle pour gérer les vaccins contre la fièvre jaune et suivra avec les vaccins contre le COVID-19 lorsqu’ils seront disponibles. Le programme de cette année est le ciblage de 5,8 millions de personnes dans tout le pays. La première phase se concentre sur le centre du Ghana, où plus de 70 000 personnes ont été vaccinées et enregistrées dans le système Oracle HMS au cours de la première semaine.

Carte du Ghana

Oracle s’associe au Rwanda

Le Rwanda utilisera le système d’Oracle pour soutenir son administration du vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) dès la réouverture des écoles secondaires, et prévoit de soutenir également les vaccinations contre le COVID-19. Le président Paul Kagame a déclaré : « Ce partenariat permettra de mettre en place un registre électronique digital novateur pour les vaccins, qui signalera que le continent est prêt à déployer le vaccin et à rouvrir nos économies au commerce et au tourisme en toute sécurité. »

Carte de la Sierra Leone

Partenariat d’Oracle avec la Tasmanie

Le gouvernement de Tasmanie utilise Oracle Health Management System Cloud Service for Government pour gérer son programme de vaccination contre le COVID-19 à l’échelle de l’État. L’organisme de santé de Tasmanie gère plus de 45 000 consommateurs à l’aide du système Oracle, qui jouera un rôle essentiel dans la réalisation de l’objectif du programme national consistant à atteindre les 541 000 habitants et à communiquer les données relatives à la vaccination au registre australien des vaccinations.

Carte de la Tasmanie

Le système de gestion de la santé Oracle repose sur :

Oracle Cloud Infrastructure (OCI) : fournit une puissance de calcul haute performance pour exécuter en toute sécurité les charges de travail les plus critiques.

Oracle Application Express (APEX) : une plate-forme de développement low-code qui permet aux utilisateurs de construire des applications évolutives et sécurisées.

Oracle Exadata Cloud Service : exécute les charges de travail Oracle Database dans le Cloud, améliorant ainsi la sécurité, les performances et la disponibilité.