La Deutsche Bank exploite 10 000 bases de données avec 50 % d'énergie en moins

La Deutsche Bank tire parti d'Oracle Exadata Cloud@Customer pour réaliser des économies considérables et atteindre les objectifs de durabilité.

Share:

Oracle s’intègre dans notre stratégie et complète notre parcours existant. Certaines applications resteront sur site et nous devons investir pour les simplifier. Oracle soutient entièrement notre stratégie cloud, prend en charge la consommation de technologie as-a-service et présente d'importants avantages financiers et de développement durable.

Bernd LeukertResponsable de la technologie, des données et de l'innovation, Deutsche Bank

Défis des entreprises

Les entreprises de tous les secteurs traitent de plus en plus de données pour améliorer le service clients, fournir de meilleures informations clés et prévenir les problèmes avant qu'ils ne surviennent. Les efforts de transformation déployés par la Deutsche Bank en Allemagne portent leurs fruits. Réalisé avec Oracle, ce travail de modernisation du software de gestion des données - qui sous-tend les opérations, la gestion des risques et la planification des capitaux - souligne à quel point la technologie peut aider les banques à prendre l'avantage sur ses concurrents. Christian Sewing, PDG, a fait de la simplification et de la modernisation de la technologie de la banque l'un de ses efforts emblématiques, pour préparer la banque à faire face à l'avenir.

Les bases de données Oracle Database constituent le fondement de la majorité des applications de Deutsche Bank et stockent plus de 40 pétaoctets de ses données. En juin 2021, la banque a déclaré qu'elle déplacera ses bases de données à travers le monde vers des versions plus récentes s’exécutant sur Oracle Exadata Cloud@Customer, qui fournit des services de base de données à hautes performances gérés par Oracle dans un cloud privé.

Bernd Leukert, directeur de la technologie, des données et de l'innovation chez Deutsche Bank, a lancé un plan de modernisation informatique visant à simplifier les opérations de la banque, à exercer de meilleurs contrôles, ainsi qu'à réduire les dépenses et la consommation d'énergie. La banque s'attend à ce que la transition vers Oracle Cloud réduise de plus de 50 % l'énergie utilisée pour exécuter plus de 10 000 bases de données, une contribution importante aux objectifs de durabilité de Deutsche Bank.

Pourquoi Deutsche Bank a choisi Oracle

Deutsche Bank s’est tournée vers Oracle Exadata Cloud@Customer dans le cadre des efforts qu'elle a déployés pour réduire ses coûts, ajouter des fonctionnalités et conserver certaines données sur site afin de continuer à respecter les règles européennes de protection des données. La banque a conclu en 2020 un partenariat de cloud public avec un autre fournisseur de cloud, démontrant ainsi que les grandes entreprises se tournent de plus en plus vers les environnements de cloud hybride.

Résultats

La migration vers Oracle, qui devrait se dérouler au cours des trois à cinq prochaines années, devrait permettre à la banque d’économiser plusieurs millions d'euros en termes de coûts.

Contrairement aux softwares exécutés dans le cloud public, le service de base de données Oracle Exadata Cloud@Customer s'exécute dans les centres informatiques de la banque. C'est donc la Deutsche Bank qui paie la facture d'électricité. Ici, plus de 50 % des économies d'énergie attendues proviennent des machines Oracle Exadata exécutant des bases de données beaucoup plus efficacement que les serveurs x86 classiques utilisés.

L'arrangement Cloud@Customer permet à la Deutsche Bank, plus grande banque allemande, de garder le contrôle des données clients, tandis qu'Oracle gère les mises à jour logicielles. Grâce à une meilleure isolation des charges de travail, les membres des groupes Deutsche Bank peuvent partager des ressources entre certaines applications, tout en déployant des ressources dédiées pour d'autres. Le déploiement de Cloud@Customer offre également une latence réseau inférieure à celle des clouds publics, en particulier pour les applications bancaires qui nécessitent des réponses quasiment immédiates aux événements du marché. Le projet de modernisation de la base de données présente également des avantages supplémentaires, avec une sécurité et une automatisation renforcées, ce qui réduit les tâches manuelles d'administration des données et améliore la stabilité des applications, en réduisant les erreurs de configuration.

« À l'époque, nous en étions responsables », explique B. Leukert. « C'est un grand soulagement pour nous aussi en ce qui concerne les personnes, des compétences et de l'expertise. La complexité des processus entraîne des coûts. »

La Deutsche Bank s'efforce d'internaliser ses talents technologiques, afin que les ingénieurs constituent plus de la moitié de l'organisation technologique de la banque d'ici la fin 2022.

Publié:16 septembre 2021