Livre blanc Êtes-vous prêt pour le RGPD
Ce que signifie le RGPD pour les directeurs marketing :
tout ce battage publicitaire est-il justifié ?

Formant un lien direct avec les clients et leurs données, les marketeurs seront touchés de manière unique par le RGPD. Dans cette session de Q&R, Marie Escaro et Kim Barlow d'Oracle évoquent l'impact du RGPD sur les équipes marketing.

Tout ce battage publicitaire autour du RGPD est-il justifié ? Quel sérieux les marketeurs doivent-ils lui accorder ?

Kim :
Les régulateurs européens ont la mission claire de durcir les contrôles sur la manière dont les entreprises recueillent, utilisent et partagent les données. La perspective d'amendes importantes en cas de non-conformité est une motivation suffisante pour pousser les entreprises à opter pour la prudence. Les marketeurs doivent prendre ce sujet très au sérieux, car une grande partie de leur rôle consiste à s'assurer que l'entreprise possède une approche prescriptive de l'acquisition, de la gestion et de l'utilisation des données.

Marie :
Les entreprises s'appuient de plus en plus sur les données pour se rapprocher de leurs clients. Les données étant désormais perçues comme la devise de l'entreprise moderne, les entreprises ont toutes les bonnes raisons de mettre en place les contrôles nécessaires pour se protéger et protéger leurs clients.

Qu'est-ce que cela signifie pour les directeurs et les équipes marketing ?

Marie :
Les équipes marketing doivent avoir une vision claire des données qu'elles possèdent, du moment où elles les ont recueillies et de la façon dont elles sont utilisées dans l'entreprise. Cette visibilité leur permet de définir des processus pour contrôler ces données. J'ai travaillé avec une entreprise qui stockait des informations dans sept bases de données différentes, sans identifiant commun. Il a fallu deux ans pour tout unifier en une seule base de données ; cet exemple devrait pousser toute entreprise possédant une position similaire à commencer à consolider ses données dès aujourd'hui. La définition de processus est tout aussi importante pour hiérarchiser la qualité des données. Le chiffrement est une bonne pratique du point de vue de la sécurité, mais les marketeurs doivent également veiller à ce que leurs équipes travaillent avec des données pertinentes et exactes.

Qu'est-ce qui retient les marketeurs ?

Kim :
Une idée fausse persiste quand il s'agit de déterminer qui est responsable de la protection des données dans l'entreprise. Il est facile de partir du principe que cela appartient au domaine des services informatique et juridique, mais chaque service utilise les données sous une certaine forme et doit donc veiller à le faire de manière responsable. Le marketing doit se faire clairement entendre dans cette conversation.

De nombreuses entreprises sont également coincées par une approche en silo de leur marketing de canal et de leurs données marketing, ce qui rend la collaboration difficile. Ces silos de canal dans les équipes marketing se sont développés à travers des années de croissance, d'expansion et d'acquisitions. Leur division doit être une priorité, afin que chaque personne de l'entreprise puisse travailler sur une plate-forme de données centralisée.

Les entreprises vont-elles être entravées ou cela paraît-il plus gênant que ça ne l'est vraiment ?

Kim :
La protection des données en vaut vraiment la peine pour toutes les entreprises responsables. Mais le RGPD ne concerne pas que la protection des données. C'est une infrastructure pour de nouvelles méthodes de travail, qui aideront les entreprises à moderniser leur approche de la gestion des données et leur apporteront des avantages à long terme. Si nous acceptons le fait que les données sont un actif possédant une valeur sur le marché, il est naturel que les clients puissent davantage contrôler qui peut accéder à leurs informations personnelles, ainsi que la façon dont elles sont utilisées et partagées. Donner aux clients l'assurance que leurs données sont en sécurité et surveillées de manière responsable, tout en veillant à ce qu'elles soient mieux structurées et de meilleure qualité, sera positif pour les entreprises qui tirent de la valeur de ces données.

Que doivent faire les directeurs marketing pour traiter correctement le RGPD ?

Marie :
Comme dans tout grand projet, la réussite dépend d'une approche structurée et de l'adhésion des collaborateurs. Les directeurs marketing doivent surveiller le problème de près, mais pour ne pas perdre trop de temps, ils doivent nommer au moins une personne ou équipe solide dans le cadre d'une approche de la conformité à l'échelle de l'entreprise. Le marketing doit participer à cet effort collaboratif et travailler avec les services de finance, informatique, des opérations, des ventes et toute autre partie de l'entreprise pour veiller à ce que toutes les données soient prises en compte et correctement protégées.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le RGPD et découvrir comment Oracle peut vous aider.


Plus d’informations :

Nous sommes là pour vous aider

Contacter un conseiller commercial

Essai

Essayer Oracle Cloud

S’abonner par thème