Les DAF et la supply chain

Les DAF et la supply chain
Placer le DAF au cœur de la Supply Chain

Alessandro Evangelisti, Évangéliste Finance et Supply Chain Cloud @alexevangelisti


Il est temps de concevoir une supply chain plus intelligente et plus réactive

Il faudrait beaucoup de courage pour prévoir avec certitude ce qui va se passer au cours des prochaines années pour les supply chains européennes. Le Royaume-Uni continuera peut-être à faire partie du marché unique, auquel cas les répercussions seront infimes, mais si un « hard Brexit » devait se mettre en place, les entreprises devraient repenser leurs stratégies pour gérer de nouveaux droits de douane sur le mouvement des biens et des services.

 La supply chain doit être plus réactive et adaptable. Elle doit être adaptée aux attentes des clients et aux facteurs de livraison variables. 

De nombreux experts se sont trompés au sujet des conséquences du Brexit et des élections américaines. Et si vous ajoutez à cette équation une Union Européenne plus fragile que jamais, la seule chose dont nous puissions être sûrs, c’est que davantage d’incertitude nous attend encore. Comment les entreprises peuvent-elles préparer leurs stratégies de supply chain face aux séismes géopolitiques qu’elles ne peuvent même pas prévoir ?

Le défi est de taille, mais les entreprises ambitieuses doivent se réjouir de ces incertitudes dans la mesure où elles leur donnent la possibilité de faire preuve de plus de flexibilité et de réactivité que leurs concurrents. Ces caractéristiques définissent aujourd’hui la réussite des entreprises actuelles, autant que leur capacité d’innovation et de déstabilisation du marché.

Quand la supply chain devient un centre de profit

Supply chain moderne de bout en bout

La supply chain fait partie des éléments qui doivent être repensés. Notre récent rapport révèle qu’en raison d’une complexité accrue, des exigences encore plus pointues des clients et de la baisse des marges, il est essentiel de mettre en place des activités rentables. D'où l'importance de l’apparition de nouvelles technologies d’automatisation et de l’intelligence artificielle qui permettent aux entreprises de recréer totalement une supply chain plus intelligente.

La supply chain doit être plus réactive et adaptable. Elle doit être personnalisée en fonction des attentes des clients et des facteurs de livraison variables. Les consommateurs parisiens ne sont pas prêts à attendre deux semaines la livraison d’un produit provenant d’une usine en Malaisie, alors que des concurrents peuvent leur expédier des produits similaires en une journée ou deux. Étant donné les importantes fluctuations du taux de change Euro-Dollar américain, les constructeurs automobiles auront peut-être besoin d’alterner entre la fabrication en Europe ou au Mexique lorsque les véhicules sont destinés aux États-Unis.

C’est là qu’entrent en jeu les DAF stratégiques

Supply chain moderne de bout en bout

Ce degré de souplesse passe par une toute nouvelle approche de la supply chain et, en tant que centre de contrôle de toutes les données de l’entreprise sur les performances, les bénéfices, les coûts et les prospects, la direction financière jouera un rôle capital dans la supervision de ce changement fondamental.

Les DAF actuels peuvent bénéficier d’une seule vue des opérations des secteurs d'activité, des demandes des clients et de la supply chain elle-même. Cela signifie qu’ils occupent une position idéale pour détecter les zones qui posent un problème et découvrir de nouvelles efficacités. Ils peuvent également dynamiser l’organisation de façon à ce que les décisions en matière de supply chain soient motivées par les opérations au sein de toute l’entreprise. Cette collaboration plus étroite est la clé de la mise en place d’une chaîne véritablement connectée, au sein de laquelle les données, processus et équipes sont alignés.

 

« Les DAF actuels peuvent bénéficier d’une seule vue des opérations des secteurs d'activité, des demandes des clients et de la supply chain elle-même. Cela signifie qu’ils occupent une position idéale pour détecter les zones qui posent un problème et découvrir de nouvelles efficacités. »

Le rôle des données

Les données joueront un rôle essentiel dans la préparation de l’entreprise pour l’avenir et cela ne s’applique pas seulement à la supply chain.

Les entreprises reconnaissent l’importance de l’accès à des données précises et actualisées pour prendre des décisions judicieuses et admettent qu’elles ont besoin de systèmes permettant de faciliter le flux d’informations vers chaque secteur d’activité.

Les systèmes automatisés transmettront de plus en plus des données opérationnelles intéressantes issues de chaque fonction de la supply chain à un système centralisé, où elles seront utilisées pour orienter la stratégie plus vaste de l’entreprise. Non seulement cela facilitera la maintenance préventive, au sens classique du terme, mais cela permettra également aux entreprises d’avoir une vision plus détaillée de leurs processus et d’accroître leur flexibilité afin de stimuler les performances financières. De plus, ces systèmes permettront aux entreprises de collaborer davantage et de veiller à ce que les problèmes de supply chain susceptibles d’affecter les équipes marketing, commerciales ou des services soient communiqués rapidement.

 

« Les systèmes automatisés transmettront de plus en plus des données opérationnelles intéressantes issues de chaque fonction de la supply chain à un système centralisé, où elles seront utilisées pour orienter la stratégie plus vaste de l’entreprise. »

Il est relativement simple de comprendre les répercussions d’une flambée inattendue du prix du pétrole sur le transport et la logistique, mais il est nettement plus complexe de comprendre en quoi cela affectera finalement les résultats d’une entreprise et de déterminer le meilleur comportement à adopter. Dans ce cas, les outils prédictifs qui utilisent les données afin de modéliser différents scénarios et de s’y préparer deviennent inestimables.

La force de la supply chain d’une entreprise fera de plus en plus la différence, notamment à mesure que l’entreprise elle-même se heurte à davantage d'incertitude et à une surveillance accrue de la part des divers acteurs. Au même titre que les programmes informatiques sont désormais conçus avec l’intelligence artificielle pour gérer des demandes plus complexes, les supply chains doivent être programmées de façon à s’adapter aux situations inattendues. Le changement ne se fera pas du jour au lendemain, mais les DAF ont aujourd’hui à leur disposition les technologies et les connaissances stratégiques qui leur permettront de s’adapter rapidement.


En savoir plus

Nous sommes là pour vous aider

Contacter un conseiller commercial

Présentations rapides

Demander une démonstration individuelle

S’abonner par thème