Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l’une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.
Questions tendances

Questions fréquemment posées

Tout ouvrir Tout fermer

    Généralités

  • Qu’est-ce que le service Data Transfer Oracle Cloud Infrastructure ?

    Le service Data Transfer est un service de migration de données hors ligne qui vous permet de déplacer en toute sécurité des jeux de données à l’échelle du pétaoctet de votre datacenter vers le stockage d’objets ou le stockage d’archives sur Oracle Cloud Infrastructure. L’utilisation de l’Internet public pour transférer des données vers le Cloud n’est pas toujours possible en raison des coûts élevés du réseau, du manque de fiabilité de la connectivité, des longs délais de transfert et des problèmes de sécurité. Le service Data Transfer surmonte ces défis et peut réduire considérablement le temps nécessaire à la migration des données vers le Cloud.

  • Quand dois-je utiliser le service Data Transfer ?

    Vous devez utiliser le service Data Transfer lorsque le téléchargement de données à l’aide de la connectivité Internet publique n’est pas possible. Ce manque de faisabilité peut provenir d’un ensemble de données de téléchargement trop volumineux, d’une connexion Internet trop lente ou d’une incapacité à consacrer la bande passante Internet requise pendant le temps prolongé nécessaire pour télécharger des données. Le service Data Transfer est également une excellente alternative lorsque l’utilisation d’Oracle FastConnect n’est pas une option, soit parce que votre infrastructure réseau ne peut pas la prendre en charge, soit lorsque vous ne pouvez pas justifier l’investissement FastConnect car vous ne vous attendez pas à transférer fréquemment des données.

    Vous pouvez facilement utiliser le service Data Transfer pour télécharger des centaines de téraoctets de données sur le Cloud. Nous vous recommandons d’envisager d’utiliser le service Data Transfer si le téléchargement de données sur une connexion Internet publique prend plus de 1 à 2 semaines. En regardant le tableau suivant, si vous disposez d’une connexion Internet de 100 Mo que vous pouvez uniquement consacrer au transfert de 100 To de données, il faut plus de 100 jours pour terminer le transfert de données via cette connexion. Vous pouvez effectuer le même transfert à l’aide du service Data Transfer en environ une semaine, y compris l’expédition.

    Temps approximatif de téléchargement des données*
    Taille du jeu de données 10 Mbps 100 Mbps 1 Gbps 10 Gbps Service Data Transfer
    10 To 92 jours 9 jours 22 heures 2 heures 1 semaine
    100 To 1 018 jours 101 jours 10 jours 24 heures 1 semaine
    500 To 5 092 jours 509 jours 50 jours 5 jours 1 semaine
    1 Po 10 185 jours 1 018 jours 101 jours 10 jours 2 semaines

    *Les temps de téléchargement des données indiqués dans le tableau sont approximatifs et ne doivent pas être interprétés comme un SLA pour le service Data Transfer. Le temps réel nécessaire pour télécharger des données varie.

  • Quand dois-je utiliser Oracle FastConnect au lieu du service Data Transfer ?

    Oracle FastConnect est une alternative de connectivité réseau à l’utilisation de l’Internet public pour connecter votre datacenter sur site ou votre réseau avec Oracle Cloud Infrastructure. En règle générale, vous utiliseriez Oracle FastConnect lorsque vous avez besoin d’une expérience de mise en réseau dédiée, fiable et cohérente par rapport aux connexions Internet publiques.

    FastConnect est une excellente alternative au service Data Transfer. Nous encourageons l’utilisation de FastConnect pour transférer les données dans la mesure du possible. Cela est particulièrement vrai si vous devez transférer de grandes quantités de données vers Oracle sur une base continue. Cependant, si investir dans FastConnect n’est pas possible ou si vous ne vous attendez pas à télécharger fréquemment des données depuis votre datacenter, le service Data Transfer est une excellente alternative pour migrer vos données vers le Cloud.

    Deux solutions : Data Transfer Appliance et Data Transfer Disk

    Le service Data Transfer Appliance utilise une appliance de stockage de grande capacité que vous empruntez auprès d’Oracle pour une courte durée (30 jours) afin de faciliter la migration des données vers le Cloud. L’appliance de transfert est particulièrement utile lorsque vous devez migrer une grande quantité de données, jusqu’à 150 To par appliance. Actuellement, le service Data Transfer Appliance est disponible pour les clients aux États-Unis et en Europe.

    Le service Data Transfer Disk exige que vous achetiez vos propres disques durs pour migrer les données vers le cloud. Ces disques durs vous sont renvoyés après que les données aient été transférées avec succès dans votre location Object Storage ou Archive Storage. L’option par disque est pratique si vous transférez uniquement un ensemble de données relativement petit ou si vous avez besoin de plus de 30 jours pour copier vos données pour le transfert.

    Cette page FAQ couvre le service Data Transfer Disk. Pour plus d’informations sur le service Data Transfer Appliance, consultez la page web FAQ sur Data Transfer Appliance.

    Data Transfer Disk

  • Quels sont les composants du service Data Transfer Disk ?
    • Travail de transfert : Un travail de transfert est une représentation logique de l’ensemble de données qui est téléchargé vers Oracle Cloud Infrastructure. Lorsque vous créez un travail de transfert, vous signalez l’intention de déplacer des données vers Oracle Cloud Infrastructure Object Storage. Toutes les données associées à un travail de transfert ne peuvent être déplacées que dans un compartiment de stockage d’objets désigné de votre choix. Un travail de transfert est associé à au moins un pack de transfert et un disque de transfert.
    • Disque de transfert : Un disque de transfert est un disque dur que vous possédez, qui a été spécialement préparé à l’aide de l’utilitaire de transfert de données. Les données que vous avez l’intention de migrer doivent être copiées sur le disque de transfert avant de pouvoir être téléchargées vers Oracle Cloud Infrastructure Object Storage.
    • Pack de transfert : Un pack de transfert est une représentation logique d’un pack que vous expédiez à Oracle. Chaque pack de transfert peut comprendre jusqu’à dix disques de transfert.
  • Comment fonctionne le service Data Transfer Disk ?

    Créez d’abord un travail de transfert. Un travail de transfert représente un ensemble de données que vous souhaitez importer dans Object Storage. Ensuite, vous devez préparer un ou plusieurs disques de transfert. Chaque disque de transfert représente un disque dur (HDD) que vous avez l’intention d’utiliser pour transférer les données. Chaque disque dur représente une partie de vos données à copier dans le compartiment de stockage d’objets cible. Pour chaque disque de transfert que vous créez, vous devez copier vos données sur un disque dur compatible. Enfin, vous créez un pack de transfert et y joignez les disques de transfert. Un pack de transfert représente un seul pack que vous envoyez à Oracle, qui peut être suivi à l’aide d’un ID de suivi de transporteur unique.

    Une fois qu’Oracle reçoit le pack de transfert sur le site de transfert de données Oracle, un opérateur du centre de données Oracle copie les données des disques de transfert dans le compartiment Object Storage désigné. Vous pouvez suivre l’état de chaque pack de transfert et disque de transfert à l’aide de l’utilitaire Data Transfer ou de la console Oracle Cloud Infrastructure. Une fois le transfert de données terminé, le fichier journal de transfert est copié dans le compartiment où vos données ont été téléchargées. Après avoir vérifié que les données ont été téléchargées comme prévu, fermez le travail de transfert. Oracle supprime ensuite en toute sécurité vos données des disques et renvoie les disques de transfert à l’adresse de retour que vous avez fournie.

  • Comment démarrer avec le service Data Transfer Disk ?

    Vous pouvez démarrer le service Data Transfer Disk Oracle Cloud Infrastructure à l’aide de la console ou de l’utilitaire Data Transfer. Cependant, vous devez vous assurer que vous vous inscrivez d’abord à Oracle Cloud Infrastructure de l’une des manières suivantes :

    • Contactez votre représentant commercial Oracle. Votre représentant commercial Oracle peut vous parler des options de tarification disponibles pour votre entreprise. Votre représentant commercial recueillera certaines informations auprès de vous et lancera la procédure d’enregistrement.
    • Accédez au site Oracle Store et inscrivez-vous à Oracle Cloud Infrastructure.
  • Quels services Oracle Cloud puis-je utiliser avec le service Data Transfer Disk ?

    Vous pouvez déplacer des données dans n’importe quel service de stockage Oracle Cloud Infrastructure à l’aide du service Data Transfer Disk. À la fin du processus de transfert de données, les données importées sont disponibles dans Oracle Object Storage. De là, vous pouvez copier les données vers les autres services selon vos besoins, à l’aide de l’outillage Oracle Cloud Infrastructure. Pour les sauvegardes RMAN, un intégration profonde existe pour aider à déplacer les données du stockage d’objets vers des instances de base de données.

  • Combien de données puis-je importer à l’aide du service Data Transfer Disk ?

    Vous pouvez utiliser le service Data Transfer Disk pour importer jusqu’à 100 To de données dans un seul pack de transfert. Si vous devez importer plus de 100 To de données, vous devez diviser les données en plusieurs packs de transfert. Passez en revue les limites du service Data Transfer Disk par défaut pour déterminer le nombre de travaux de transfert, de packs de transfert et de terminaux de transfert que vous pouvez créer dans votre location. Si vous souhaitez demander une augmentation de limite, contactez le support Oracle.

  • Quel type de disques puis-je utiliser pour transférer des données ?

    Vous pouvez transférer des données à l’aide des types de disques suivants :

    • Disques durs externes USB 2.0/3.0
    • Disques durs internes SATA II/III 2,5"/3,5"
    • Chaque disque dur a un système de fichiers partitionné avec vos données dessus.

    Vous êtes responsable de l’achat du nombre requis de disques durs, de la copie des données sur les disques durs en suivant les instructions fournies et de l’expédition des disques sur le site de transfert de données Oracle. Une fois que les données ont été transférées avec succès vers Oracle Cloud Infrastructure Object Storage, les disques durs vous êtes renvoyés dans le même état chiffré qu’ils ont été reçus.

  • Quelle est la configuration logicielle requise pour utiliser l’utilitaire Data Transfer ?
    • Système d’exploitation Linux avec la possibilité de créer un système de fichiers EXT4
    • Pack cryptsetup 1.0.3 ou ultérieur
    • Hdparm 9.0 ou ultérieur
    • Java 1.7 ou version ultérieure
  • Puis-je emprunter des disques durs à Oracle au lieu d’avoir à acheter les disques spécifiquement à des fins de transfert de données ?

    Non, actuellement Oracle ne prend pas en charge le prêt de disques durs en raison de divers problèmes liés à la sécurité et à la conformité. Cependant, Oracle propose une appliance de transfert de données qui peut être prêtée. Pour plus d’informations, consultez la section FAQ sur le service Data Transfer Appliance.

  • Puis-je créer un nombre illimité de tâches de transfert, de disques de transfert et de packs de transfert ?

    Non, vous ne pouvez pas créer un nombre illimité de ressources du service Data Transfer. Vérifiez les limites de service du transfert de données par défaut.

    Si vous souhaitez augmenter les limites par défaut de votre location, contactez le support Oracle.

  • Puis-je utiliser le service Data Transfer Disk dans toutes les régions Oracle Cloud ?

    Le service Data Transfer Disk est actuellement disponible dans les régions us-phoenix-1, us-ashburn-1 et eu-frankfurt-1.

  • Combien de temps faut-il pour charger mes données ?

    Le temps nécessaire pour charger des données dans votre compte une fois que Oracle les reçoit physiquement, dépend de plusieurs facteurs, notamment : type de disque dur utilisé, taille moyenne des fichiers et volume total des données importées. Les terminaux de transfert sont traités selon le principe du premier arrivé, premier servi. La taille moyenne des fichiers et les volumes de données importants sont plus longs à importer. Actuellement, Oracle n’offre aucune garantie de SLA concernant les temps de chargement des données.

  • Comment puis-je vérifier que mon disque de transfert est correctement configuré avant de l’envoyer ?

    Vous pouvez utiliser l’utilitaire Data Transfer pour valider la configuration de vos terminaux de transfert avant de l’envoyer à Oracle. Cela permet de détecter les erreurs courantes et de gagner du temps. Reportez-vous à la documentation produit pour plus de détails.

  • Comment savoir si mes données ont été copiées avec succès ?

    Vous pouvez vérifier l’état de chaque pack de transfert et disque de transfert à l’aide de l’utilitaire Data Transfer ou de la console. Après le traitement d’un disque de transfert, un journal de transfert est publié dans votre compartiment Object Storage désigné. Les fichiers qui ont été importés avec succès incluent le nom de l’objet aplati et la somme de contrôle MD5 calculée. Vous devez consulter le journal des transferts avant de supprimer les copies originales des données.

  • Puis-je expédier des terminaux de transfert depuis un emplacement international vers une région Oracle Cloud Infrastructure où le service Data Transfer Disk est pris en charge ?

    Oui, vous pouvez expédier des terminaux de transfert depuis des emplacements internationaux vers des régions Oracle Cloud Infrastructure où le service Data Transfer Disk est pris en charge.

  • Qu’arrive-t-il à mon disque dur après l’importation des données ?

    Une fois les données de chaque terminal de transfert copiées dans votre compartiment cible, les données des disques durs seront supprimées en toute sécurité. Il est ensuite renvoyé en tant que colis unique à l’adresse de retour indiquée lors de la création du pack de transfert.

  • Quelle est la taille limite des fichiers ?

    Il est possible de télécharger des fichiers jusqu’à 10 To. Les fichiers de plus de 10 To sont ignorés dans le processus d’importation.

  • Quels fournisseurs d’expédition puis-je utiliser pour expédier mes données ?

    Les clients peuvent utiliser l’un des services de messagerie suivants pour envoyer des packs : FedEx, UPS ou DHL.

  • Mes données peuvent-elles être chargées dans plusieurs compartiments Object Storage ?

    Les jeux de données joints à un travail de transfert spécifique ne peuvent être déplacés que dans un seul compartiment désigné. Si vous devez télécharger vos données vers plusieurs compartiments Object Storage, vous devez créer plusieurs tâches de transfert.

  • Dois-je conserver une sauvegarde de mes données lors de l’importation ?

    Oui. Vous devez conserver une sauvegarde de vos données jusqu’à ce que vous ayez confirmé que vos données ont bien été copiées dans le compartiment cible.

  • Quelles sont les exigences du système de fichiers pour l’importation de disques durs ?

    Pour importer des données à l’aide de disques durs, vous devez formater le système de fichiers en tant que système de fichiers EXT4.

  • Comment mes fichiers du système de fichiers local sont-ils mis en correspondance avec les objets ?

    Les fichiers sont téléchargés dans le compartiment cible en tant qu’objets. Le nom de l’objet est le chemin d’accès aplati du fichier.

  • Que se passe-t-il si mon compartiment contient un objet portant le même nom qu’un fichier en cours d’importation ?

    Si un fichier est importé dans un compartiment et que le compartiment a déjà un objet du même nom, le fichier ne parvient pas à être téléchargé et l’objet existant reste intact. Le statut d’échec du téléchargement du fichier est consigné dans le rapport récapitulatif du téléchargement.

  • Puis-je conserver les métadonnées du système de fichiers source lors de l’importation de données dans Oracle Object Storage ?

    Non, les métadonnées du système de fichiers ne sont pas conservées lors de leur importation dans le compartiment cible. Le nom de l’objet devient le chemin d’accès aplati du fichier. L’horodatage est l’heure à laquelle l’objet a été créé.

  • Oracle conserve-t-il une chaîne de contrôle pour mon pack ?

    Oui. Oracle maintient rigoureusement le changement d’état au niveau du travail de transfert, du pack de transfert et du disque de transfert. Vous pouvez consulter le statut à l’aide de la console ou de l’utilitaire Data Transfer.

  • Le service Data Transfer transférera-t-il les liens symboliques qui existent dans mon système de fichiers source ?

    Si vous souhaitez conserver les liens symboliques côté source, appliquez une opération tar aux répertoires source et copiez les données comme un seul objet.

  • Puis-je annuler un travail de transfert, un pack de transfert ou un disque de transfert à importer dans Oracle Object Storage ?

    Oui, vous pouvez utiliser la console ou l’utilitaire Data Transfer pour supprimer un travail de transfert et annuler un pack de transfert ou un disque de transfert. Un travail de transfert ne peut pas être supprimé une fois que le statut du travail de transfert est devenu Active. Le pack de transfert et le disque de transfert peuvent être annulés, jusqu’à ce que le statut passe à Processing. Si le pack de transfert ou le terminal de transfert est annulé, il vous est renvoyé sans télécharger les données dans le stockage d’objets.

  • Un travail de transfert peut-il être associé à plusieurs packs de transfert ?

    Oui, un travail de transfert peut être associé à plusieurs packs de transfert. Cependant, chaque pack de transfert doit être suivi par un identifiant de suivi de transporteur unique. Vous pouvez consulter les limites de service de transfert de données par défaut ici.

  • Puis-je utiliser deux adresses de livraison différentes pour expédier et recevoir les packs de transfert ?

    Oui, vous pouvez utiliser plusieurs adresses de livraison pour expédier et recevoir vos packs de transfert. Vous pouvez même expédier des packs de transfert à partir de plusieurs emplacements d’expédition, à l’aide d’un seul travail de transfert.

  • Puis-je télécharger des données vers le compartiment Object Storage d’un tiers ?

    Oui, vous pouvez télécharger des données vers le compartiment d’un tiers tant que vous pouvez fournir les informations d’identification IAM (Identity and Access Management) nécessaires pour établir l’accès à ce compartiment. Le tiers propriétaire du compartiment est responsable de tous les coûts de stockage d’objets associés.

  • Comment l’intégrité des données téléchargées est-elle préservée ?

    Lorsque vous copiez les données sur le disque de transfert, un fichier manifeste capture les sommes de contrôle MD5 de tous les fichiers. Lorsque les données sont téléchargées dans votre compartiment, nous faisons correspondre la somme de contrôle MD5 du manifeste avec la somme de contrôle MD5 des données téléchargées pour garantir que l’intégrité des données n’a pas été compromise pendant le processus de téléchargement.

  • Comment trouver l’adresse pour expédier mon pack de transfert ?

    Vous pouvez rechercher l’adresse de livraison spécifique à la région à l’aide de la console ou de l’utilitaire Data Transfer.

  • Mon pack de transfert est perdu. Que dois-je faire ?

    Si vous avez des raisons de croire que votre pack de transfert est perdu, contactez votre transporteur pour déterminer le statut du pack.

  • Que se passe-t-il si mon pack de transfert ou mes disques de transfert sont endommagés pendant le transport ?

    Si Oracle détermine que le pack de transfert ou un disque de transfert est endommagé, nous ignorons le processus de téléchargement pour ce pack ou disque spécifique, puis nous vous renvoyons les disques durs normalement. Si un disque de transfert n’a pas pu être traité, il est défini sur l’état « Erreur ». Si un fichier n’a pas pu être téléchargé dans votre compartiment désigné, cela est indiqué dans le résumé du téléchargement.

    Oracle ne fait aucune représentation et n’assume aucune responsabilité envers la sécurité du support de transfert de données. Vous devez conserver une sauvegarde de vos données jusqu’à ce que vous puissiez vérifier que les données ont été téléchargées dans votre compartiment Object Storage comme prévu.

    Sécurité des données

  • Comment mes données sont-elles protégées pendant le transport ?

    Vos données sont chiffrées à l’aide d’un chiffrement AES-256 lors du transit vers Oracle. La clé de chiffrement n’est pas envoyée avec le disque, elle est fournie à Oracle via Internet. Une fois les disques reçus par Oracle, les données sont déchiffrées avant d’être importées dans votre compartiment cible. Pendant le téléchargement, vos données sont cryptées à l’aide du protocole SSL/TLS.

  • Oracle va-t-il effacer mon terminal ?

    Oui. Oracle supprime les données du disque, puis vous renvoie vos disques de transfert.

  • Qui gère mon pack et mes terminaux ?

    Une fois qu’Oracle reçoit votre pack, vos disques sont uniquement traités par des collaborateurs d’Oracle et des sous-traitants.

    Facturation

  • Combien coûte le service Data Transfer Disk ?

    Le service Oracle Data Transfer Disk est gratuit. Vous n’êtes facturé pour l’utilisation du stockage d’objets qu’une fois les données transférées avec succès vers votre compartiment Object Storage.

    Les frais supplémentaires incluent le coût d’achat des disques durs et le coût d’expédition des données vers et depuis le site de transfert Oracle.

  • Qui paie les frais d’expédition lors de l’utilisation du service Data Transfer Disk ?

    Vous êtes responsable du paiement des frais d’expédition, tant pour les envois entrants que pour les envois sortants. Lors de l’expédition vers Oracle, le client est responsable du paiement des frais d’expédition et des frais de douane internationaux (si nécessaire). Lors du retour des disques durs aux clients, Oracle exige que vous fournissiez une étiquette d’expédition de retour valide et que vous payiez des frais de douane internationaux (si requis).