Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l’une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.
Questions tendances

Questions fréquemment posées

Tout ouvrir Tout fermer

    Généralités

  • Oracle Cloud Infrastructure Object Storage Gateway - Présentation

    Oracle Cloud Infrastructure Storage Gateway vous aide à relier votre datacenter local avec Oracle Cloud Infrastructure Object Storage. Grâce à Storage Gateway, toute application capable de stocker des données sur une cible NFS peut facilement et de manière transparente déplacer des données vers Object Storage sans avoir à modifier l’application au préalable pour qu’elle adopte les API REST. Storage Gateway expose un point de montage NFS qui peut être monté sur tout hôte prenant en charge un client NFSv4. Storage Gateway effectue les traductions de l’API NFS en REST pour vous. Un cache configurable local permet un mouvement asynchrone et optimisé des données vers le Cloud pour contourner les limitations de bande passante ou les problèmes de connectivité. Étant donné que les données fréquemment consultées sont mises en cache localement, le cache améliore également la latence lors de la lecture des données à partir du Cloud. Chaque point de montage NFS de Storage Gateway est mappé à un compartiment Object Storage. L’interface NFS vous permet d’utiliser les commandes traditionnelles du système de fichiers pour interagir avec le stockage Cloud.

    Oracle Cloud Infrastructure Storage Gateway prend en charge la transparence de fichier à objet. Cela signifie que lorsque Storage Gateway télécharge vos données vers le Cloud, il conserve le format de données d’origine. Les données du Cloud peuvent être lues ou gérées à l’aide des clients Object Storage pris en charge, tels que les API, les kits de développement logiciel, la CLI et la console, ou d’autres outils tiers.

  • Quels sont les avantages de l’utilisation de Storage Gateway ?

    Grâce à Storage Gateway, vous pouvez facilement déplacer des données générées par des applications traditionnelles qui prennent en charge des protocoles de systèmes de fichiers courants comme NFS vers Object Storage sans avoir à modifier l’application pour l’intégrer avec les API REST. Storage Gateway offre un stockage dans le Cloud pratiquement illimité aux applications traditionnelles sur site, qui ne pouvaient auparavant pas profiter de l’évolutivité, de la durabilité et de la rentabilité transparentes du stockage d’objets.

  • Puis-je utiliser Storage Gateway comme serveur de stockage en réseau (Network Attached Storage) à usage général ?

    Non, Storage Gateway ne doit pas être utilisé comme un stockage en réseau à usage général. Bien que Storage Gateway soit à bien des égards un système de fichiers partagés virtuel, sa fonction première est le déplacement des données vers Cloud. Storage Gateway n’est pas conçu pour gérer la charge de travail transactionnelle qu’un système de fichiers partagés complet peut gérer.

  • Quels sont les cas d’utilisation pris en charge par Storage Gateway ?

    Storage Gateway est un outil efficace pour déplacer les données de votre datacenter local vers le Cloud. Vous pouvez utiliser ce service pour des cas d’utilisation tels que la sauvegarde/archivage, la récupération après sinistre, la migration des données et les charges de travail hybrides (sur site et dans le Cloud). Grâce à Storage Gateway, vous pouvez facilement chiffrer le mouvement de données froides depuis les serveurs NAS sur site vers le stockage d’objets d’Oracle Cloud Infrastructure.

  • Quels sont les cas d’utilisation que Storage Gateway ne prend pas en charge ?

    Stockage réseau à usage général - Storage Gateway n’est pas un stockeur à usage général et ne doit pas être utilisé en remplacement des appliances de stockage réseau traditionnelles.

    Synchronisation et partage de fichiers - Bien que Storage Gateway soit un moteur de transfert de données efficace, il ne remplace pas les services de synchronisation et de partage de fichiers. Évaluez les services Oracle comme le service Oracle Document Cloud pour vos besoins de synchronisation et de partage de fichiers.

    Collaboration de contenu - Storage Gateway ne prend pas en charge plusieurs instances lisant et écrivant simultanément dans un seul compartiment Object Storage. Storage Gateway n’est pas destiné à être utilisé comme un outil permettant aux équipes réparties de collaborer à la création et à la gestion de contenu.

    Fichiers fréquemment modifiés - Lorsqu’un fichier existant est modifié, son contenu est lu à partir du stockage d’objets s’il n’est pas présent dans le cache. Le fichier modifié est ensuite téléchargé en tant que nouvelle version/instance du fichier. Par conséquent, les fichiers fréquemment modifiés ne sont pas idéaux en termes de consommation de bande passante de téléchargement et d’utilisation de capacité.

  • Combien coûte Storage Gateway ?

    Storage Gateway est un service gratuit pour tous les clients Oracle Cloud Infrastructure.

  • Quels protocoles de stockage sont pris en charge par Storage Gateway ?

    Storage Gateway prend en charge le protocole NFSv4.

  • Storage Gateway prend-il en charge l’environnement d’exploitation Windows ?

    Non, Storage Gateway ne prend actuellement pas en charge l’environnement d’exploitation Windows.

  • Puis-je utiliser Storage Gateway pour déplacer des données vers le Cloud à partir de baies de stockage tierces ?

    Oui, vous pouvez utiliser Storage Gateway pour répliquer des données à partir de n’importe quel stockage, tant que le client NFS qui effectue la copie de données peut soit faciliter la réplication, soit utiliser la fonction de synchronisation vers le cloud Storage Gateway.

  • J’utilise Oracle Cloud Infrastructure Classic Object Storage and Storage Software Appliance. Puis-je déplacer mes données vers Oracle Cloud Infrastructure Object Storage and Storage Gateway ?

    Oui, nous pouvons faciliter cette migration. Contactez-nous pour savoir comment utiliser l’utilitaire de migration vers le cloud Storage Gateway.

  • Dois-je utiliser des API REST Object Storage pour utiliser Storage Gateway ?

    Non, vous n’avez pas besoin d’utiliser d’API Object Storage pour utiliser Storage Gateway. Storage Gateway effectue pour vous la traduction de l’API NFS en REST.

  • Comment Storage Gateway exploite-t-il le stockage d’objets ?

    Lorsque vous créez un système de fichiers sur Storage Gateway, un compartiment Object Storage portant le même nom est créé dans la région Oracle Cloud Infrastructure de votre choix. Storage Gateway gère entièrement vos données dans le compartiment Object Storage pour vous. Vous devez uniquement interagir avec le système de fichiers local à l’aide des commandes normales du système de fichiers.

  • Storage Gateway prend-il en charge la compression ou la déduplication ?

    Non, Storage Gateway ne prend pas en charge la compression ou la déduplication.

  • Comment puis-je obtenir une assistance pour Storage Gateway ?

    Vous pouvez obtenir une assistance pour Storage Gateway en contactant Oracle Support à l’adresse https://support.oracle.com.

    Évolutivité

  • Puis-je créer plusieurs systèmes de fichiers sur une instance de Storage Gateway ?

    Oui, vous pouvez créer plusieurs systèmes de fichiers sur une seule instance de Storage Gateway. Le matériel sur lequel l’hôte s’exécute dicte le nombre maximal de systèmes de fichiers pouvant être pris en charge par une instance de Storage Gateway. Nous vous recommandons de ne pas créer plus de 5 systèmes de fichiers actifs par instance de Storage Gateway. Pour des performances optimales, hébergez chaque système de fichiers sur une instance de Storage Gateway dédiée.

  • Quelles sont les limites d’évolutivité de Storage Gateway ?

    Storage Gateway peut gérer un maximum de 100 millions de fichiers par système de fichiers. Pour les ensembles de données qui contiennent plus de 100 millions d’objets, assurez-vous que les objets sont répartis sur plusieurs systèmes de fichiers.

  • Quelle est la taille maximale d’un fichier pouvant être téléchargé à l’aide de Storage Gateway ?

    La taille de fichier maximale prise en charge est de 75 % de l’espace de cache configuré sur Storage Gateway, mais ne peut pas dépasser 10 To. Par exemple, si Storage Gateway est configuré pour avoir 1 To d’espace de cache, la taille de fichier maximale prise en charge est de 750 Go.

  • Puis-je instancier plusieurs instances de Storage Gateway ?

    Il n’y a pas de limite supérieure sur le nombre d’instances de Storage Gateway qui peuvent être installées pour être utilisées dans une location Oracle Cloud Infrastructure.

  • Combien de données puis-je télécharger sur le stockage d’objets à l’aide de Storage Gateway ?

    Tant que le cache local est dimensionné avec précision, vous pouvez télécharger une quantité illimitée de données vers le stockage d’objets. Notez que les systèmes de fichiers Storage Gateway ne doivent pas dépasser 100 millions de fichiers.

  • Quel est le nom de fichier ou de répertoire le plus long pris en charge ?

    Le nom de fichier pris en charge le plus long peut contenir 255 caractères. La longueur totale du chemin peut être de 1 024 caractères au maximum, ce qui correspond à la longueur maximale prise en charge pour les noms d’objets Object Storage. Par exemple, /directory1/directory2/directory3/directory4/filename.txt comporte 57 caractères. Notez que la longueur maximale prise en charge pour les chemins de stockage d’objets est inférieure au maximum de 4096 caractères pris en charge par les systèmes de fichiers Linux. Essayer de créer un fichier ou un répertoire pour lequel le chemin est plus long que 1024 caractères génère une erreur NFS.

  • Combien de répertoires sont pris en charge ?

    Il n’y a pas de limite au nombre de répertoires, tant que la longueur du chemin de chaque répertoire est de 1024 caractères ou moins.

  • Combien de fichiers sont pris en charge dans un seul répertoire ?

    Il n’y a pas de limite au nombre de fichiers pris en charge dans un seul répertoire.

    Opérabilité

  • Puis-je exécuter Storage Gateway dans une instance de calcul Oracle Cloud Infrastructure ?

    Oui, vous pouvez exécuter Storage Gateway dans une instance de calcul Oracle Cloud Infrastructure en utilisant les mêmes instructions d’installation générales que vous suivez pour installer Storage Gateway sur site.

  • Storage Gateway peut-il être installé derrière le serveur proxy ?

    Oui, Storage Gateway peut être installé derrière un serveur proxy. Pour définir les serveurs proxy, utilisez les commandes suivantes :

    sudo ocisg configure proxy <http_proxy_server> <https_proxy server>
    sudo ocisg down
    sudo ocisg up

  • Plusieurs instances de Storage Gateway peuvent-elles s’exécuter simultanément sur le même compartiment ?

    Non, plusieurs instances de Storage Gateway ne peuvent pas s’exécuter sur le même compartiment Object Storage. Storage Gateway n’applique pas le verrouillage d’objet ou la cohérence entre différentes instances de Storage Gateway.

  • Lorsque je télécharge des données vers Object Storage à l’aide de Storage Gateway, les données stockées dans Object Storage peuvent-elles être accessibles à l’aide d’outils autres que Storage Gateway ?

    Oui, les données téléchargées vers le Cloud à l’aide de Storage Gateway peuvent être gérées à l’aide de tous les outils Oracle pris en charge tels que les API, les SDK, la CLI et la console, ou des outils tiers comme Cyberduck ou CloudBerry.

  • Storage Gateway garantit-il la cohérence entre le stockage local et le stockage d’objets ?

    Les modifications apportées à un système de fichiers Storage Gateway sont finalement cohérentes avec le stockage d’objets. Les téléchargements sont asynchrones et mis en mémoire tampon pour les performances, il est donc possible que les modifications apportées aux fichiers Storage Gateway ne soient pas encore reflétées dans le stockage d’objets.

  • Les modifications apportées directement au compartiment Object Storage sont-elles répercutées sur le système de fichiers Storage Gateway local ?

    Les modifications apportées directement au compartiment Object Storage ne sont pas répercutées sur le système de fichiers Storage Gateway local en temps réel. Cliquez sur « Actualiser » dans la console de gestion de Storage Gateway pour ingérer toutes les données qui ont été ajoutées ou modifiées directement dans le stockage d’objets.

  • Un système de fichiers Storage Gateway peut-il être créé sur un compartiment Object Storage cible non vide ?

    Oui, un système de fichiers Storage Gateway peut être créé sur un compartiment non vide. Lorsque cela se produit, Storage Gateway crée des métadonnées pour tous les objets du compartiment avec des autorisations et des attributs par défaut. Storage Gateway crée également un inventaire local des objets dans le compartiment. Selon le nombre d’objets dans le compartiment cible, ce processus peut prendre un certain temps. La console de gestion de Storage Gateway fournit une barre de progression indiquant l’état actuel.

  • Storage Gateway prend-il en charge les liens matériels ou symboliques ?

    Non, Storage Gateway ne prend pas en charge les liens matériels ou symboliques. Essayer de créer un lien entraînera une erreur NFS.

  • Storage Gateway prend-il en charge les fichiers clairsemés ?

    Oui, Storage Gateway prend en charge la création de fichiers clairsemés. Cependant, les objets Object Storage correspondants seront non clairsemés et remplis avec 0x00s.

  • Si je supprime un système de fichiers, toutes mes données du Cloud seront-elles également supprimées automatiquement ?

    Non, si un système de fichiers est supprimé/retiré, les données stockées dans le Cloud restent intactes. Vous pouvez récupérer les données supprimées en créant un autre système de fichiers soutenu par le même compartiment.

  • La suppression de données de Storage Gateway supprime-t-elle définitivement les données du stockage d’objets ?

    Oui, la suppression de données de Storage Gateway supprime définitivement les données du stockage d’objets.

  • Combien de temps Storage Gateway attend-il avant de télécharger des fichiers dans le compartiment Object Storage ?

    Storage Gateway ne télécharge pas un nouveau fichier ou un fichier modifié tant que le fichier n’est pas fermé. Après la fermeture d’un fichier, Storage Gateway accorde une période de règlement d’une minute avant de mettre le fichier en file d’attente pour le téléchargement.

    Selon le nombre de fichiers en attente de téléchargement, il peut s’écouler un certain temps avant que le fichier ne soit téléchargé dans le compartiment Object Storage. Vous pouvez afficher l’état de téléchargement des fichiers à partir de la console de gestion de Storage Gateway.

    Synchronisation Cloud intégrée

  • Qu’est-ce que la nouvelle fonctionnalité de synchronisation Cloud de Storage Gateway ?

    Storage Gateway 1.2 fournit une fonction de synchronisation et de réplication Cloud intégrée qui vous permet de sauvegarder et de répliquer les fichiers NAS vers et depuis les compartiments de stockage d’objets Oracle Cloud Infrastructure. Cette nouvelle fonctionnalité remplace l’utilitaire de synchronisation Cloud indépendant et téléchargeable qui était disponible dans les versions précédentes de Storage Gateway.

    Vous pouvez utiliser la console de gestion ou la CLI de Storage Gateway pour créer, surveiller et gérer facilement des tâches de synchronisation similaires à d’autres offres de sauvegarde/réplication NAS d’entreprise. La synchronisation Cloud s’exécute dans le cadre du logiciel Storage Gateway à l’intérieur de l’instance Docker sur l’hôte.

    Pour plus de détails, consultez la documentation sur l’utilisation de la synchronisation Cloud de Storage Gateway.

  • Quand voudrais-je utiliser la fonction de synchronisation Cloud de Storage Gateway et pour quel type de données ?

    Les clients disposant d’un grand nombre de fichiers locaux à déplacer dans le Cloud peuvent le faire en utilisant le service Storage Gateway Oracle Cloud Infrastructure. La fonction de synchronisation Cloud offre un moyen de copier des fichiers du stockage local dans Storage Gateway, où les fichiers sont déplacés de manière asynchrone et efficace vers un compartiment Object Storage. Les clients qui stockent des sauvegardes de bases de données ou de données dans des NAS locaux et qui souhaitent libérer de l’espace, ou qui souhaitent déplacer des sauvegardes plus anciennes vers un stockage Cloud moins coûteux, trouveront dans la fonction de synchronisation Cloud un moyen facile d’automatiser ce type de mouvement de données.

  • Puis-je utiliser la fonction de synchronisation Cloud de Storage Gateway pour copier des données dans des compartiments de niveau Standard et de niveau Archive ?

    Oui, lorsque vous créez un système de fichiers, vous spécifiez le niveau de stockage, Standard (par défaut) ou Archive, pour créer le compartiment Object Storage correspondant. Le niveau de stockage Standard est utilisé pour stocker des données auxquelles vous avez besoin d’un accès rapide, immédiat et fréquent. Le niveau de stockage Archive est utilisé pour stocker des données qui sont rarement consultées et qui nécessitent de longues périodes de conservation. Bien que le stockage d’archives soit plus rentable que le stockage d’objets pour préserver les données froides, vous devez d’abord restaurer les objets avant de pouvoir y accéder.

  • Quels sont les types d’informations de contrôle et de statut fournis par la fonction de synchronisation Cloud ?

    Chaque opération de copie de synchronisation Cloud fournit un état complet pour vous faire connaître la liste des fichiers sélectionnés, lorsqu’ils ont été copiés sur Storage Gateway et lorsqu’ils ont été téléchargés avec succès vers Object Storage. Lorsqu’une opération de copie est en cours, la synchronisation Cloud fournit l’horodatage de début, le temps écoulé, le temps d’achèvement estimé, le nombre/taille total des fichiers à synchroniser, et le nombre/taille total des fichiers qui ont déjà été synchronisés.

  • Comment la cohérence des fichiers copiés sur le réseau est-elle vérifiée ?

    Une fois le transfert de fichiers terminé, l’utilitaire de synchronisation Cloud compare les sommes de contrôle des fichiers dans les emplacements source et cible.

    Performances

  • Quelles vitesses de téléchargement et de téléchargement puis-je attendre de Storage Gateway ?

    Dans les tests de performances avec une vitesse de liaison de 10 Go/s, nous avons observé ce qui suit :

    Vitesses de téléchargement

    • Téléchargement de fichier unique - 100 - 120 Mo/s (en utilisant un fichier de 1,3 To)
    • Téléchargement de plusieurs fichiers - 450 - 500 Mo/s (en utilisant 4 à 8 fichiers de 10 Go à 50 Go)


    Vitesses de téléchargement
    • Téléchargement de fichier unique - 300 - 350 Mo/s (en utilisant un fichier de 1,3 To)
    • Téléchargement de plusieurs fichiers - 700 à 750 Mo/s (en utilisant 3 fichiers de 50 Go à 200 Go)

  • Comment puis-je m’assurer que mon réseau est correctement configuré pour utiliser toute la bande passante disponible ?

    Storage Gateway 1.2 fournit une commande de diagnostic que vous pouvez utiliser pour tester la bande passante dans votre environnement et vous assurer d’obtenir les vitesses attendues de téléchargement en amont et en aval.

    Pour plus de détails, consultez la documentation sur le test de la bande passante du réseau.

  • Quelles sont les exigences de mémoire et de cache pour obtenir les performances maximales ?
  • Existe-t-il des paramètres réglables que je peux ajuster pour m’assurer d’obtenir les meilleures performances de Storage Gateway ?

    Storage Gateway 1.2 est réglée par défaut pour des performances maximales de téléchargement en amont et en aval. Aucun réglage supplémentaire n’est nécessaire.

  • Quels autres facteurs peuvent affecter les performances de Storage Gateway ?

    En plus d’avoir suffisamment de mémoire et d’espace de cache du système de fichiers, nous vous recommandons d’utiliser des SSD dans un environnement Storage Gateway. Storage Gateway doit lire à partir du cache pour télécharger vers Oracle Cloud Infrastructure. Si le support principal est lent, le taux d’ingestion NFS et donc les performances de téléchargement globales sont négativement affectés.

  • Quelles vitesses de téléchargement sont possibles si j’utilise FastConnect avec Storage Gateway ?

    L’utilisation de FastConnect en conjonction avec Storage Gateway permet d’utiliser de manière optimale la vitesse de liaison complète. Nous avons des clients utilisant FastConnect avec une vitesse de liaison de 10 Gbit/s et nous avons vu chaque passerelle réaliser des téléchargements de 400 à 450 Mo/s vers Oracle Cloud Infrastructure.

    Pour en savoir plus, consultez la documentation sur FastConnect.