Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Machine learning dans le management IT

Oracle Management Cloud

Prévenir la crise de l’emploi à l’ère de l’Intelligence Artificielle par l’éducation

A l’ère de l’Intelligence Artificielle, certains métiers vont être automatisés et d’autres profondément transformés. Cette transition majeure doit être accompagnée, dès aujourd’hui, par une éducation adaptée.


Prévenir la crise de l’emploi à l’ère de l’Intelligence Artificielle par l’éducation

A l’ère de l’Intelligence Artificielle, certains métiers vont être automatisés et d’autres profondément transformés. Cette transition majeure doit être accompagnée, dès aujourd’hui, par une éducation adaptée.

Une éducation préventive

Les progrès de l’Intelligence Artificielle (IA) sont tels qu’elle prend place aujourd’hui dans nos métiers, au point qu’elle peut et pourra remplacer certains d’entre nous. Les pays sont affectés différemment. Les industries manufacturières sud-coréennes, japonaises ou allemandes sont en grande partie automatisées donc elles ne subiront pas cette évolution de la même manière que la Chine par exemple. En France, environ 10 % des emplois risquent de disparaître, selon un récent rapport du Conseil français de l'emploi en France de janvier 2017.

Il est donc nécessaire d’anticiper la carrière des personnes concernées et de leur proposer dès aujourd’hui une éducation préventive afin qu’ils se réorientent. Cependant, s’ils étudient et qu’ils ne travaillent peu ou plus, ils ne peuvent plus vivre, faute d’économie. Un problème que devrait aborder le gouvernement français très bientôt. En effet, le député Cédric Villani, chargé des réflexions éthiques sur l'IA, a annoncé que "la définition d'une stratégie officielle sera dévoilée en janvier." Mounir Mahjoubin, secrétaire d'Etat au numérique est conscient de la transition à venir et a affirmé que «la France n’était pas là pour subir l'IA" lors d'un débat au Sénat dédié à l'intelligence artificielle en octobre dernier.

Idéalement, nous pouvons imaginer que les personnes qui risquent de perdre leur emploi devraient bénéficier d'un revenu d’éducation universel, à l’image du revenu de base universel, un salaire mensuel donné par le gouvernement à ceux qui étudient et qui serait complété par une assurance chômage.

Une formation continue

L’Intelligence Artificielle transformerait les métiers en profondeur, automatisant au moins certaines des tâches jusqu’alors exercées par l’homme. Ainsi, un médecin n’aurait plus besoin de diagnostiquer une maladie courante et attribuer un bon traitement, l’IA le fera mieux et plus rapidement. Si moins de compétences techniques sont requises pour exercer, la rémunération risque de diminuer en proportion. D’autre part, le docteur devra sûrement développer d’autres connaissances dans les domaines où l’IA n’aura pas encore assez évolué, comme dans les tâches complexes ou les relations sociales avec le patient et les collègues. Il conviendrait donc de proposer une formation continue à tous ceux dont les métiers vont subir des transformations. Le système traditionnel devrait disparaître peu à peu pour laisser place à un apprentissage qui dure tout au long de la vie.

Cette éducation serait moins longue et fastidieuse puisque les compétences plus difficiles comme le codage ou les mathématiques ne seraient plus apprises, au profit du leadership, de l’empathie ou de la créativité. La pratique, un stage par exemple, serait davantage valorisée qu’un bac +5. Par ailleurs, si la formation raccourcit, les entreprises n’attendront plus un candidat bac +5 et les personnes seront plus aptes au travail immédiatement, équilibrant ainsi l’offre et la demande d’emplois.

Pour mettre en place une formation continue, on pourrait imaginer que le gouvernement et les entreprises travaillent ensemble. L’un proposerait un centre de formation, à l’image de Pôle Emploi, que l’autre alimenterait par des contenus, adaptés à ses besoins d’embauche.

Il est encore temps d’éviter le chômage et la crise de l’emploi, à l’heure de l’Intelligence Artificielle. Pour accompagner cette transition, il faut proposer une nouvelle éducation, à la fois préventive et continue. Un impératif à traiter sans plus attendre.

Devenez un Super Héros de l’IT
E-Book