Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Bosnie-Herzégovine : quand le Cloud drive les autoroutes

La Bosnie Herzegovine a intégré Autonomous Data Warehouse (ADW), un entrepôt de données autonome rapide, fiable et sécurisé qui automatise la gestion de données. L’objectif ? Analyser les datas plus facilement et plus rapidement mais aussi de passer moins de temps sur des tâches courantes pour se concentrer davantage sur les aspects techniques et business. En seulement quelques jours, l’entreprise a bénéficié d’une plateforme extensive qui accompagne de manière optimale le business development. Découvrez-en davantage sur la stratégie de la base de données autonome :

Comment Autonomous Data Warehouse répond à une problématique économique phare de la Bosnie-Herzégovine

Temps de lecture : 5 mn

Sur la péninsule balkanique se trouve le charmant pays de Bosnie-Herzegovine au cachet si particulier qui attire les touristes. Son riche patrimoine témoigne d’une histoire mouvementée et destructrice. Le pays désormais en paix, la priorité économique actuelle est de se reconnecter aux pays voisins par la construction, l’opération et la maintenance.

Construire à partir de zéro avec le Deep Learning

La Bosnie-Herégovine n’avait aucune infrastructure routière du temps où elle appartenait à la Yougoslavie. Le pays a dû construire à peu près tout à partir de zéro, un grand défi pour un pays qui ne compte que trois millions et demi d'habitants environ. Une centaine de kilomètres d’autoroutes ont été construites conformément aux réglementations de l'Union européenne en matière de sûreté, de sécurité, de consommation d'énergie et de pollution atmosphérique. Pour faciliter la sécurité et la fluidité du trafic, Adnan Strojil, directeur IT de la société publique des autoroutes du pays, explique qu’ils disposent « d'environ 460 caméras avec détection d'incidents installées". Ces caméras à la pointe de la technologie utilisent chacune leur propre logiciel de traitement d'images grâce au Deep Learning. « Si vous avez perdu une cargaison, si vous conduisez dans le mauvais sens ou si vous avez perdu quelque chose d'inhabituel sur l'autoroute, la caméra alertera le centre de contrôle," dit Strojil. À partir de là, un opérateur peut immédiatement prendre des mesures, comme envoyer des policiers et des équipes de nettoyage, tout en avertissant les conducteurs du danger à l'aide de panneaux d'avertissement électroniques.

Alors même que la Bosnie-Herzégovine s'efforce de construire rapidement des autoroutes à grande vitesse, le volume de son trafic augmente rapidement - de l'ordre de 8 % par an. "Quand on pense à ce qui va se passer au cours des 5 à 10 prochaines années, nous allons connaître un énorme boom du trafic, et nous devrons y faire face d'une manière ou d'une autre ", dit Strojil. "Alors, c'est le bon moment pour penser aux optimisations et aux nouvelles technologies."

Sécuriser les tunnels grâce à la modélisation

Pour éviter l'accumulation dangereuse de gaz d'échappement dans des environnements difficiles, le débit d'air dans un long tunnel routier doit être de 2 mètres par seconde, quelque soit le temps. En Bosnie-Herzégovine, la circulation de l'air dans les 2 plus longs tunnels - l'un de plus de 3 kilomètres de long qui passe sous les montagnes accidentées du pays entre Sarajevo et Zenica, et un autre de la même longueur entre Sarajevo et Mostar - est assurée par des dizaines de ventilateurs puissants.

Ces ventilateurs, qui doivent assurer un débit d'air constant, tout en minimisant la quantité d'énergie utilisée sont contrôlées par de vastes réseaux de capteurs qui mesurent les rafales de vent, le débit, les niveaux de pollution (en particulier le CO et le CO2), la circulation automobile, le brouillard et plus encore. Ces informations sont introduites dans des logiciels fonctionnant sur une infrastructure Cloud pour modéliser et faire des prédictions sur le mouvement de l'air, et ajuster le rendement de chaque ventilateur. Ces ventilateurs à réaction peuvent consommer une énorme quantité d'électricité, il est donc important de gérer l'énergie utilisée dans les tunnels de Bosnie.

Anticiper les besoins liés au trafic à l’aide d’analyses prédictives

Les ventilateurs doivent être allumés et à bonne fréquence (ni trop puissant ni trop faible) en cinq minutes, pour anticiper l’arrivée des voitures. Pour relever ce défi, des simulations sont créées pour prédire différents scénarios pour adapter le contrôle des ventilateurs. Le logiciel qui supporte ces prédictions combine toutes les données des capteurs dans un modèle complexe de dynamique des fluides "Le logiciel n'est pas toujours bon, mais 95 % du temps, il est bon et nous économisons de l'énergie ", précise Strojil.

Grâce aux analyses prédictives qui fonctionnent sur Oracle Cloud Infrastructure, la consommation d’électricité est réduit d’environ 20%, ce qui permet au réseau routier d'économiser des millions de dollars par année. Strojil s’enthousiasme : "Nous utilisons une technologie vraiment très simple et abordable dans le Cloud. C’est génial. Ce n'était même pas possible il y a environ cinq ans ".

Alimenter le système de péage à partir de la plateforme Cloud

Bon nombre des autoroutes de Bosnie-Herzégovine sont des routes à péage, qui fournissent environ 35 % des recettes de l'administration routière. Les péages sont collectés automatiquement chaque fois que cela est possible, et facturés aux véhicules individuels à l'aide d'un réseau de capteurs intégrés dans les autoroutes. Les barrières empêchent les conducteurs de passer sans payer, ce qui améliore l’efficacité des recettes perçues grâce aux péages, à condition qu’elle soit correctement mise en œuvre, de manière à soutenir le trafic.

La Bosnie a pu installer au moins 10 capteurs à chaque entrée d’autoroute, capables, grâce à la plateforme Cloud Oracle, d’alimenter le système de péage à l'aide d'antennes qui permettent un passage rapide à travers les gares de péage. Des émetteurs passifs, placés à l'intérieur du véhicule, relient les voitures ou les camions à des comptes spécifiques pour une facturation automatisée.

"Nous garantissons au moins 40 kilomètres à l'heure de traversée, mais dans certains tests que je faisais, nous avons même réussi à faire plus de 70 kilomètres à l'heure ", se félicite Strojil." Il n'y a pratiquement pas de file d'attente sur nos postes de péage et nous sommes très fiers de le dire."

Réduire les coûts avec l’infrastructure Oracle Cloud

Pour réaliser les calculs nécessaires au fonctionnement des ventilateurs dans le tunnel, une ferme de serveurs, très complexes et difficilement accessibles en Bosnie, serait nécessaire. A ce coût s’ajouterait celui des professionnels en charge de la ferme de serveurs.

Avec Oracle Cloud Infrastructure (OCI), les tunnels sont équipés de capteurs industriels tous les 500 mètres qui mesurent les polluants. La société peut simuler, tester et peaufiner constamment plus de 350 scénarios de ventilation à l'aide de logiciels de modélisation avancés afin d’améliorer la circulation de l'air, réduire les polluants, accélérer le trafic et réduire les coûts d'électricité.

Non seulement, OCI permet à l’entreprise d'effectuer des calculs avancés sans investir dans des data center coûteux mais elle lui évite aussi des dépenses inutiles qu’une ferme de serveurs aurait occasionnée avec une mauvaise gestion. Strojil apprécie la simplicité des coûts et de l'exploitation : « Nous pouvons facilement acheter des ressources pour deux, trois, cinq heures à la fois, n'importe quelle quantité de stockage et de calcul, et n'importe quand, et ne payer que le montant dont nous avons besoin. C'est une bonne affaire de ne pas avoir d'investissements ou de problèmes de rétrocompatibilité, juste des frais d'exploitation."

Aujourd’hui, la société a intégré Autonomous Data Warehouse (ADW), un entrepôt de données autonome rapide, fiable et sécurisé qui automatise la gestion de données. Andnan Strojil explique qu’ADW leur permet d’analyser les datas plus facilement et plus rapidement mais aussi de passer moins de temps sur des tâches de maintenance courantes d’un data center classique pour se concentrer davantage sur les aspects business. En seulement quelques jours, l’entreprise a bénéficié d’une plateforme élastique qui accompagne de manière optimale le business development.

L'organisation responsable de la gestion des routes en Bosnie-Herzégovine avait besoin d'un meilleur aperçu des données financières. Oracle Consulting a travaillé main dans la main avec son partenaire - Infostudio - pour charger les données à partir d'un système ERP tiers dans le Data Warehouse autonome et a construit 10 tableaux de bord visuels utilisant l’outil de DataViz pour modifier ou créer de nouvelles visualisations à la volée. Les temps de réponse aux demandes de renseignements sont également impressionnants.

Vous souhaitez en savoir plus sur la base de données autonome?