Aucun résultat trouvé

Votre recherche n'a donné aucun résultat.

Intelligence complète : L’impératif du reporting financier

Une intelligence complète nécessite une base de données, une plate-forme et des applications unifiées pour une intégration du risque, des performances, de la connaissance du client, de la conformité et du reporting. La gestion complète et le reporting réglementaire permettent une adoption itérative tout en offrant des avantages immédiats.

Transformer le reporting financier

Obtenir de meilleures connaissances

Avez-vous besoin de solutions plus intelligentes et de workflows automatisés pour lutter contre la criminalité financière ?

Respectez les obligations réglementaires et gérez la lutte contre le crime financier à l’aide d’une suite complète d’applications conçues pour répondre aux besoins de conformité les plus exigeants.

Avez-vous une vue unique des données de l’entreprise ?

Augmentez votre capacité à générer de la croissance, à transformer l’expérience client et à rationaliser la conformité tout en réduisant les risques. Obtenez des informations extrêmes pour tirer le meilleur parti de vos données.

Pouvez-vous voir au-delà de la vue à 360 degrés de vos clients ?

Est-ce que vos équipes de gestion des risques et des finances exploitent les synergies au profit de l’entreprise ?

ALCO : Le magazine Oracle sur la gestion des risques de trésorerie des banques

Analyse des données

Dans cette ère post-crash, lourde de réglementations et de fonds propres, le comité des actifs et des passifs (ALCO) est la plus importante organisation de gestion des risques d’une banque. Lisez le magazine ALCO et obtenez les derniers points de vue sur les risques, la réglementation et les questions financières, ainsi que sur les développements des marchés financiers qui façonneront les meilleures pratiques en matière de gestion des risques liés au bilan bancaire.

Aidez votre équipe ALCO à établir et à mettre en œuvre sa vision à long terme de la « stratégie de l’ALM ».

Bien que la crise financière mondiale se soit produite il y a une décennie, les banques ont encore du mal à établir des modèles de bilan rentables à long terme répondant aux besoins parallèles des clients, des actionnaires et des autorités de réglementation. Face à tant de problèmes - qu’il s’agisse de pressions réglementaires, du contexte de taux d’intérêt mondial tendu ou d’une concurrence intense au sein du secteur et de la part de nouveaux entrants - les banques redoublent d’efforts pour essayer de générer des ROE similaires à ceux observés avant la crise.

Pour atteindre cet objectif, les banques réalisent qu’il ne peut pas être mis en œuvre selon la méthode réactive historique et reconnaissent désormais qu’une position beaucoup plus proactive en matière de gestion de bilan par le triumvirat trésorerie, risque et finance est nécessaire. Pour remplir ces objectifs, il faudra s’interroger sur le statu quo et sur la volonté d’explorer de nouvelles approches et perspectives dans la discipline de la gestion actif-passif.

Voir les résultats

Témoignages client

Logo de la Regions Bank

Découvrez comment la Regions Bank transforme la gestion des données réglementaires et financières en un différentiateur compétitif.

 

Regions Bank

“Lorsque nous avons vu la stratégie et le modèle de données Oracle, nous avons réalisé que nous pouvions passer encore trois à cinq ans à la construire nous-mêmes ou que nous pouvions nous associer à Oracle et que nous passions plutôt du temps à trouver les éléments appropriés pour développer notre entreprise.”
David Cole, vice-président principal, Regions Bank
Logo ICICI Bank

Découvrez comment cette banque privée de premier plan en Inde a acquis une visibilité quasi temps réel dans l’équation entre croissance, risque et capital.

 

ICICI Bank

“L’apprentissage le plus important que nous ayons tiré de cette transformation de données consiste à prendre vos données très au sérieux et à profiter de cette occasion pour simplifier au maximum la source de vos données.”
A R Ganesh, directeur général, ICICI
Logo de Raymond James

Découvrez comment Raymond James a envisagé différemment les modèles de données et les ensembles de données pour développer un programme de gouvernance des données solide.

 

Raymond James

“Nous savions que si nous intégrions les données client et la qualité des données dans le modèle AML d’Oracle, nous serions alors en mesure de les utiliser pour nos rapports réglementaires et d’améliorer davantage notre grand livre.”
David Lesser, vice-président principal, Raymond James
Logo Raiffeisen Bank International

Raiffeisen Bank International tire parti de la solution de rentabilité Oracle Financial Services dans 14 banques différentes d’Europe centrale et orientale, avec des temps de traitement exceptionnels.

 

Raiffeisen Bank International

“En migrant nos instances OFSAA vers une plate-forme Oracle Exadata, nous avons pu constater que les temps de calcul ont maintenant été divisés par deux par rapport aux installations précédentes.”
Vanja Tokic, responsable du contrôle de livraison informatique, Raiffeisen Bank International
Tendances

Opinions et dernières nouvelles

Enquête Risk.net et Oracle

Préparation à la FRTB : Examiner les pièges potentiels à venir

Cette enquête aborde les principaux défis de la révision fondamentale de la mise en œuvre et de la conformité du portefeuille de négociation (FRTB). Elle examine en outre la complexité de la gestion et de la collecte de toutes les données nécessaires pour se conformer de manière adéquate aux règles de la FRTB.