Communiqué de presse

Oracle ouvre sa première région cloud en France

Une toute nouvelle région cloud située à Marseille permet aux clients de conserver leurs données dans le pays et de bénéficier des hautes performances et de la sécurité intégrée d'OCI.

Les organisations publiques et privées peuvent réduire leur empreinte carbone grâce à cette nouvelle région cloud fonctionnant avec une énergie 100 % renouvelable.

Oracle compte désormais 32 régions de cloud computing dans le monde, ce qui constitue l'une des expansions les plus rapides parmi les grands fournisseurs de cloud.

Colombes8 novembre 2021
Oracle cloud region

Oracle a annoncé aujourd'hui l'ouverture de sa première région cloud en France pour répondre aux demandes croissantes de cloud computing des organisations des secteurs privé et public. La région Oracle Cloud Marseille permettra aux clients et aux partenaires d'accéder à tous les services Oracle Cloud pour accompagner cette croissance. Le cloud de nouvelle génération d'Oracle est désormais disponible dans 32 régions dans le monde entier, l’objectif étant d’avoir au moins 44 régions cloud d'ici la fin 2022 afin de poursuivre l'une des expansions les plus rapides de tous les grands fournisseurs de cloud.

Les services Oracle Cloud, notamment Oracle Autonomous Database, Oracle Container Engine for Kubernetes et Oracle Cloud VMware, sont désormais disponibles depuis Marseille pour les clients qui souhaitent que leurs données restent en France. Les organisations du secteur bancaire ou du secteur public par exemple, seront ainsi en mesure de répondre à leurs importantes exigences de conformité réglementaire. En outre, Oracle propose une large gamme de stratégies de modernisation des applications et de cloud pour aider les organisations françaises à faire face à une concurrence mondiale. La région cloud est stratégiquement située à Marseille, véritable site stratégique : la ville qui est l’un des dix premiers hubs mondiaux de l'Internet et connaît également la croissance la plus rapide au monde, est un point de confluence majeur pour les câbles sous-marins utilisés pour la transmission internationale de données.

« Il est crucial pour la performance et la sécurité d'offrir aux organisations du secteur privé et public la possibilité de disposer d'une infrastructure cloud située en France pour gérer leurs données et applications les plus critiques », a déclaré Karine Picard, directrice générale d'Oracle France. « Nous observons actuellement une croissance à trois chiffres de notre activité cloud qui reflète le désir de nos clients de numériser rapidement leurs opérations afin de mieux servir leurs clients. »

Oracle prévoit également d'ouvrir une deuxième région cloud en France en 2022 ; un élément fondamental de la stratégie cloud unique à double région d'Oracle, qui aide les clients à répondre aux exigences de continuité d'activité et de conformité en leur permettant de déployer des applications résilientes sur plusieurs sites géographiquement séparés - sans que les données sensibles ne quittent le pays. 

Outre la stratégie à deux régions qui optimise l'accès aux données, l'architecture de nouvelle génération d'OCI fournit une base résiliente et hautes performances pour les services cloud, tandis que la conception de son réseau physique et virtuel optimise les performances et la sécurité. Et comme pour chaque région Oracle Cloud, celle de Marseille contient trois domaines de défaillance (« fault domains »), qui sont des grappes de matériel formant des centres de données logiques, afin de garantir une haute disponibilité et une résilience aux pannes de matériel et de réseau. 

La région cloud de Marseille renforce le vaste réseau d'Oracle au sein de l'Union européenne, où Francfort et Amsterdam sont déjà disponibles, où Milan et Stockholm vont ouvrir plus tard d’ici la fin de l’année, et l'Espagne en 2022. La stratégie d'Oracle consiste à répondre aux besoins des clients là où ils sont, en leur permettant de conserver les données et les services là où ils en ont besoin. Les clients peuvent déployer Oracle Cloud entièrement dans leurs propres datacenters avec Dedicated Region et Exadata Cloud@Customer, déployer des services cloud localement avec une gestion basée sur le cloud public, ou déployer des services cloud à distance sur la périphérie (« edge computing ») avec Roving Edge Infrastructure.

Oracle s'engage en faveur du développement durable et a promis d'alimenter toutes les régions Oracle Cloud dans le monde avec 100 % d'énergie renouvelable d'ici 2025. Ce qui est déjà le cas en Europe, ainsi qu’en Amérique du Nord et en Amérique du Sud : toutes les régions Oracle Cloud sont déjà alimentées à 100 % par des énergies renouvelables et y utilisent des technologies de pointe en matière de gestion de l'énergie et de refroidissement pour minimiser leur impact sur l'environnement.

Ainsi, pour maintenir la température des serveurs au plus bas, la région de Marseille s'appuie sur un système d'échange de chaleur basé sur le "river cooling", qui est 30 fois plus économe en énergie que les systèmes de refroidissement classiques. Cela minimise l'impact de la région cloud sur l'environnement et en fait l'une des plus efficaces du pays. Dans le cadre de son initiative "Clean Cloud" à base d'énergie renouvelable, Oracle a par ailleurs réutilisé ou recyclé 99,6 % de son matériel hors service au cours de l'exercice fiscal 2021, tout en respectant strictement les pratiques d'Oracle en matière de confidentialité et de sécurité des données.

 

Ce qu’en dissent les clients, les partenaires et les analystes

« Nous sommes heureux de voir Oracle investir dans une région cloud en France, car il s'agit d'une étape importante pour aider nos clients à tirer parti d'une infrastructure locale et renouvelable qui réponde à des enjeux de sécurité et de développement durable dans un monde numérique respectueux de l’environnement et plus inclusif », a déclaré Todd Moore, vice-président, Produits de chiffrement, Thales. « Avec ce nouveau centre de données plus proche des activités des clients, et en s'appuyant sur le partenariat technique entre OCI et Thales, nous aiderons davantage de clients à passer plus rapidement au cloud tout en gardant le contrôle de leurs données en toute sécurité. »

« Cette nouvelle région cloud Oracle en France est une nouvelle très positive », a déclaré Patrice Valadeau, Group CIO Suez. « Cela permettra à Suez de disposer de plus d'options dans le déploiement de nos applications métiers tout en conservant les données de nos clients dans le pays. »

« L'ouverture de cette nouvelle région cloud est un investissement bienvenu de la part d'Oracle dans les technologies cloud en France. Cela offrira plus d'opportunités pour Pernod Ricard de profiter des avantages de rapidité, d'agilité et de sécurité d'Oracle Cloud Infrastructure à partir d'une installation dans notre propre pays », a déclaré Frédéric André, directeur des achats informatiques de Pernod Ricard.

« Nous sommes très heureux d'apprendre la création d'une région de données Oracle Cloud en France », a déclaré Marc Goldstein, chef de projet à la Direction des Systèmes d'Information (DSI), Amphithéâtre Batigère/GIE.  « Dans ce contexte, nous pourrons mettre en œuvre plus librement nos bases de données de valorisation des actifs et d'autres utilisations actuelles ou futures des services Oracle Cloud comme CASB, ou la solution Oracle Management Cloud pour la gestion des logs et des performances applicatives. Cela permettra au groupe Batigère d'être un peu plus actif dans l'économie numérique nationale. »

Jean-Philippe Lainard, responsable informatique de l'Association Centrale des Laiteries Coopératives des Charentes et du Poitou (ACLCCP) déclare : « Depuis plus de 25 ans, notre société utilise les bases de données Oracle avec des logiciels développés en interne avec l'environnement Oracle Forms. L'annonce du lancement par Oracle d'une région de données locales est un élément majeur dans nos projets de migration de logiciels. La proximité est un atout indéniable auquel s'ajoutent les possibilités offertes par le cloud. Nous accueillons cette nouvelle avec beaucoup d'enthousiasme. »

« La décision d'Oracle d'investir localement en France avec l'arrivée d'une nouvelle région cloud est une réelle opportunité pour les clients. Cette stratégie démontre la volonté d'Oracle d'être reconnu comme un acteur majeur de la transformation numérique en France », a déclaré Philippe Montmartin, directeur général d'Oracle Business Group Lead Gallia, Accenture Technology. « Compte tenu du partenariat stratégique entre Oracle et Accenture, du fait qu'Oracle dispose du certificat HDS (pour l’Hébergement des Données de Santé françaises) et de son travail concernant l'initiative liée au Cloud de confiance aux côtés des propres investissements d'Accenture dans le cloud, nous sommes convaincus que cela nous permettra de servir encore mieux nos clients, notamment ceux du secteur public, qui souhaitent migrer vers le cloud. »

« Les organisations européennes souhaitent stocker leurs données dans la région européenne ou dans le pays lorsque cela est possible. Le lancement par Oracle de sa nouvelle région de données en France leur permettra de répondre à cette exigence des clients », a déclaré Carla Arend, directrice de programme senior, analyste principale, Cloud en Europe, IDC.

« L'ouverture d'une région de données Oracle est une excellente opportunité de proposer des solutions innovantes et complémentaires à nos grands clients dans le cadre de leur stratégie de go-to-market ou de leur parcours cloud, et de faciliter la transformation numérique de leurs applications critiques et souveraines », déclare pour sa part Gilles Jacob, Corporate Alliance Officer, Groupe Sopra Steria.

Olivier Chiono, directeur de la distribution chez Cegid, a quant à lui déclaré : « Nous sommes un partenaire Oracle Cloud et nous proposons notre ERP Cegid Orli au secteur de la mode et du textile. Notre partenariat est encore renforcé par l'ouverture de la première région cloud d'Oracle en France. »

 

Les régions Cloud fournissent du Multicloud

Le réseau étendu d'OCI, composé de plus de 70 partenaires FastConnect régionaux et mondiaux, offre aux clients une connectivité dédiée aux régions cloud d’Oracle et aux services d'OCI, leur offrant ainsi les meilleures options partout dans le monde. FastConnect est un moyen simple, flexible et rentable de créer une connexion réseau privée dédiée offrant une bande passante plus élevée, une latence plus faible et des performances plus cohérentes par rapport aux connexions Internet publiques.

En outre, OCI et Microsoft Azure ont établi un partenariat stratégique qui permet aux clients communs d'exécuter des charges de travail dans les deux cloud. Le partenariat offre une interconnexion cross-cloud à faible latence entre OCI et Azure dans certaines régions (actuellement Londres, Amsterdam et Francfort), une identité fédérée pour les clients communs déployant des applications dans les deux cloud, et un modèle de support collaboratif. Les clients peuvent exécuter des applications complètes dans une configuration multicloud, tout en conservant une connectivité à haute performance qui ne nécessite pas une autre architecture. Ils peuvent également migrer des applications existantes ou développer des applications cloud natives qui utilisent une combinaison de services OCI et Azure. Cette configuration sera mise en œuvre dans la région de données de Marseille à la demande des clients.

 

Régions cloud Oracle actuellement disponibles 

  • Asie-Pacifique : Tokyo (Japon), Osaka (Japon), Séoul (Corée du Sud), Chuncheon (Corée du Sud), Mumbai (Inde), Hyderabad (Inde), Sydney (Australie), Melbourne (Australie)
  • Amérique : San Jose (Etats-Unis), Phoenix (Etats-Unis), Ashburn (Etats-Unis), Toronto (Canada), Montréal (Canada), São Paolo (Brésil), Vinhedo (Brésil), Santiago (Chili)
  • Europe : Francfort (Allemagne), Londres (Royaume-Uni), Newport, Pays de Galles (Royaume-Uni), Zurich (Suisse), Amsterdam (Pays-Bas)
  • Moyen-Orient : Jeddah (Arabie saoudite), Dubaï (E.A.U)
  • Gouvernement : deux régions générales du gouvernement des Etats-Unis et des régions de sécurité nationale américaine, trois régions gouvernementales spécifiques du ministère de la Défense des Etats-Unis, deux au Royaume-Uni (Londres et Newport, Pays de Galles)

 

Ressources supplémentaires

A propos d'Oracle

Oracle propose des suites d’applications intégrées ainsi qu’une infrastructure autonome et sécurisée dans Oracle Cloud. Pour en savoir plus sur Oracle (NYSE:ORCL), visitez notre site www.oracle.com/fr/.

Trademarks

Oracle, Java et MySQL sont des marques déposées d’Oracle Corporation.

Latest Newsfeed