Aucun résultat trouvé

Votre recherche n'a donné aucun résultat.

Foire aux questions : Oracle BYOL à PaaS

  • Qu’est-ce qu’Oracle BYOL?

    BYOL signifie « apportez votre licence ». Auparavant, vous pouviez apporter votre licence dans Oracle IaaS, mais pour obtenir les avantages de l’automatisation, vous ne pouviez pas utiliser les licences existantes. Cela a été modifié. Nous offrons la solution Oracle BYOL à PaaS, ce qui permet à nos clients de tirer avantage de leurs investissements pour les licences existantes dans le cadre de leur cheminement vers le nuage.

    L’offre PaaS actuelle d’Oracle présente une licence intégrée à PaaS. Elle comprend ce qui suit :

    • Le calcul et le soutien de calcul
    • L’automatisation
    • Les droits de licence et le soutien de licence

    L’offre Oracle BYOL à PaaS comprend ce qui suit :

    • Le calcul et le soutien de calcul
    • L’automatisation

    Les clients exploitent leur licence sur place et obtiennent du soutien de licence par leur contrat de soutien sur place.

    Ainsi, un client qui utilise les droits de licence sur place peut passer au nuage à moindre coût.

  • Si je souhaite déplacer une licence vers le nuage, puis-je ensuite retourner aux droits dont je disposais sur place?

    Oui. Vous disposez d’une mobilité complète de la licence entre les utilisations sur place et dans le nuage public d’Oracle Cloud at Customer.

  • Comment les droits de licence sur place sont-ils mappés à Oracle Cloud dans le cadre du programme Oracle BYOL?

    Les règles de mappage sont définies dans le document Description de service en nuage des crédits universels comprenant la plateforme-service (PaaS) et l’infrastructure-service (IaaS) d’Oracle.

    À un niveau très général, une des licences de processeur d’Oracle est mappée à deux OCPU. Reportez-vous au document ci-dessus pour plus de détails.

  • Est-ce que toutes les licences existantes incluses dans les offres PaaS présentent une contrepartie Oracle BYOL à PaaS?

    Non. Il existe des services en nuage qui n’ont pas de correspondance sur place. Voici quelques exemples : Oracle Mobile Cloud, Oracle API Platform Cloud Service, Oracle Internet of Things Cloud Service et Oracle Visual Builder Cloud Service.

    Ces solutions ne sont disponibles que dans le cadre du service PaaS, et il n’existe aucun droit de licence sur place pour ceux-ci.

  • Comment le service Oracle BYOL à PaaS est-il touché par le nouveau modèle de tarification au moyen des crédits universels d’Oracle?

    Les clients peuvent utiliser leurs crédits afin de provisionner et d’exploiter les services PaaS avec licence intégrée ou les services Oracle BYOL à PaaS.

  • Les clients doivent-ils continuer de payer les frais annuels de soutien pour les licences sur place qu’ils utilisent à partir de la solution PaaS?

    Oui.

  • Y-a-t’il des droits de licences sur place pour Oracle Database Standard Edition, Oracle Database Database Standard Edition 1 et Oracle Database Standard Edition 2 mappé à Oracle Database Standard Edition Cloud Service?

    Oui.

  • Est-ce qu’une licence mixe incluant PaaS et Oracle BYOL à PaaS se trouve dans la même instance provisionnée?

    Non, les deux ne peuvent pas être combinées dans la même instance.

  • Avec la licence intégrée à PaaS, les clients peuvent simplement augmenter ou réduire le niveau de service; les services leur sont facturés à l’heure. Comment fonctionnent les possibilités de mise à l’échelle d’Oracle BYOL à PaaS?

    La même capacité est offerte avec une différence significative. Avec Oracle BYOL à PaaS, les clients doivent fournir une licence pour les droits sur place déplacés vers le nuage. Donc, si un client dispose de beaucoup de licences inutilisées disponibles sur place, il peut les augmenter ou les réduire afin qu’elles correspondent à la demande, pourvu qu’il ait le nombre approprié de licence BYOL.

  • Est-ce qu’un client peut utiliser Oracle BYOL à PaaS pour ses charges de travail stables, puis profiter d’une augmentation de service au moyen de la licence PaaS intégrée?

    Cela dépend de l’architecture. Si le client peut profiter d’une mise à l’échelle horizontale en ajoutant de nouvelles instances, il peut commencer à utiliser de nouvelles instances avec la licence intégrée à PaaS.

    Toutefois, dans de nombreux cas, il devra développer une instance verticalement en ajoutant plus de cœurs à une instance dans la base de données particulière. Dans un tel cas, il n’est pas possible de combiner Oracle BYOL à PaaS et la licence intégrée à PaaS dans la même instance. Les licences doivent toutes être de type Oracle BYOL à PaaS ou intégrées aux cœurs.

  • Étant donné que nous bénéficions du fait que chaque client utilisant une licence Oracle Database intégrée à PaaS a accès à différents services (Diagnostics Pack, Tuning Pack, Data Masking and Subsetting Pack et Real Application Testing), pouvons-nous prolonger cette même expérience aux clients Oracle BYOL?

    Oui. Quand un client fournit une licence Oracle Database Enterprise Edition pour Oracle PaaS, il dispose des droits d’utilisation des solutions Diagnostics Pack, Tuning Pack, Data Masking and Subsetting Pack et Real Application Testing sans avoir à disposer d’une licence sur place pour les options de base de données.

  • Est-ce que Diagnostics Pack, Tuning Pack, Data Masking and Subsetting Pack et Real Application Testing sont inclus pour les clients qui utilisent BYOL à IaaS?

    Non, ces droits ne sont accordés qu’aux clients qui utilisent BYOL à PaaS.

  • Est-ce que les clients du contrat de licence illimité d’Oracle peuvent certifier les licences BYOL pour Oracle Cloud?

    Non.

  • Comment puis-je estimer les coûts des programmes Oracle UC et Oracle BYOL à PaaS?

    Entrez vos informations dans l’Estimateur de coûts.