Planification de la construction : définition et guide pratique

Rick Bell | Rédacteur senior Oracle | 1er mars 2024

La planification de la construction est un processus essentiel dans tout projet de construction qui implique une planification et une coordination détaillées de plusieurs parties mobiles et éléments du projet. Les responsables de la planification de la construction doivent gérer les matériaux, l'équipement et les équipes pour s'assurer que chaque phase du projet de construction est terminée à la fois dans les délais et dans les limites du budget. Les planificateurs doivent prévoir les défis et ajuster leurs plans pour que le projet continue. En fin de compte, une planification efficace de la construction permet de mener à bien les projets, ce qui demande une expertise logistique et une gestion proactive.

Qu'est-ce que la planification de la construction ?

La planification de la construction est la formation du plan que l'équipe de projet exécutera, impliquant la planification, la coordination et le calendrier des tâches et des activités nécessaires. C'est un élément essentiel de la gestion des projets de construction qui garantit que les projets sont achevés dans les délais, selon les normes et dans les limites du budget. Cette équipe de projet se compose de plusieurs parties, y compris les propriétaires, les architectes, les concepteurs, les entrepreneurs principaux, les sous-traitants et les fournisseurs. Tous doivent accepter un calendrier qu'ils suivront tout au long du projet.

Qu'est-ce qu'un calendrier de construction ?

Le calendrier de construction consigne les tâches à exécuter dans le cadre d'un projet particulier. Un bon calendrier de construction définit les trois Q essentiels aux contrôles de projet : « Quelles » sont les activités et les tâches à mener ? « Quand » couvre non seulement la durée de ces activités, mais aussi la séquence ou le flux de travail. « Qui » concerne aussi bien les collaborateurs requis pour ce travail que l'équipement et le matériel nécessaires pour y parvenir.

Points clés à retenir

  • Un calendrier de construction est clair, concis et facile à comprendre. Il identifie les jalons clés et les délais tout au long du cycle de vie d'un projet de construction. Le calendrier de construction optimise l'utilisation des ressources, réduit les délais et améliore la qualité du chantier.
  • La planification de la construction implique la planification et l'organisation de la séquence et du calendrier des tâches, l'allocation des ressources et la coordination des activités pour s'assurer que le travail est effectué de manière opportune et rentable. Le calendrier de construction sert de feuille de route et guide le processus de production du début à la fin.
  • Les échéanciers manuels et les feuilles de calcul Excel ne peuvent pas gérer les complexités et les projets de construction d'aujourd'hui. Les logiciels de gestion de la construction et les outils de planification aident les entreprises de construction à planifier et à gérer efficacement le calendrier.

Explication de la planification de la construction

Lors de l'élaboration d'un calendrier de construction, la structure est utile. Comment organiser le travail qui doit être fait ? Quelles activités appartiennent à ce plan ? Quelle est la durée de chacune d'entre elles ? Quel est l'ordre de priorité de chaque activité ? Quel contexte peut être ajouté pour aider les équipes à comprendre quand des ressources critiques sont nécessaires ou lesquelles ?

Voici quelques termes courants.

  • Jalons du projet. Représentations visuelles de l'étape initiale ou finale majeure des événements associés au plan de projet.
  • Durée. Une représentation précise du temps nécessaire à la réalisation d'une activité.
  • Dépendance. La connexion des activités du projet avec des relations ou des liens logiques.
  • Délai. Temps nécessaire à l'arrivée de matériaux ou d'équipements critiques sur le site d'un projet.
  • Temps de latence. Durée positive ou négative liée à une relation ou à un lien logique entre deux activités.
  • Marge. Une las de temps pendant lequel une activité planifiée peut être retardée sans impacter la date de début d'une activité suivante.
  • Allocation des ressources. Détermine les ressources nécessaires pour un projet et le calendrier d'exécution des tâches, qui tient compte de la disponibilité de ces ressources.
  • Calendrier de référence : version approuvée d'un modèle de calendrier. Le calendrier de référence reste constant et sert de base de comparaison avec les résultats obtenus. Il permet aux gestionnaires de projets de construction de ne pas perdre leurs objectifs de vue.

Les meilleurs calendriers représentent la réalité du terrain de l'équipe de projet. Ils sont également mis à jour, modifiés et communiqués souvent. Une approche connectée améliore l'efficacité et permet aux équipes de collaborer efficacement, en minimisant l'impact du changement sur les budgets et les délais.

7 méthodes de planification de la construction

Différentes méthodes de planification sont disponibles pour différents projets de construction. Choisir la bonne méthode est essentiel à la réussite du projet.

1. Méthode du chemin critique (CPM)

Cette technique de gestion de projet consiste à estimer la durée minimale du projet et à déterminer la marge de manœuvre à intégrer dans le calendrier. C'est un moyen rapide d'élaborer une représentation précise des dates auxquelles les activités se dérouleront.

2. Technique d'évaluation et d'examen des programmes (PERT)

Cette technique est utilisée pour estimer la durée du projet, identifier les risques possibles et estimer le temps nécessaire à chaque activité. Une PERT peut être une représentation plus visuelle qu'un CPM.

3. Ligne d'équilibre (LOB)

Cette technique examine la productivité et les équipes associées à des champs d'activité spécifiques. La LOB est utile pour effectuer des activités répétitives et faire appel à des équipes pour les mener à bien de manière plus efficace.

4. Planification Q (Q scheduling)

Également connue sous le nom de planification quantitative, la planification Q utilise des diagrammes à barres pour planifier les matériaux et les équipements nécessaires à un projet, y compris les lieux et les moments où ils seront nécessaires. La planification Q gagne en popularité pour ses techniques avancées d'analyse de données.

5. Planification orientée ressources

Cette technique consiste à identifier les ressources disponibles pour un projet et à traiter les situations dans lesquelles plusieurs parties auront besoin d'accéder à ces ressources au même moment. La planification orientée ressources est avantageuse lorsque les ressources sont limitées mais essentielles à la réalisation du projet.

6. Dernier système de planification (LPS)

Le LPS est un calcul simple qui vise à planifier et à coordonner le travail au plus petit échelon possible, entre une et six semaines, afin d'optimiser l'utilisation des ressources et de réduire l'incertitude. Souvent, un facilitateur, désigné par le titre de dernier planificateur, se concentre sur le travail qui doit être effectué dans un délai précis.

7. Diagramme de Gantt

Il s'agit d'une représentation visuelle d'un plan de projet au sein d'un calendrier. Les diagrammes de Gantt sont souvent utilisés pour afficher les calendriers LPS, CPM, orientés ressources, PERT, LOB et Q.

Chaque méthode de planification présente des avantages et des inconvénients. Les planifications Q, par exemple, permettent d'accéder aux analyses avancées dans le domaine de la construction, dont la popularité ne cesse de croître. Les diagrammes de Gantt soulignent l'importance de la collaboration, et le LPS met l'accent sur un facilitateur pour garder toutes les parties concentrées et maintenir le projet sur la bonne voie.

5 grands principes de la planification de la construction

La planification détermine le calendrier et la séquence des activités et des tâches requises pour assurer l'achèvement rapide du plan de projet. Voici cinq activités essentielles à cet achèvement rapide.

  1. Structure de répartition du travail (SRT) : un plan pour organiser l'ensemble d'un projet, en définissant le travail qu'un projet requiert en fonction du périmètre.
  2. Le chemin critique : séquence critique des activités qui déterminent la date de fin d'un plan de projet.
  3. Allocation des ressources : allocation des besoins en termes de collaborateurs, d'équipement et de matériel aux activités du plan de projet.
  4. Évaluation des risques : moyen systématique de prendre en compte et de quantifier l'incertitude dans les calendriers de construction. Une évaluation qualitative des risques est subjective, tandis qu'une évaluation quantitative des risques calcule les résultats potentiels.
  5. Surveillance continue : processus de renvoi constant (hebdomadaire, mensuel) pour vérifier si la programmation est en bonne voie.

Ces activités établissent un lien entre l'équipe de gestion de projet qui supervise la planification et l'équipe sur site, aidant ainsi tout le monde à collaborer plus efficacement.

Types de visualisation du calendrier de construction

La visualisation permet généralement une meilleure compréhension et facilite l'apprentissage. Les calendriers visuels de gestion de projet sont disponibles sur les smartphones et les tablettes afin que n'importe qui puisse les utiliser facilement à tout moment, et depuis n'importe où.

  • Les diagrammes de Gantt sont des représentations visuelles du plan de projet dans un calendrier. Les chefs de projet utilisent les diagrammes de Gantt pour planifier les tâches, les besoins en termes de collaborateurs et de ressources, ainsi que pour suivre les délais du projet. La disposition en barres horizontales des graphiques facilite le déplacement des projets en cas de chevauchement.

    Avantage : Les diagrammes de Gantt sont parfaits pour la gestion de projet, l'assurance qualité et d'autres tâches urgentes affectant le calendrier du projet. Inconvénient : De grands volumes d'activités peuvent saturer les diagrammes de Gantt, de sorte qu'il est primordial de savoir regrouper, trier et filtrer les informations.
  • Les diagrammes en réseau sont des représentations graphiques d'un plan de projet détaillé illustrant la logique de travail et l'enchaînement des activités de base. Chaque diagramme présente la vue d'ensemble et constitue une méthode d'examen précise pour empêcher toute erreur de logique de se perdre dans le logiciel de planification.

    Avantage : les diagrammes en réseau indiquent la séquence des activités et vérifie la portée du travail. Ils sont aussi précieux en tant qu'outil de communication puisqu'ils permettent de partager les progrès et les problèmes avec les parties prenantes du projet. Inconvénient : Le diagramme peut prendre beaucoup de temps à être créé et peut s'avérer trop complexe pour les grands projets.
  • Diagrammes logiques à échelons temporels (TSLD). Les TSLD fournissent aux planificateurs, aux programmeurs et aux chefs de projet un instantané du plan du projet, décrivant le calendrier du projet dans un format facile à comprendre. Ils fournissent une représentation graphique des activités d'un projet et la logique du projet au fil du temps.

    Avantage : Les TSLD condensent les activités affichées dans un diagramme de Gantt dans un format qui affiche l'ensemble du calendrier et la chaîne d'activités qui le pilote. Inconvénient : La quantité d'efforts pour modifier et mettre à jour les TSLD est importante.
  • Modèles 3D avec données de planification (BIM 4D). Ces simulations 4D améliorent la programmation de la construction, la planification et le contrôle de la production en intégrant des plannings détaillés aux maquettes BIM. Les parties prenantes peuvent suivre les tâches en cours, analyser la productivité et détecter proactivement les retards potentiels.

    Avantage : les équipes de projet peuvent utiliser le BIM 4D pour améliorer la production sur le terrain en construisant d'abord le projet virtuellement, ce qui permet de reconnaître les risques majeurs du projet. Inconvénient : les modèles, les activités et les autres données de calendrier changent constamment, ce qui rend difficile la création d'une référence précise et la maintenance d'un BIM 4D en direct entre les équipes de projet.

Comment créer un calendrier de construction en 12 étapes

Du début à la fin d'un projet, les gestionnaires de la construction s'appuient sur un calendrier pour relever des centaines, voire des milliers de défis. Voici les étapes essentielles pour établir un calendrier de construction réaliste afin d'atteindre les objectifs du projet.

Étape 1 : Définir le projet

Donnez un titre et un numéro à votre projet et incluez une description. Définissez des jalons clés, du début du projet jusqu'à sa remise. Établissez le budget global et identifiez les parties prenantes clés, des chefs de projet aux maîtres d'ouvrage.

Étape 2 : Développer la structure de découpage du projet

Établissez les grandes lignes du travail et identifiez les tâches à accomplir. Identifiez les principaux jalons pour chacune des tâches.

Étape 3 : Identifier les ressources

Créez un pool de ressources qui inclut le personnel, l'équipement et les matériaux nécessaires.

Étape 4 : Estimer la durée

Déterminez la durée des activités. Ensuite, cartographiez les dépendances et incluez les relations et les liens logiques entre ces activités. En général, à cette étape, vous calculez le temps nécessaire au projet.

Étape 5 : Planifier les risques

Vous avez maintenant un aperçu d'un calendrier de projet. Il est temps d'identifier, d'évaluer et d'atténuer les risques. Les conditions météorologiques défavorables, les pannes d'équipement et les interruptions de travail présentent tous des risques. Créez des stratégies d'atténuation en fonction de la façon dont vous voulez atténuer les risques. Le domaine croissant de l'analyse prédictive des données aide les équipes à comprendre les risques et à atténuer leurs impacts.

Étape 6 : Élaborer un plan de communication

Le calendrier lui-même est un excellent outil de communication. Chaque aspect du projet est là, et toutes les personnes impliquées doivent comprendre et accepter le plan pour le projet global sur une base quotidienne, hebdomadaire et mensuelle.

Étape 7 : Créer la planification initiale

Utilisez des outils de planification automatisés pour établir en toute confiance les dates de début et de fin du projet. Communiquez le calendrier à toutes les parties prenantes. Une fois le projet en cours, il est essentiel de suivre systématiquement les progrès et de procéder aux révisions nécessaires.

Étape 8 : Allouer le budget

Cela peut se produire avant ou pendant la création du calendrier. Parfois, les coûts sont gérés dans un système différent du calendrier, sauf s'il est contractuellement nécessaire de les lier. L'utilisation d'une structure de ventilation des coûts identifie les fonds désignés pour le personnel, l'équipement et les matériaux.

Étape 9 : Obtenir les approbations et finaliser le calendrier

En général, le travail n'a pas commencé à cette étape, mais une vue du plan de projet complet existe. Tout le monde l'a vu et l'approuve. Le calendrier est distribué à toutes les parties prenantes.

Étape 10 : Mettre en place des systèmes de surveillance et de contrôle

Stockez le calendrier en tant que référence initiale car une fois qu'un projet commence, vous souhaitez pouvoir effectuer des comparaisons de l'avancement d'un projet par rapport à la référence initiale. Chaque cycle de création de rapport est catalogué et stocké sous forme d'instantané de l'avancement à ce jour. Il serait judicieux de lier les paiements progressifs à la réception des mises à jour du calendrier.

Étape 11 : Tout documenter

Dans la planification de la construction, si les choses n'avancent pas comme prévu, il faut savoir pourquoi et quand. Tenez à jour les journaux de modifications pour documenter les ajouts et les suppressions du calendrier. Archivez le calendrier tel que construit et les documents annexes en tant que « Rolodex » pour référence ultérieure. Insistez pour que les mises à jour soient soumises au besoin.

Étape 12 : Réfléchir et apprendre

Le projet est terminé. Demandez à toutes les parties prenantes ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné et pourquoi. Le séquencement aurait-il dû être différent ? La planification Q aurait-elle été plus efficace que la planification orientée ressources ? Analysez le calendrier et intégrez les leçons apprises dans le calendrier suivant.

Aucune étape n'est plus importante qu'une autre. Cependant, cette liste complète constitue les éléments de base d'un calendrier qui profite à toutes les parties prenantes.

10 défis liés à la planification de la construction

Une tempête de verglas exceptionnelle, le fait de creuser dans du granit au lieu du calcaire et les conflits au sein des équipes sont autant de défis qui peuvent faire dérailler un calendrier de construction. Les planificateurs de projet doivent tenir compte des défis lors de la création d'un planning.

1. Conditions imprévues sur le site

Une estimation du nombre de jours nécessaires à la réalisation d'un projet reposait sur les mêmes conditions sur l'ensemble du chantier. Mais en creusant 5 mètres, l'équipe de construction a découvert que le substrat était différent d'un bout à l'autre du site, ce qui a retardé le projet. Des conditions telles que celles qui ne sont pas comptabilisées peuvent affecter n'importe quel calendrier.

2. Conditions météorologiques

Les chantiers et les horaires de construction sont affectés car le changement climatique rend les conditions météorologiques plus imprévisibles. Prévoyez des jours d'intempéries ou une marge de manœuvre supplémentaire lors de l'élaboration de votre calendrier de construction.

3. Problèmes liés à la supply chain

Les supply chains sont vulnérables à un certain nombre de circonstances, notamment des conditions météorologiques défavorables, des fermetures d'usine et des pandémies exceptionnelles. Mettez en place des plans de prévoyance. Cultivez des relations avec les fournisseurs pour négocier des prix stables et minimiser les interruptions.

4. Disponibilité et productivité du personnel

L'industrie de la construction continue de faire face à une grave pénurie de travailleurs qualifiés. Si la portée d'un projet change, cela affectera vos ressources en main-d'œuvre et probablement votre calendrier.

5. Dépassements de coûts dus à des problèmes de planification

Étant donné que les projets de construction sont souvent répartis sur des mois ou des années, le coût du personnel, de l'équipement et des matériaux est susceptible de connaître des hausses spectaculaires. Les dépassements de coûts peuvent être le signe de problèmes plus généraux, tels qu'un calendrier mal rédigé et une gestion de projet inepte, ainsi que des plans et des budgets mal définis dès le début du projet.

6. Réclamations et litiges concernant les retards

Le secteur reconnaît généralement quatre types de retards dans les contrats de construction : retard excusable, retard non excusable, retard indemnisable et retard concomitant. Si quelque chose ne va pas sur un projet, qui est responsable ? De nombreuses accusations peuvent être lancées à la volée, ce qui peut faire dérailler le calendrier.

7. Obligations et pénalités contractuelles

Le contrat doit indiquer clairement les dates de début et de fin du projet. La plupart des contrats de construction comprennent des pénalités financières pour ne pas avoir terminé les travaux à temps. Les pénalités s'accumulent souvent comme une charge quotidienne et peuvent rapidement ronger les profits.

8. Intégration de technologies avancées

Le secteur utilise de plus en plus de logiciels de gestion de la construction, intégrés à plusieurs solutions ponctuelles, pour créer des plannings. Cela pourrait inclure l'intégration avec les systèmes d'estimation, de modélisation et de CSD (dessin de services combinés), et même avec les systèmes des fournisseurs de matériaux. L'intégration fluide permet d'économiser du temps et des efforts, d'assurer la responsabilité et la transparence et de rationaliser les workflows.

9. Courbe d'apprentissage technologique et obstacles à l'adoption

Tout nouveau logiciel comporte une courbe d'apprentissage. En matière de logiciels de gestion de la construction, l'insuffisance des budgets de formation aggrave la courbe, tout comme la méconnaissance générale de la valeur de ces logiciels.

10. Coordination entre les différentes parties prenantes

Le fait garder tout le monde sur la même longueur d'onde représente un grand défi dans la construction. La communication devient un élément essentiel pour établir la confiance et renforcer les relations entre les parties prenantes. Faire en sorte que les parties restent informées et impliquées crée un sentiment de collaboration et de responsabilité partagée qui participe au succès du projet.

16 stratégies pour réduire les problèmes de planification de la construction

Bien que chaque projet de construction sera confronté à des défis de planification, beaucoup peuvent être évités ou atténués. Utilisez ces stratégies pour éviter les problèmes potentiels.

1. Développer un calendrier détaillé de répartition du travail

La première étape de la planification du projet consiste à créer un plan bien défini qui décompose chaque tâche et chaque événement à réaliser, des budgets aux livrables. Utilisez une structure SRT pour mesurer l'achèvement du projet, identifier les jalons et allouer les ressources budgétaires.

2. Définir des délais réalistes

Il est essentiel que les chefs de projet et les équipes définissent des durées réalistes pour chaque tâche et chaque événement afin que leurs projets se terminent dans les temps, respectent le budget et atteignent les objectifs établis. L'élaboration de calendriers réalistes permet de motiver l'équipe.

3. Identifier rapidement les risques potentiels

Une mauvaise planification au début du processus de planification peut conduire à précipiter l'achèvement d'un projet, ce qui augmente les risques en matière de qualité et de sécurité. Une gestion de projet approfondie, une prise en compte des conditions météorologiques, de la supply chain et d'autres variables peuvent réduire considérablement les risques liés à la planification.

4. Définir des plans de secours

Des défis inattendus peuvent affecter l'exécution des projets. Il est donc essentiel de créer des imprévus dans un calendrier. Un plan d'urgence pour votre calendrier de construction réduit l'impact des risques du projet, tout en améliorant la prise de décision et la résolution de problèmes.

5. Optimiser l’allocation des ressources

La réussite d'un projet dépend souvent de l'efficacité de l'affectation du personnel, du capital, des matériaux et d'autres ressources, ce qui se traduit généralement par des économies de coûts et une productivité améliorée. Lors de l'élaboration d'un calendrier, identifiez les besoins du projet, tenez compte de la disponibilité des ressources, puis allouez ces ressources.

6. Gérer efficacement les supply chains

La prévisibilité de la gestion de la supply chain améliore l'efficacité du projet, minimise les retards du projet et maintient le budget du projet sur la bonne voie. Établissez une communication claire, renforcez des relations à long terme avec des fournisseurs fiables et utilisez des solutions technologiques pour améliorer la visibilité, la traçabilité et l'efficacité dans votre gestion de la supply chain de la construction.

7. Promouvoir des canaux de communication ouverts et clairs

Désignez dès le début les méthodes que vous utiliserez pour communiquer tout au long du cycle de vie du projet. Assurez-vous que la communication est fréquente et pertinente. Des réunions régulières, des applications de messagerie instantanée et de simples discussions en personne fonctionnent.

8. Encourager la résolution collaborative de problèmes

La résolution collaborative des problèmes aide les équipes à résoudre les problèmes qui surviennent et à s'attaquer rapidement aux obstacles potentiels. Donner à vos collaborateurs l'autonomie pour résoudre les problèmes les aide également à affiner ces compétences et favorise la confiance.

9. Tirer parti d'un logiciel de gestion de la construction

Le logiciel de gestion de la construction prend en charge les normes de planification et de calendrier partagées entre les équipes de bureau et sur le terrain, et les bonnes pratiques qui y sont intégrées améliorent les processus de planification.

10. Intégrer la modélisation BIM

La modélisation BIM, défini plus haut dans cet article, améliore la prise de décision et la collaboration entre les équipes à toutes les étapes d'un projet.

11. Effectuer des examens périodiques du calendrier

Il s'agit en quelque sorte d'une maintenance préventive : des examens réguliers permettent de confirmer que le calendrier de construction progresse de manière ordonnée et de procéder à des ajustements. Utilisez des jalons en tant que points de contrôle. Il est également utile de vérifier le calendrier lorsque de nouveaux membres sont ajoutés ou quittent l'équipe du projet.

12. Implémenter des ajustements de planification dynamique

La planification dynamique implique l'utilisation de données en temps réel et d'analyses prédictives pour aider les équipes de projet à ajuster les calendriers à la volée en fonction de facteurs en constante évolution, notamment les conditions météorologiques, les temps d'arrêt des machines, les perturbations de l'approvisionnement et les pics de la demande. Les résultats comprennent une amélioration de la productivité, une réduction des temps d'arrêt et des pertes, ainsi qu'une plus grande satisfaction des clients.

13. Investir dans la formation et le développement des collaborateurs

L'apprentissage et le développement continus permettent de limiter deux menaces majeures au calendrier de construction. Des pratiques médiocres en matière de sécurité peuvent entraîner la fermeture soudaine d'un chantier, tandis que des remaniements chroniques paralysent l'avancement du projet. Lancez un programme complet de formation des équipes pour réduire les risques de sécurité, améliorer les compétences des collaborateurs et montrer votre engagement envers eux.

14. Maintenir un moral et une motivation élevés

Qu'il s'agisse d'entretiens quotidiens, de choix alimentaires plus sains ou de stations d'hydratation abondantes, l'engagement constant de l'employeur en faveur du moral des travailleurs améliore la sécurité et la productivité. Une équipe motivée avec une attitude positive se mobilisera pour respecter les délais serrés du projet.

15. Garantir des accords contractuels clairs

Malheureusement, les retards et les différends sont courants dans le secteur de la construction. L'établissement d'ententes contractuelles claires permet d'éviter les erreurs de communication et les malentendus sur les délais des projets, ce qui réduit le risque de poursuites judiciaires lorsque les délais ne sont pas respectés.

16. Mettre en place des mécanismes de règlement des différends

La mise en œuvre rapide et la gestion proactive des litiges potentiels peuvent améliorer l'efficacité du projet et garantir l'achèvement efficace du projet. Les litiges dans la construction peuvent survenir sur le calendrier, le champ d'application et la qualité. Veillez à ce que tous les calendriers soient réalistes et comprennent des dispositions concernant les retards potentiels. Lisez et comprenez également le contrat, négociez des clauses qui ne sont pas claires et faites preuve de diligence raisonnable sur les estimations, l'embauche de sous-traitants et la sécurisation des fournitures.

La planification de la construction est complexe. Les problèmes liés au calendrier de construction peuvent entraîner des dépassements de coûts importants et des clients mécontents. Les stratégies ci-dessus vous aideront à respecter le calendrier, à faire face à l'imprévu et à mener à bien le projet.

L'avenir de la planification de la construction

Même avec l'arrivée de nouveaux outils de planification de la construction, la technologie ne remplacera pas la prise de décision humaine. À mesure que les projets de construction deviennent plus complexes, ils nécessiteront le savoir-faire d'un professionnel pour établir un calendrier réaliste et précis.

Cela dit, les outils logiciels de gestion de la construction dans le cloud modifient la façon dont le travail est planifié et suivi sur les chantiers actuels, remplaçant les processus manuels et les feuilles de calcul Excel. Ces outils avancés, exécutés sur smartphones, tablettes et autres appareils, renforceront la prévisibilité du calendrier et en amélioreront l'efficacité, augmentant ainsi la productivité des chantiers.

Suite à l'implémentation d'une solution de planification de la construction, Compass Data Centers, l'un des principaux propriétaires de data centers, a amélioré le délai d'exécution de ses mises à jour de référence de portefeuille en le faisant passer de deux semaines à seulement deux jours. « Les solutions de planification modernes sont sophistiquées », explique Nancy Novak, Directrice de l'innovation chez Compass. « Les planificateurs professionnels avancés peuvent utiliser ces solutions pour créer des prévisions et des rapports, et communiquer des analyses qui peuvent devenir l'outil le plus précieux d'un chef de projet. »

L'avenir du logiciel de gestion de projet de construction est l'IA, qui agit comme l'équipe de reconnaissance du planificateur pour détecter les modèles dans les données capturées, en identifiant les risques de sécurité et les goulets d'étranglement potentiels en matière de personnel, de stocks et autres, ainsi que les perturbations de la supply chain et d'autres perturbations. Cela vous permet de maintenir les projets sur la bonne voie et de respecter le budget.

Stimuler la performance, la prévisibilité et l'amélioration continue avec Oracle Construction Scheduling

La réussite de tout projet de construction commence par un calendrier bien établi, qui coordonne les bonnes ressources à la bonne tâche au bon moment, tout en améliorant la communication entre les équipes bureau et de terrain pour stimuler la productivité et répondre aux changements du projet en temps réel.

Oracle Primavera Cloud, qui fait partie intégrante d'Oracle Smart Construction Platform, prend en charge les projets de planification de toutes tailles, rassemblant les équipes de bureau et de terrain, synchronisant les calendriers et les ressources, et donnant aux professionnels de la construction les moyens de prendre des milliers de décisions chaque jour. Les équipes de construction peuvent configurer Oracle Primavera Cloud pour répondre aux exigences de chaque projet et centraliser les bonnes pratiques pour tous les projets. Sa planification automatisée permet aux projets d'avancer efficacement, tout le monde étant uni autour de l'objectif commun d'une livraison du projet dans les délais.

« Auparavant, vous deviez être ensemble dans une salle avec des tableaux blanc annotés, du papier partout, puis essayer de coller toutes les informations ensemble pour trouver un calendrier de réseau complexe. C'était épuisant », se souvient Brian Roach, Vice-Président du développement des affaires chez Matrix, société de gestion de projets de construction. « Avec Oracle Primavera Cloud, toutes les parties travaillent ensemble. Il n'y a plus de stress ni de migraines. »

FAQ sur la planification de la construction

Qu'est-ce que la planification de la construction ?
La planification de la construction englobe tous les aspects de la programmation, du calendrier et de l'exécution d'un projet de construction. Elle permet d'identifier les activités de chemin critique et permet à toutes les parties prenantes de surveiller les progrès, ainsi que de s'adapter aux retards potentiels.

Comment planifier les activités de construction ?
La planification de projets de construction implique l'identification de chaque activité et de ses dépendances, la décomposition du travail en tâches, l'établissement de durées et la priorisation d'exécution. Utilisez des techniques de planification fiables telles que la méthode du chemin critique et la technique d'évaluation et d'examen des programmes.

Qu'est-ce que la séquence du calendrier de construction ?
La séquence du programme de construction correspond au processus ordonné des phases du projet.

Quels sont les deux types de calendriers utilisés dans la construction ?
Les deux types de calendriers de construction les plus courants sont la méthode du chemin critique (CPM) et la technique d'évaluation et d'examen du programme (PERT), toutes deux définies plus tôt dans cet article.

Qu'est-ce qui fait un bon calendrier de construction ?
Un bon calendrier de construction est réaliste, précis et bien organisé. Le logiciel de planification de la construction aide à intégrer l'organisation et la communication dans le calendrier afin que les équipes puissent progresser à un rythme constant sans gaspiller de ressources.

Pourquoi avons-nous besoin de calendriers de projets de construction ?
Les calendriers de construction décrivent le rythme des activités et les tâches à accomplir, tout en veillant à ce qu'un projet soit terminé dans les délais, respecte le budget et répond à la satisfaction du client.

8 initiatives technologiques pour maintenir les projets ferroviaires sur la bonne voie

Découvrez comment les principales autorités repensent l'avenir des transports grâce à la technologie pour mieux planifier et gérer les projets ferroviaires.