Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l’une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.
Questions tendances

En quoi consiste l’IaaS (Infrastructure en tant que service) ?

L’IaaS (Infrastructure en tant que service) est un type de modèle de service Cloud dans lequel les ressources de calcul sont hébergées dans le Cloud. Le modèle IaaS permet aux entreprises de transférer tout ou partie de leur utilisation de l’infrastructure datacenter sur site ou colocalisée vers le Cloud, où elle est détenue et gérée par un fournisseur de Cloud. Ces éléments d’infrastructure peuvent inclure les ressources de calcul, de réseau et le matériel de stockage, ainsi que d’autres composants et logiciels.

Dans le modèle IaaS, le fournisseur de Cloud possède et exploite le matériel et les logiciels et possède ou loue également le datacenter. Lorsque vous disposez d’une solution IaaS, vous louez les ressources de calcul ou de stockage, par exemple, les mettez en service lorsque vous en avez besoin et payez les ressources que votre entreprise consomme. Pour certaines ressources, notamment de calcul, vous payez pour les ressources que vous utilisez. Pour d’autres, comme le stockage, vous payez pour la capacité.

Comment fonctionne l’IaaS ?

Dans un modèle IaaS classique, une entreprise (peu importe sa taille) utilise des services comme le calcul, le stockage et les bases de données d’un fournisseur de Cloud. Le fournisseur de Cloud offre ces services en hébergeant du matériel et des logiciels dans le Cloud. L’entreprise n’a plus besoin d’acquérir et de gérer son propre équipement, ni d’espace pour héberger cet équipement, et le coût passe à un modèle de paiement à l’utilisation. Lorsque l’entreprise a besoin de moins de ressources, elle paie moins. Et à mesure qu’elle se développe, elle peut mettre en service des ressources de calcul supplémentaires et d’autres technologies en quelques minutes.

Dans un scénario classique sur site, une entreprise gère et entretient son propre datacenter. Cette entreprise doit investir dans des serveurs, des capacités de stockage, des logiciels et d’autres technologies et embaucher du personnel ou des sous-traitants informatiques pour acheter, gérer et mettre à niveau tout l’équipement et les licences. Le datacenter doit être conçu pour répondre aux pics de demande, même si les charges de travail diminuent parfois et que ces ressources restent inactives. Inversement, si l’entreprise se développe rapidement, le service informatique pourrait avoir du mal à suivre le rythme.

En quoi l’IaaS est-il différent des autres types de services Cloud ?

Au minimum, l’infrastructure Cloud comprend les services de base de calcul, de stockage et de réseau. Plus récemment, il inclut désormais également des services de plus haut niveau (parfois appelés PaaS [plateforme en tant que service]) tels que les bases de données relationnelles et NoSQL, le traitement des données en temps réel et par lots, les pipelines et services de développement, les conteneurs et les fonctions. Contrairement au modèle SaaS (logiciel en tant que service), l’IaaS n’est pas destiné à l’utilisateur final type. L’IaaS est destiné aux applications et aux opérations informatiques, aux DevOps, aux administrateurs système et de base de données et aux développeurs qui travaillent sur l’intégralité du système.

 

Pourquoi l’IaaS est-il important ?

L’IaaS offre quatre avantages principaux qui permettent aux entreprises d’accélérer et d’atteindre plus rapidement leurs objectifs de transformation digitale.

  • L’IaaS permet de réduire le temps et le coût des environnements de mise en service et d’évolutivité pour le DevTest et la production. Cela donne aux développeurs et aux équipes DevOps davantage de liberté pour expérimenter et innover.
  • En rendant les services informatiques disponibles à la demande, l’IaaS permet aux entreprises de faire évoluer leur infrastructure à la hausse ou à la baisse selon les besoins, en payant uniquement pour ce qu’elles utilisent sur une base horaire, quotidienne ou mensuelle, tout en gérant une plus grande capacité de pointe qu’il serait possible de le faire dans la plupart des environnements sur site.
  • L’IaaS peut donner aux entreprises l’accès à des équipements et services nouveaux et améliorés (tels que les processeurs, le stockage, le matériel de mise en réseau et l’orchestration de conteneurs les plus récents) que de nombreuses entreprises ne pourraient se permettre d’acquérir sur site ou auxquels elles ne pourraient pas accéder aussi rapidement.
  • L’IaaS est disponible dans la plupart des zones géographiques, avec une présence régionale à proximité des grands centres de population, ce qui permet aux entreprises de développer leur empreinte en ligne plus rapidement.

Le passage à un modèle IaaS peut être transformationnel pour les entreprises, en particulier pour leurs services informatiques. Au lieu de consacrer une grande partie de leur temps à la gestion et à la prise en charge de l’infrastructure sur site, le personnel informatique peut consacrer davantage d’heures à des activités à forte valeur ajoutée qui rendent l’entreprise plus efficace et productive. Le modèle de paiement à l’utilisation permet également de réduire les erreurs de prévision et de s’assurer que les coûts sont bien en phase avec les besoins réels.

Qui utilise l’infrastructure comme solution de service ?

L’IaaS devient de plus en plus populaire dans tous les secteurs d’activité et ses applications s’élargissent. La principale base d’utilisateurs IaaS comprend les opérateurs informatiques, les développeurs d’applications, les équipes DevOps, les administrateurs système et de bases de données et les développeurs qui travaillent sur l’intégralité du système dans les entreprises qui créent et exécutent des applications. Il est également utilisé par les entreprises qui souhaitent disposer d’une infrastructure Cloud flexible pour prendre en charge leur ERP, leurs services financiers, leur Supply Chain et d’autres applications internes.

Initialement, l’IaaS était principalement utilisé par les organisations natives du Cloud pour des charges de travail temporaires, expérimentales ou susceptibles de changer de façon inattendue. Aujourd’hui, de nombreuses grandes entreprises, attirées par les avantages de l’IaaS, se tournent de plus en plus vers ce modèle pour prendre en charge leurs back-office, systèmes d’enregistrement et d’autres charges de travail stratégiques.

En matière d’innovation, l’IaaS est également en passe de devenir une solution privilégiée. Les entreprises qui conservent encore leurs datacenters sur site trouvent qu’il est très difficile et coûteux de faire plus que d’assurer le simple fonctionnement. Pour innover et rester compétitives sur le marché, les entreprises tournées vers l’avenir transfèrent leurs datacenters vers le Cloud. En s’appuyant sur l’IaaS, elles sont en mesure de libérer leurs talents et leurs ressources pour réaliser les innovations qu’elles imaginent et développer leur activité.

Quels sont les avantages de l’IaaS ?

L’IaaS offre de nombreux avantages par rapport aux datacenters classiques sur site. Avec l’IaaS, les entreprises peuvent :

Réduire leurs dépenses Les entreprises qui sont passées à l’IaaS n’ont pas à acheter, gérer et entretenir leur infrastructure, et elles paient uniquement pour ce qu’elles utilisent, même sur des périodes d’amortissement de cinq ans ou plus.
Améliorer la continuité des activités L’infrastructure Cloud fournit généralement un degré de disponibilité plus élevé et davantage d’options de récupération après sinistre que les déploiements sur site, car elle dispose d’une redondance intégrée à chaque couche, offre plusieurs domaines de défaillance et des emplacements répartis géographiquement, et est exécutée à grande échelle par des experts des opérations.
Accélérer l’innovation L’IaaS permet de tester de nouveaux produits et concepts rapidement, facilement et à moindre coût. Au lieu d’avoir à développer des prévisions détaillées et à investir dans de nouvelles infrastructures, les entreprises peuvent augmenter leur infrastructure Cloud en quelques minutes, puis la faire évoluer à la hausse ou à la baisse selon les besoin.
Tirer parti des dernières technologies. De nombreux fournisseurs de Cloud mettent en package et déploient de nouveaux matériels et logiciels, notamment des structures d’intelligence artificielle et de machine learning, et ce bien avant que les entreprises puissent les mettre en œuvre sur site.
Accélérer la mise en service Même les infrastructures sur site virtualisées souffrent de longs délais de mise en service de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Avec l’IaaS, des environnements d’application entiers peuvent être mis en service en quelques minutes.
Se concentrer sur leur cœur de métier L’IaaS libère les services informatiques et leur évite de consacrer jusqu’à la moitié de leurs ressources à la gestion et à la maintenance du matériel et des logiciels sur site. Avec l’IaaS, les entreprises peuvent également permettre aux équipes DevOps et à d’autres équipes d’accéder à l’infrastructure elles-mêmes, de sorte qu’elles puissent procéder à l’exécution et aux tests sans délai.
Évoluer plus rapidement Les entreprises ont besoin de davantage de ressources lors des pics de charges de travail, par exemple pendant les périodes de reporting mensuelles. Avec l’IaaS, l’infrastructure peut évoluer en quelques minutes, de sorte que les rapports peuvent être exécutés rapidement et que le personnel peut se concentrer sur des activités plus stratégiques pour l’entreprise.

IaaS dans l’informatique Cloud - garder une longueur d’avance

Votre fournisseur de Cloud œuvre à s’assurer que votre environnement IaaS soit aussi efficace que possible. Ils disposent souvent de matériel de pointe : vous n’avez donc pas besoin de le rechercher et de l’acheter vous-même. En outre, vous n’avez pas besoin de suivre une formation spécialisée ni de longs cycles de mise en service pour mettre à niveau votre infrastructure. Au lieu de cela, vous disposez du temps et des ressources nécessaires pour vous concentrer sur votre activité.

Que peuvent faire les entreprises avec l’IaaS ?

Les entreprises utilisent l’IaaS de diverses manières.

Test et développement Avec l’IaaS, les équipes DevOps peuvent configurer et démanteler des environnements de test et de développement rapidement et à faible coût, ce qui leur permet de commercialiser plus rapidement de nouvelles applications.
Applications traditionnelles L’IaaS prend en charge à la fois les applications natives du Cloud et les applications d’entreprise traditionnelles, y compris les systèmes ERP et les applications d’analytiques métiers.
Hébergement de sites Web et applications De nombreuses entreprises gèrent leurs sites Web sur un modèle IaaS afin d’optimiser les coûts. L’IaaS prend également en charge les applications Web et mobiles, qui peuvent être rapidement déployées et évolutives.
Stockage, sauvegarde et récupération Le stockage et la sauvegarde des données sur site, ainsi que la planification de la prévention des sinistres et la récupération après sinistre, nécessitent énormément de temps et expertise. Le transfert de leur infrastructure vers le Cloud aide les entreprises à réduire les coûts et leur permet de se concentrer sur d’autres tâches.
Calcul informatique haute performance Avec son modèle de paiement à l’utilisation, l’IaaS rend plus abordables le calcul informatique haute performance (HPC) et d’autres tâches orientées projet, qui traitent d’énormes volumes de données.


IaaS améliore la stabilité, la fiabilité et la soutenabilité

Les entreprises choisissent le modèle IaaS pour leurs charges de travail stratégiques en raison de sa stabilité, fiabilité et soutenabilité inégalées. Par rapport aux systèmes sur site, le modèle IaaS offre plus de temps de disponibilité, une redondance intégrée à chaque couche, de meilleures options de sécurité et de protection contre les catastrophes, et une évolutivité avec laquelle les environnements sur site ne peuvent pas rivaliser.