Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez saisi, par exemple, essayez « application » au lieu de « logiciel ».
  • Essayez l’une des recherches les plus utilisées ci-dessous.
  • Lancez une nouvelle recherche.
Questions fréquentes

Définition de JSON

Les données sont reines. Mais il est devenu encore plus important de savoir comment travailler avec une grande variété de données. Les programmeurs, les développeurs et les professionnels de l’informatique doivent transférer des structures de données peuplées de n’importe quel langage vers des formats reconnaissables par d’autres langages et plateformes. La notation d’objet JavaScript (JSON) est le format d’échange de données qui rend cela possible.

JSON est devenu populaire comme format de données pour les développeurs en raison de son texte lisible par l’homme, qui est léger, nécessite moins de codage et se traite plus rapidement.

Types de données JSON et exemples

Le format JSON peut être utilisé dans des programmes JavaScript sans qu’il soit nécessaire de l’analyser ou de le sérialiser. Il s’agit d’un moyen textuel de représenter les littéraux d’objets, les tableaux et les données scalaires en JavaScript.

JSON est relativement facile à lire et à écrire, mais aussi facile à analyser et à générer pour les logiciels. Il est souvent utilisé pour sérialiser des données structurées et les échanger sur un réseau, généralement entre un serveur et des applications web.

Au niveau granulaire, JSON se compose de types de données.

  1. Chaîne
  2. Nombre
  3. Booléen
  4. Nul
  5. Objet
  6. Tableau

Chaîne

Une chaîne de caractères en JSON est composée de caractères Unicode, avec un échappement en backslash (\).

Exemple


 { "name" : "Jones" }
 

Nombre

Un nombre JSON qui suit le format flottant à double précision de JavaScript.

Exemple

 {
 "number_1" : 210,
 "number_2" : 215,
 "number_3" : 21.05,
 "number_4" : 10.05
 }
 

Booléen

Les valeurs booléennes sont désignées par true ou false. Les valeurs booléennes ne sont pas entourées de guillemets et sont traitées comme des chaînes de caractères.

Exemple

 { "AllowPartialShipment" : false }
 

Nul

Nul est une valeur vide. Lorsqu’il n’y a pas de valeur à attribuer à une clé, elle peut être traitée comme nulle.

Exemple

 { "Special Instructions" : null }
 

Objet

Le type de données d’objet JSON est un ensemble de paires de noms ou de valeurs insérées entre {} (accolades). Les clés doivent être des chaînes et doivent être uniques séparées par une virgule.

Exemple

 {
 "Influencer" : { "name" : "Jaxon" , "age" : "42" , "city" , "New York" }
 }
 

Tableau

Un type de données tableau est une collection ordonnée de valeurs. Dans JSON, les valeurs du tableau doivent être de type chaîne, nombre, objet, tableau, booléen ou nul.

Exemple

 {
 
 "Influencers" : 
 {
 "name" : "Jaxon", 
 "age" : 42, 
 "Works At" : "Tech News"
 }
 
 {
 "name" : "Miller", 
 "age" : 35
 "Works At" : "IT Day"
 }
 
 ] 
 }
 

Maintenant que JSON et ses types de données ont été identifiés et décrits, voyons comment les utiliser.

Principaux cas d’utilisation de JSON

Tutoriel JSON
Explorez la nouvelle fonctionnalité permettant de travailler avec des documents JSON stockés dans une base de données.

1. Génération d’un objet JSON à partir de données générées par l’utilisateur
JSON est parfait pour stocker des données temporaires. Par exemple, les données temporaires peuvent être des données générées par l’utilisateur, comme un formulaire soumis sur un site web. JSON peut également être utilisé comme format de données pour n’importe quel langage de programmation afin de fournir un haut niveau d’interopérabilité.

2. Transfert de données entre systèmes
La base de données d’un site web contient l’adresse e-mail d’un client, mais l’adresse doit être vérifiée via une API pour s’assurer qu’elle est valide. Envoyez les données d’adresse au format JSON à l’API du service de validation d’adresse.

3. Configuration des données pour les applications
Lors du développement d’applications, chaque application a besoin des informations d’identification pour se connecter à une base de données ainsi que d’un chemin d’accès au fichier journal. Les informations d’identification et le chemin du fichier peuvent être spécifiés dans un fichier JSON qui sera lu et disponible.

4. Simplification des modèles de données complexes
JSON simplifie les documents complexes en les réduisant aux éléments qui ont été identifiés comme étant significatifs, en convertissant le processus d’extraction des données en un fichier JSON prévisible et lisible par l’homme.

Pourquoi JSON est populaire auprès des développeurs

Guide du développeur JSON
Comprenez mieux comment modifier les applications sans changer les schémas de stockage.

JSON a gagné du terrain dans la programmation du code API et des services web car il permet d’accélérer l’échange de données et les résultats des services web. Il est basé sur le texte, léger et possède un format de données facile à analyser, ne nécessitant aucun code supplémentaire pour l’analyse syntaxique. Pour les services web, la nécessité de renvoyer et d’afficher un grand nombre de données fait de JSON le choix idéal.

Qu’est-ce qu’une base de données documentaire ?

Une base de données documentaire est un type de base de données non relationnelle conçue pour stocker, récupérer et gérer des informations orientées document. Plutôt que d’avoir un schéma défini au préalable, les bases de données documentaire permettent de stocker des données dans des collections composées de documents. Les bases de données NoSQL et les bases de données JSON sont des types de bases de données documentaires.

Les bases de données documentaires sont souvent populaires parmi les développeurs parce qu’elles stockent les données dans un format de modèle de document (semi-structuré) plutôt que relationnel (structuré). Les bases de données documentaires offrent plus de souplesse, car les développeurs ne doivent pas planifier les schémas à l’avance et peuvent utiliser le même format que celui qu’ils utilisent dans leur code d’application. Cela signifie que la planification minutieuse d’une base de données SQL n’est pas aussi nécessaire, ce qui rend les bases de données documentaires utiles pour les schémas qui évoluent rapidement, ce qui peut être courant dans le développement de logiciels. Mais cela peut se faire au détriment de la vitesse, de la taille et de la spécificité.

Lorsqu’il s’agit de choisir entre une base de données relationnelle et une base de données documentaire, les développeurs doivent réfléchir attentivement à ce qu’ils prévoient de faire avec les données. Pour travailler avec de grandes quantités de données non organisées, il faut généralement utiliser une base de données documentaire. Travailler avec des données structurées nécessite généralement une base de données relationnelle. Bien entendu, les développeurs peuvent choisir une base de données convergente pour avoir le meilleur des deux mondes.

Qu’est-ce qu’une base de données de documents JSON ?

Les applications qui utilisent différents types de données JSON et un langage de requête orienté JSON peuvent interagir avec les données stockées dans une base de données de documents JSON. La base de données de documents JSON offre également un support natif pour JSON.

Caractéristiques qui définissent une base de données de documents JSON :

  • Une base de données de documents JSON est une base de données non relationnelle conçue pour stocker et interroger des documents JSON
  • Les données JSON dans la base de données sont textuelles, mais le texte peut être stocké à l’aide du type de données BLOB, VARCHAR2, CLOB ou du type de données JSON binaire en 21c
  • L’accès aux données JSON stockées dans la base de données est similaire à l’accès à d’autres données de base de données, y compris en utilisant OCI, .NET et JDBC
  • Les données JSON dans une base de données de documents JSON peuvent être stockées, indexées et interrogées sans avoir besoin d’un schéma définissant les données

Utilisation d’une base de données de documents JSON

Comme indiqué précédemment, JSON est un format de transfert de données léger qui a établi la norme pour l’échange de documents. Voyons comment stocker et gérer des données JSON dans une base de données de documents JSON.

Stockage de données JSON

Le stockage de données JSON dans une base de données de documents JSON fait appel à des colonnes dont les types de données sont VARCHAR2, CLOB, BLOB ou le type de données JSON binaire en 21c. Le choix de celui à utiliser est généralement déterminé par la taille des documents JSON. Le stockage des données JSON dans la base de données à l’aide de types de données SQL standard signifie que les données JSON peuvent être manipulées comme tout autre type de données.

Gestion de données JSON

Les données JSON peuvent être gérées et manipulées à l’aide de tables dans une base de données de documents JSON, quel que soit le type de données. Le choix de la table à utiliser est généralement motivé par la taille des documents JSON. L’une des caractéristiques des bases de données est la possibilité de répliquer facilement les tables qui ont des colonnes utilisant des données JSON.

Base de données de documents JSON - Cas d’utilisation

Applications avec des expériences plus personnalisées
Offrir des expériences personnalisées et engageantes aux clients et fournir des recommandations en temps réel sur plusieurs propriétés digitales.

Gestion du contenu et du catalogue
Développer des services de gestion de contenu et de catalogue de produits qui traitent une grande variété d’attributs et de métadonnées.

Applications IoT intégrées
Créer des applications intégrées pour les systèmes de flux de clics, de surveillance, d’enregistrement et de capteurs afin de traiter des millions d’insertions et d’extractions par seconde, en générant de nouvelles informations sans compromettre la précision des données.

Une base de données de documents JSON native permet aux développeurs de visualiser, de créer et, en fin de compte, d’en savoir plus.

Non seulement les clients d’une base de données sont identifiés par des noms et des adresses, mais leurs attributs respectifs peuvent être attribués comme des valeurs et apparaître dans des tableaux pour des recommandations de produits personnalisées et des engagements plus convaincants.

L’efficacité des données JSON dépend uniquement de la base de données qui les alimente.

Données JSON et une base de données autonome

Une base de données de documents JSON n’offre pas seulement un support natif pour les types de données JSON, elle permet également des migrations faciles, un développement à faible code et aucun changement de schéma lorsqu’il s’agit de stocker et de gérer les données. Et s’il existait un moyen de tirer parti des avantages de JSON dans un environnement sans serveur ? Une base de données documentaire Cloud permet de développer facilement des applications JSON avec un approvisionnement, une mise à l’échelle et une réparation automatisés, tout en offrant une disponibilité de 99,995 %.

Regarder une introduction à la base de données Oracle Autonomous JSON Database.