Aucun résultat trouvé

Votre recherche n'a donné aucun résultat.

Le métier de DBA va-t-il disparaître ?

Depuis l’arrivé d’Oracle Autonomous Databases sur le marché, les administrateurs de ces bases (DBA) se posent la question de savoir comment leur poste va évoluer avec l'Intelligence Artificielle et le Cloud. Des bases de données qui sont décrites comme self-driving, self-securing, self-repairing. Mais que deviendront les administrateurs de base de données ?

L’évolution du métier d’administrateur de base de données

Temps de lecture : 3 mn

Pour les administrateurs de bases de données, il y a de fortes chances que leurs responsabilités se concentre sur le système lui-même ou sur des applications métier. Il existe de nombreux types d'administrateurs de bases de données. En plus des administrateurs de bases de données système et des administrateurs de bases de données applicatives, il y a des administrateurs de bases de données qui disent être des architectes de bases de données ou des modélisateurs de données. Certains se disent généralistes alors que d'autres se disent spécialistes des DBA, comme par exemple expert en optimisation de la performance ou administrateur d'entrepôts de données.

Quelle que soit la classification, les administrateurs de bases de données sont responsables de nombreuses tâches répétitives qui peuvent leur prendre beaucoup de temps. Bien que ces tâches ne puissent apporter qu'une valeur ajoutée à l'entreprise, elles ne peuvent être ignorées.

Comment les fonctions des administrateurs de base de données ont-elles changé ?

Aujourd'hui, de nouvelles possibilités et de nouveaux défis s'offrent à nous. Le rythme du changement s'est accéléré avec la sortie et la mise à jour hebdomadaire, voire quotidienne, des applications mobiles et web. Les efforts manuels de réglage des seuils et le volume de données de télémétrie, de métriques et de journaux ont monté en flèche. La bonne nouvelle, c'est que la base de données autonome d'Oracle révolutionne la façon dont les bases de données sont gérées, automatisant essentiellement jusqu'à 95 % des responsabilités des administrateurs de bases de données du système.

Comment la base de données autonome d'Oracle facilite le travail des administrateurs de base de données ?

La base de données autonome fonctionne dans Oracle Cloud. Oracle Cloud Infrastructure est basée sur la plate-forme Oracle Exadata qui peut fournir des performances inégalées et une haute disponibilité pour assurer un accès à 99.995 temps de disponibilité pour vos charges de travail.

Oracle Cloud offre également une plus grande flexibilité que les Cloud standard avec une élasticité instantanée où les ressources de calcul et de stockage peuvent être mises à l'échelle indépendamment pendant l'exécution de l'application, sans temps d'arrêt. Il n'y a pas de dimensionnement manuel des charges de travail des bases de données.

Avec Oracle Cloud, il n'y a aucune limite quant à la quantité de données provenant des diagnostics et d'audit pouvant être stockées pour les charges de travail de vos bases de données. Vous pouvez collecter et analyser autant de données de diagnostic que vous le souhaitez pour résoudre un problème et obtenir des réponses sans impact sur les performances de votre base de données.

La base de données autonome utilise l'intelligence artificielle et le Machine Learning adaptatif pour s'auto-patcher, s'auto-ajuster, détecter et résoudre automatiquement les anomalies, et optimiser les index beaucoup plus rapidement et efficacement que le traitement manuel pratique.

Un focus sur des tâches prioritaires

Les administrateurs de bases de données du système peuvent maintenant élargir leurs responsabilités pour couvrir davantage de projet à valeur ajoutée ou se spécialiser dans des domaines de plus grande valeur commerciale, notamment :

  • Consacrer plus de temps à l'amélioration des modèles de données
  • Se concentrer davantage sur l'architecture de la base de données
  • Passer plus de temps avec les développeurs et le secteur d'activité
  • Se concentrer sur toute autre tâche qui peut bénéficier d'une approche proactive, p. ex. planifier la capacité, éliminer les problèmes systémiques.

Cela donnera aux administrateurs de bases de données plus de temps pour l'innovation et les initiatives stratégiques au lieu de tâches administratives banales. Le rôle des administrateurs de bases de données portera davantage sur les données elles-mêmes que sur le logiciel de base de données sous-jacent, et les administrateurs de bases de données auront amplement l'occasion de passer à un rôle d'architecte de données ou d'architecte de cloud.

Vous souhaitez en savoir plus sur Autonomous Database ?