Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez saisi, par exemple, essayez « application » au lieu de « logiciel ».
  • Lancez une nouvelle recherche.
Nous contacter Se connecter à Oracle Cloud

Qu'est-ce que l'informatique sans serveur ?

Dans un monde technologique en constante évolution, il peut être difficile de suivre le rythme. Un terme que vous entendez peut-être beaucoup est « sans serveur ». Mais que signifie-t-il ? Et quels en sont les avantages ?

Aujourd'hui, seulement 35 % des personnes sur le terrain n'utilisent pas, d'une manière ou d'une autre, de plateformes sans serveur. Les principaux acteurs du secteur de la technologie qui utilisent la technologie sans serveur. Elle est donc vouée à continuer d'évoluer.

Ce guide détaille tout ce que vous devez savoir sur l'informatique sans serveur, y compris son fonctionnement et certains de ses avantages.

Lisez la suite pour découvrir la puissance de cette technologie informatique.

Définition de « sans serveur »

Simplement dit, l'informatique sans serveur est un moyen d'exécuter du code sans se soucier des serveurs.

Par le passé, si vous vouliez exécuter du code, vous deviez configurer et gérer votre serveur physique (ou cluster de serveurs). Mais la maintenance des serveurs nécessite le recrutement d'ingénieurs pour tout faire fonctionner, ce qui est onéreux. Avec l'informatique sans serveur, toute la maintenance est prise en charge pour vous. Vous chargez votre code et quelqu'un d'autre s'occupe de l'infrastructure.

Fonctionnement de l'informatique sans serveur

Il existe plusieurs approches de l'informatique sans serveur, mais la plus populaire est de passer par les « fonctions en tant que service » (FaaS).

Pour que votre code s'exécute sur une plateforme FaaS, telle qu'Oracle, vous devez d'abord créer une fonction. Une fonction est un bout de code qui sera exécuté en réponse à un événement. Par exemple, si vous créez un site Web de partage de photos, vous pouvez avoir une fonction qui s'exécute chaque fois qu'une personne charge une nouvelle photo.

Une fois la fonction créée, vous devez la déployer sur une plateforme FaaS. Cette opération est généralement effectuée à l'aide d'une ligne de commande ou d'un module d'extension de votre IDE. Une fois votre processus déployé, il est prêt à être exécuté. Lorsque quelqu'un déclenche l'événement (par exemple, en chargeant une nouvelle photo), votre fonction s'exécute, ce qui élimine la nécessité de configurer et de gérer des serveurs.

De nombreuses plateformes FaaS sont disponibles, chacune disposant de ses fonctionnalités et de ses options de tarification. Oracle est l'une des plateformes les plus populaires.

Avantages de l'architecture sans serveur

L'un des principaux avantages d'une architecture sans serveur est que vous n'avez plus à vous occuper des serveurs. L'absence de serveurs peut être un soulagement considérable pour les petites entreprises et les développeurs indépendants qui n'ont pas le temps ni les ressources pour gérer leur infrastructure.

L'évolutivité est un autre avantage important. Avec un hébergement traditionnel, vous devez planifier les pics de trafic et vous assurer que vous disposez de suffisamment de serveurs pour gérer la charge. Avec l'architecture sans serveur, tout est pris en charge pour vous. La plateforme FaaS augmente ou réduit les capacités de votre fonction selon vos besoins, ce qui vous permet de réaliser des économies substantielles sur le long terme.

L'un des aspects les plus attrayants de l'informatique sans serveur est son modèle de tarification à la carte. Avec un hébergement traditionnel, vous payez une certaine quantité de ressources, que vous les utilisiez ou non. Par contre, avec l'architecture sans serveur, vous ne payez que pour les ressources utilisées par votre fonction. Si votre entreprise a des pics de trafic irréguliers ou imprévisibles, vous réaliserez des économies considérables.

Que sont les conteneurs sans serveur ?

Les conteneurs sans serveur sont des conteneurs déployés sur une plateforme FaaS. Ces conteneurs vous permettent de rassembler votre code et ses dépendances en une seule unité, ce qui facilite le déploiement et la gestion de votre fonction.

Les conteneurs sans serveur présentent quelques avantages par rapport aux fonctions traditionnelles. Tout d'abord, ils vous permettent d'inclure des dépendances sans code (telles que des bibliothèques ou des structures) dans votre processus. Les dépendances sans code sont utiles si vous utilisez une langue qui ne prend pas en charge correctement l'empaquetage de code (comme Golang). Ensuite, les conteneurs sans serveur peuvent faciliter la création de fonctions sans serveur complexes. Si vous avez besoin d'utiliser plusieurs langages ou d'exécuter de nombreux processus, les conteneurs sans serveur peuvent en faciliter la gestion.

Bien que les conteneurs sans serveur offrent certains avantages, ils ne conviennent pas à toutes les situations. D'abord, ils peuvent être plus chers que les fonctions traditionnelles, car vous payez pour l'exécution du conteneur ainsi que pour le processus lui-même. De plus, les conteneurs sans serveur peuvent se révéler plus difficiles à déboguer et à réparer. En cas de problème, il peut être plus difficile de déterminer ce qui s'est passé.

Alors devriez-vous utiliser des conteneurs sans serveur ? Tout dépend de vos besoins. Si vous créez une fonction simple, une fonction traditionnelle suffira. Mais si vous créez une application complexe ou avez besoin de la flexibilité d'un conteneur, les conteneurs sans serveur peuvent être un meilleur choix.

L'informatique sans serveur ou le cloud ?

La première génération de cloud computing a permis aux entreprises de louer de l'espace serveur hors site, le fournisseur étant responsable de tout l'espace serveur et de l'infrastructure.

Cependant, les fournisseurs ne peuvent pas prévoir les pics de trafic pour les clients, et comme ils facturent aux clients le dépassement de leurs limites de données, un pic de trafic peut se révéler coûteux.

Pour réduire les risques de panne ou de surcharge dus à un pic de trafic, la plupart des entreprises achètent de l'espace de serveur supplémentaire. Cet espace reste inactif la plupart du temps, ce qui entraîne des coûts supplémentaires pour le client. De plus, une grande partie de la capacité de serveur est inutilisée dans le monde.

L'informatique sans serveur résout ce problème en facturant les clients en fonction de l'utilisation réelle. C'est comme si vous passiez d'une facture forfaitaire de votre consommation d'eau à une facture calculée en fonction de votre utilisation. On parle de paiement à l'utilisation.

Les développeurs apprécient de pouvoir se concentrer sur le développement du front-end. Les entreprises économisent de l'argent et gagnent en efficacité. Et la mise à l'échelle automatique est également plus facile. Dans les bonnes conditions, c'est une solution gagnant-gagnant.

Quels sont les avantages de l'informatique sans serveur ?

Nous avons déjà évoqué certains des avantages de l'informatique sans serveur. Elle est plus rentable pour les petites entreprises. Examinons de plus près certains des avantages.

Aucun serveur

L'un des principaux avantages d'une structure sans serveur est que vous n'avez plus à vous occuper des serveurs. Ne pas se soucier des serveurs est un véritable soulagement pour les petites entreprises et les développeurs indépendants qui n'ont pas le temps ou les ressources pour gérer leur infrastructure.

Évolutivité automatique

Avec un hébergement traditionnel, vous devez planifier les pics de trafic et vous assurer que vous disposez de suffisamment de serveurs pour gérer la charge. Avec l'architecture sans serveur, tout est pris en charge pour vous. La plateforme FaaS augmente ou réduit les capacités de votre fonction selon vos besoins.

Tarification à l'utilisation

L'un des aspects les plus attrayants de l'informatique sans serveur est peut-être son modèle de tarification à la carte. Avec un hébergement traditionnel, vous payez une certaine quantité de ressources, que vous les utilisiez ou non. Avec l'architecture sans serveur, vous ne payez que pour les ressources utilisées par votre fonction.

Configuration flexible

Un autre avantage de l'informatique sans serveur est sa flexibilité. L'hébergement traditionnel présente des limites en matière de capacités, mais avec les plateformes FaaS, vous avez plus de contrôle sur le comportement de votre fonction. Vous pouvez choisir le(s) langage(s), les dépendances dont vous avez besoin et même l'environnement d'exécution.

Sans serveur, PaaS ou IaaS ?

Alors, en quoi l'architecture sans serveur diffère-t-elle à d'autres types d'hébergement ? Chacun a ses avantages et inconvénients.

PaaS

Le PaaS (Platform as a service) est une catégorie de cloud computing qui fournit une plateforme pour le développement et le déploiement d'applications. Les plateformes PaaS offrent généralement tout ce dont vous avez besoin pour démarrer, y compris l'environnement d'exécution, les bibliothèques et les structures.


Lequel vous convient le mieux ? Tout dépend de vos besoins et de votre niveau d'expérience. Si vous êtes un débutant, le PaaS peut être la meilleure option. Mais si vous êtes un développeur expérimenté, un IaaS pourrait être une meilleure solution.

L'architecture sans serveur est à la confluence entre ces deux options. Elle offre certains des avantages du PaaS et de l'IaaS. C'est un bon choix pour les entreprises qui ont besoin de plus de flexibilité qu'avec le PaaS, mais qui ne veulent pas tout gérer elles-mêmes.

Que réserve l'avenir au sans serveur ?

L'environnement du sans serveur est en constante évolution et les fonctionnalités des plateformes existantes s'améliorent. Que réserve donc l'avenir à l'informatique sans serveur ?

Certains experts prévoient que le sans serveur finira par devenir le choix privilégié pour les services cloud au détriment du PaaS et de l'IaaS. D'autres pensent que le sans serveur deviendra une fonctionnalité standard des plateformes PaaS et IaaS. Et d'autres pensent encore que le sans serveur restera une solution de niche pour des cas d'utilisation spécifiques.

Une chose, cependant, est certaine : l'avenir des applications sans serveur semble très prometteur. Alors que de plus en plus d'entreprises découvrent les avantages de cette approche du cloud computing, nous pouvons nous attendre à voir l'adoption augmenter dans les années à venir.