Que signifie OLTP ?

OLTP (Online Transactional Processing) est une catégorie de traitement de données axée sur des tâches orientées transactions. OLTP implique généralement l'insertion, la mise à jour et/ou la suppression de petites quantités de données dans une base de données. OLTP traite principalement un grand nombre de transactions effectuées par un grand nombre d'utilisateurs.

Tout ce que vous devez savoir sur les systèmes OLTP

Temps de lecture : 5 mn

OLTP (Online Transaction Processing) est une classe de logiciels capables de prendre en charge les applications orientées transactions sur Internet.

Généralement, les systèmes OLTP sont utilisés pour la saisie des commandes, les transactions financières, la gestion de la relation client (CRM) et les ventes au détail. Ces systèmes comptent un grand nombre d'utilisateurs qui effectuent des transactions courtes. Les requêtes de base de données sont généralement simples, nécessitent des temps de réponse inférieurs à la seconde et retournent relativement peu d'enregistrements.

Un attribut important d'un système OLTP est sa capacité à maintenir la simultanéité. Pour éviter les points de défaillance uniques, les systèmes OLTP sont souvent décentralisés.

Caractéristiques de l'OLTP

Les transactions OLTP sont généralement très spécifiques dans la tâche qu'elles exécutent, et elles impliquent généralement un seul enregistrement ou une petite sélection d'enregistrements. Par exemple, un client des services bancaires en ligne peut envoyer de l'argent de son compte au compte de son enfant. Dans ce cas, la transaction ne concerne que deux comptes - celui de l’enfant et celui du parent. Il ne concerne pas les autres clients de la banque.

Cela contraste avec le traitement analytique en ligne (OLAP), qui implique généralement d'interroger de nombreux enregistrements (voire tous les enregistrements) dans une base de données à des fins d'analyse.

Pour résumé, l’OLAP est souvent utilisé pour fournir des analyses sur les données qui ont été capturées via une application OLTP. Ainsi, si OLTP et OLAP fonctionnent souvent avec les mêmes ensembles de données, malgré leurs caractéristiques différentes.

Les applications OLTP possèdent généralement les caractéristiques suivantes :

  • Transactions qui impliquent de petites quantités de données
  • Accès indexé aux données
  • Un grand nombre d'utilisateurs
  • Requêtes et mises à jour fréquentes
  • Temps de réponses rapides
  • Traitement d’un grand volume de données

Conformité ACID des systèmes OLTP

Afin de maintenir l'intégrité des données, les bases de données OLTP doivent être conformes à ACID. ACID se réfère à un ensemble standard de propriétés qui garantissent un traitement fiable des transactions de la base de données. Il garantit que les transactions sont exactes, cohérentes, isolées et durables. Une transaction ne peut réussir que si l'ensemble de la séquence est réussi. En d'autres termes, si une partie de la transaction échoue, toute la transaction échoue. Ainsi, votre argent ne disparaîtra pas du jour au lendemain lorsque vous le transférez à un autre compte. Si l'argent quitte votre compte, mais n'entre pas dans le compte du destinataire, toute la transaction échouera et l'argent restera dans votre compte.

Les systèmes OLTP demandent une grande disponibilité

Les systèmes OLTP doivent généralement avoir une très haute disponibilité. Les systèmes OLTP traitent souvent des données critiques et comptent un grand nombre d'utilisateurs.

Par exemple, une application de panier est essentielle au business détaillant en ligne. Les clients achètent quelque chose via leur panier d'achat, ce panier doit donc avoir une disponibilité extrêmement élevée. Si le panier ne fonctionne plus, les clients ne peuvent pas commander de produits.

Cela signifie qu’en cas de panne, le détaillant perd de l'argent, argent qu'il aurait pu percevoir si le Programme OLTP avait été disponible.

Vous souhaitez en savoir plus sur Autonomous Database ?
Nous contacter