Aucun résultat trouvé

Aucun résultat ne correspond à votre recherche

Nous vous suggérons d'essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l'orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l'une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.

 

Questions tendances

Qu’est-ce qu’une base de données autonome ?

Une base de données autonome est une base de données Cloud qui exploite le machine learning pour automatiser les réglages, la sécurité, les sauvegardes, les mises à jour et d’autres tâches de routine effectuées habituellement par les administrateurs de base de données. Contrairement à une base de données conventionnelle, une base de données autonome effectue toutes ces tâches et plus encore sans intervention humaine.

Pourquoi utiliser une base de données autonome

Les bases de données stockent des informations commerciales stratégiques et sont essentielles au bon fonctionnement des entreprises d’aujourd’hui. Les administrateurs de base de données sont souvent surchargés de tâches manuelles chronophages de gestion et de maintenance des bases de données. Les exigences des charges de travail actuelles peuvent entraîner des erreurs de la part des administrateurs de base de données, ce qui peut avoir un impact catastrophique sur la disponibilité, les performances et la sécurité.

Par exemple, ne pas appliquer un correctif ou une mise à jour de sécurité peut créer des vulnérabilités. Ne pas appliquer correctement le patch peut affaiblir ou éliminer complètement les protections de sécurité. Si la base de données n’est pas sécurisée, l’entreprise peut être sujette à des violations de données susceptibles d’avoir de graves répercussions financières et un impact négatif sur la réputation de l’entreprise.

Les applications métier peuvent ajouter de nouveaux enregistrements aux bases de données existantes ou utiliser les données disponibles dans celles-ci pour créer des rapports, analyser des tendances ou rechercher des anomalies. Les bases de données peuvent alors croître pour atteindre une taille de plusieurs téraoctets et devenir extrêmement complexes, ce qui augmente les difficultés pour les administrateurs de base de données chargés d’en assurer la gestion, la sécurité et l’optimisation afin d’obtenir des performances optimales. Les bases de données dont l’exécution est lente ou qui ne sont pas disponibles en raison d’interruptions de service peuvent avoir un impact négatif sur la productivité des collaborateurs et frustrer les clients.

La quantité et la vitesse des données disponibles pour l’entreprise son en pleine expansion. Cela amplifie le besoin d’une gestion de base de données efficace et sécurisée qui améliore la sécurité des données, réduit les interruptions de service, améliore les performances et n’est pas vulnérable aux erreurs humaines. Une base de données autonome est en mesure d’atteindre ces objectifs.

Types de données stockées dans les bases de données

Les informations stockées dans un système de gestion de base de données peuvent être hautement structurées (comme les enregistrements comptables ou les informations client) ou non structurées (comme les images digitales ou les feuilles de calcul). Clients et collaborateurs peuvent accéder aux données directement, ou indirectement au moyen d’un logiciel, de sites Web ou d’applications mobiles d’entreprise. En outre, de nombreux types de logiciels (tels que les programmes de Business Intelligence, de gestion de la relation client et les applications Supply Chain) utilisent des informations stockées dans des bases de données.

Composants d’une base de données autonome

Une base de données autonome se compose de deux éléments clés qui s’alignent sur les types de charge de travail.

  • Un data warehouse exécute de nombreuses fonctions liées aux activités de Business Intelligence et utilise des données ayant été préparées à l’avance pour l’analyse. L’environnement de data warehouse gère également toutes les opérations de cycle de vie de la base de données, peut effectuer des analyses de requêtes sur des millions de lignes, est évolutif en fonction des besoins métier et peut être déployé en quelques secondes.
  • Le traitement de transactions permet d’effectuer des processus transactionnels temporels tels que les analyses en temps réel, la personnalisation et la détection des fraudes. Le traitement des transactions implique généralement un très petit nombre d’enregistrements, est basé sur des opérations prédéfinies et permet un développement d’applications et un déploiement simples.

En savoir plus sur l’entreposage de données autonome et le traitement des transactions

Fonctionnement d’une base de données autonome

Une base de données autonome exploite l’intelligence artificielle et le machine learning pour fournir une automatisation complète de bout en bout pour la mise en service, la sécurité, les mises à jour, la disponibilité, les performances, la gestion des changements et la prévention des erreurs.

À cet égard, une base de données autonome présente des caractéristiques spécifiques.

  • Elle fonctionne par pilotage automatique. Tous les processus de gestion, de surveillance et de réglage des bases de données et des infrastructures sont automatisés. Les administrateurs de base de données sont toujours nécessaires pour des tâches telles que la gestion de la façon dont les applications se connectent à la base de données, ainsi que pour aider les développeurs à utiliser les fonctionnalités et les fonctions internes à la base de données sans leur code d’application.
  • Elle est auto-sécurisé Ses capacités intégrées la protègent à la fois contre les attaques externes et les attaques personnelles malveillantes. Cela permet d’éliminer les problèmes de cyberattaques sur des bases de données non corrigées ou non chiffrées.
  • Elle est à réparation automatique. Cela permet d’éviter les interruptions de service, y compris la maintenance non planifiée. Une base de données autonome peut nécessiter moins de 2,5 minutes d’interruption de service par mois, y compris pour l’application de correctifs.

En savoir plus sur le machine learning et la base de données autonome

Avantages d’une base de données autonome

Une base de données autonome présente plusieurs avantages.

  • Disponibilité, performances et sécurité maximales de la base de données, y compris les correctifs et solutions automatiques
  • Élimination des tâches de gestion manuelles sujettes aux erreurs par l’intermédiaire de l’automatisation
  • Coûts réduits et productivité accrue grâce à l’automatisation des tâches de routine

Une base de données autonome permet également à une entreprise de recentrer les collaborateurs chargés de la gestion de la base de données sur un travail de niveau supérieur qui crée une plus grande valeur ajoutée, comme la modélisation des données, l’assistance aux programmeurs dans l’architecture des données et la planification des capacités futures. Dans certains cas, une base de données autonome peut permettre à une entreprise de réaliser des économies en réduisant le nombre d’administrateurs de base de données nécessaires à la gestion de ses bases de données, ou en les réaffectant à des tâches plus stratégiques.

Les technologies intelligentes prennent en charge les bases de données autonomes

Plusieurs technologies intelligentes fondamentales prennent en charge les bases de données autonomes, permettant l’automatisation de tâches routinières mais importantes telles que la maintenance de routine, l’évolutivité, la sécurité et le réglage de la base de données. Par exemple, les algorithmes de machine learning et d’intelligence artificielle d’une base de données autonome incluent des techniques d’optimisation des requêtes et de gestion automatique de la mémoire et du stockage, afin de fournir une base de données à réglage entièrement automatique.

Les algorithmes de machine learning peuvent aider les entreprises à améliorer la sécurité de leur base de données via l’analyse des masses de données consignées et la signalisation des valeurs hors norme et des schémas anormaux avant que des pirates ne fassent des dégâts. Le machine learning permet également de corriger, régler, sauvegarder et mettre à niveau le système de manière automatique et continue, sans intervention manuelle et alors que le système est en cours d’exécution. Cette automatisation limite les risques d’erreur humaine ou de comportement malveillant susceptible de nuire aux opérations ou à la sécurité de la base de données.

En outre, les bases de données autonomes sont dotées de capacités spécifiques.

  • Évolutivité facile. Un serveur de base de données basé sur le Cloud peut étendre ou réduire instantanément ses ressources de calcul et de mémoire en fonction des besoins. Par exemple, une entreprise peut augmenter la capacité de traitement de sa base de données et passer de 8 à 16 cœurs pour des besoins de traitement de fin de trimestre, puis revenir ensuite à une configuration à 8 cœurs, moins onéreuse. En effet, afin de réduire les coûts, il est envisageable d’arrêter toutes les ressources de calcul durant le week-end et de les redémarrer le lundi matin.
  • Correctif de base de données transparent. De nombreuses violations de données sont rendues possibles par des vulnérabilités du système pour lesquelles un correctif de sécurité est déjà disponible mais n’a pas été appliqué. Une base de données autonome empêche ce problème en déplaçant automatiquement les correctifs sur les serveurs Cloud dans une séquence conçue pour éliminer les interruptions de service pour l’entreprise.
  • Intelligence intégrée. Une base de données autonome intègre des fonctionnalités de surveillance, de gestion et d’analyse basées sur les techniques de machine learning et d’intelligence artificielle. L’objectif est d’automatiser l’optimisation des performances de la base de données, de prévenir toute interruption des applications et de renforcer la sécurité à l’échelle de l’application de base de données.

L’avantage pour les développeurs

Avec une base de données autonome, les développeurs peuvent rapidement créer des applications d’entreprise évolutives et sécurisées à partir de données hébergées dans un environnement préconfiguré, entièrement géré et sécurisé.

En savoir plus sur Oracle Autonomous Database et Oracle Application Express

Options de déploiement pour les bases de données autonomes

Pour déployer une base de données autonome, il existe deux options.

  • Déploiement Serverless. Dans le déploiement Serverless, plusieurs utilisateurs partagent les mêmes ressources d’infrastructure Cloud. Le déploiement Serverless est l’option la plus simple. Il ne nécessite aucun engagement minimum et les utilisateurs peuvent profiter d’une mise en service des données et de développement d’applications rapides. Les utilisateurs bénéficient également d’une évolutivité de calcul et de stockage indépendante. Dans ce modèle de déploiement, les utilisateurs sont responsables de la mise en service et de la gestion de la base de données tandis que le fournisseur prend en charge les responsabilités de déploiement et de gestion de l’infrastructure.
  • Déploiement dédié. Le déploiement dédié permet à l’utilisateur de mettre en service la base de données autonome au sein d’une infrastructure Cloud dédiée (non partagée). Ce modèle de déploiement n’a pas de ressources de processeur, de mémoire, de réseau ou de stockage partagées. Le déploiement dédié offre un contrôle et une personnalisation accrus sur l’ensemble de l’environnement et est idéal pour les utilisateurs qui souhaitent adapter leur base de données autonome pour répondre à des besoins organisationnels spécifiques. En outre, le déploiement dédié permet une transition facile des bases de données sur site à une base de données Cloud privée entièrement autonome et isolée.

Les deux types de charge de travail (data warehouse et traitement des transactions) peuvent être mises en service avec l’une ou l’autre des options de déploiement.

Explorez les déploiements dédiés et Serverless ainsi que l’infrastructure dédiée Exadata Cloud

Choisir une base de données autonome

Les bases de données autonomes offrent de nombreux avantages aux entreprises. Quand vous êtes prêt à évaluer les offres disponibles pour votre entreprise, recherchez quatre fonctionnalités clés.

  • Déploiement Serverless. Dans le déploiement Serverless, plusieurs utilisateurs partagent les mêmes ressources d’infrastructure Cloud. Le déploiement Serverless est l’option la plus simple. Il ne nécessite aucun engagement minimum et les utilisateurs peuvent profiter d’une mise en service des données et de développement d’applications rapides. Les utilisateurs bénéficient également d’une évolutivité de calcul et de stockage indépendante. Dans ce modèle de déploiement, les utilisateurs sont responsables de la mise en service et de la gestion de la base de données tandis que le fournisseur prend en charge les responsabilités de déploiement et de gestion de l’infrastructure.
  • Déploiement dédié. Le déploiement dédié permet à l’utilisateur de mettre en service la base de données autonome au sein d’une infrastructure Cloud dédiée (non partagée). Ce modèle de déploiement n’a pas de ressources de processeur, de mémoire, de réseau ou de stockage partagées. Le déploiement dédié offre un contrôle et une personnalisation accrus sur l’ensemble de l’environnement et est idéal pour les utilisateurs qui souhaitent adapter leur base de données autonome pour répondre à des besoins organisationnels spécifiques. En outre, le déploiement dédié permet une transition facile des bases de données sur site à une base de données Cloud privée entièrement autonome et isolée.

L’avenir des bases de données autonomes

Les données sont aujourd’hui générées à un rythme qui dépasse rapidement la vitesse à laquelle elles peuvent être gérées et traitées manuellement pour fournir efficacement et en toute sécurité des informations stratégiques pour l’entreprise. Du fait de leurs capacités d’automatisation intelligente, les bases de données autonomes offrent aux entreprises de nombreux avantages par rapport aux bases de données classiques. On s’attend à ce que les entreprises migrent de plus en plus vers ce modèle de base de données pour profiter de ces avantages, conserver un avantage concurrentiel et avoir la possibilité de recentrer leurs efforts informatiques sur l’innovation plutôt que sur la gestion de base de données.

Découvrir Oracle Autonomous Database