Pourquoi anonymiser une base de données ?

Anonymiser une base de données est un moyen de protéger des données personnelles. Le RGPD conseille d’anonymiser, dans le considérant 26, de manière à ce que les entreprises ne soient plus soumises au Règlement Général de la Protection des Données. Découvrez comment anonymiser vos données la solution Oracle Data Masking & Substetting :

2 au 5 juillet : Webinar Oracle Security Week

Pourquoi anonymiser une base de données ?

Temps de lecture : 2 mn

L’objectif de l’anonymisation des données ? Protéger ces données personnelles de manière à en garantir la confidentialité. Une stratégie de protection des données personnelles et un plan d’action de mise en œuvre sont gages d’une mise en conformité réussie et l’occasion d’améliorer sa marque, sa valeur et sa réputation.

Les principales exigences de l’anonymisation

Anonymiser une base de données répond à plusieurs exigences :

  • Remplacer les données sensibles avec des données fictives avant de les partager
  • Extraire la pertinence des données
  • Eliminer les données personnelles qui n’ont pas d’utilité hors production
  • Répondre aux exigences de conformité pour des environnements hors production : le considérant 26 du RGPD recommande le masking pour anonymiser les données et ne plus être soumis au RGPD.

Livre Blanc sur la RGPD

Simplifiez votre mise en conformité RGPD.

“75% des données sont hors production et sont à anonymiser. Une fois la démarche effectuée, il ne reste que 25% des données à réellement protéger (chiffrement, droit d’accès etc.).”

Comment anonymiser les données ?

Pour mettre en place une anonymisation réussie , chaque organisation doit réfléchir à la méthode à instaurer et prendre en compte plusieurs critères à respecter.

  • Découvrir les données sensibles
  • Préserver l'intégrité de l'application
  • Préserver la fidélité de l'ensemble des données d'origine
  • Fournir une solution intégrée


Découvrez nos solutions de cybersécurité