Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Machine learning dans le management IT

Oracle Management Cloud

Nos métiers sont-ils amenés à disparaître ?

L'émergence de l'Intelligence Artificielle dans les métiers est un sujet au coeur de l'actualité. L'avenir des chauffeurs est remis en question, tout comme celui des médecins et des journalistes. L'Intelligence Artificielle va vraisemblablement bouleverser nos emplois, mais comment ?


Nos métiers sont-ils amenés à disparaître ?

Automatisation des métiers vs création d'emplois

L'homme ne peut plus exercer son métier s'il peut être automatisé par une Intelligence Artificielle (IA). Elle doit pouvoir réaliser toutes les tâches appartenant à ce métier, en théorie et en pratique, ce qui est loin d'être évident. L'IA a encore beaucoup de progrès à faire pour remplacer nos métiers.

Par exemple, si une tâche requiert une intervention manuelle complexe, l’IA ne saura pas l’exécuter. En effet, la robotique n’est pas encore assez développée. Faire du café est déjà trop compliqué pour un robot, car il doit s’adapter à toutes les machines et réaliser de nombreux mouvements trop compliqués pour lui. Un autre point critique serait lié au social : une IA pourrait jouer le rôle d’arbitre de football mais serait très ennuyeuse pour les joueurs et les spectateurs car elle arrêterait sans cesse le jeu pour faire respecter les règles, tandis que l’arbitre humain s’adapte.

Beaucoup de critères sont nécessaires pour automatiser un métier. On en illustrera un dernier, notable : le piège pour voiture autonome créé par James Bridle. Cet artiste a tracé un cercle en ligne continue entourée d’un cercle en ligne pointillée. La voiture arrive, franchit le cercle parce qu’elle y est autorisée mais...ne peut plus en sortir, puisqu’elle ne peut pas franchir la ligne continue !

Si certains métiers n’échapperont pas à l’automatisation (10 % selon un récent rapport du Conseil français de l'emploi en France), des emplois seront cependant créés. Les éditeurs informatiques produisent des logiciels intégrant du Machine Learning qui requièrent de nouveaux employés. D’autre part, des métiers du futur devraient voir le jour comme l’avocat d'IA, qui défendrait les droits de la machine, le manager de l’IA, chargé de vérifier les résultats de l'IA, etc. En novembre 2017, la firme américaine Cognizant Technology Solutions Corp. relayée par le Wall Street Journal, prédit que l'intelligence artificielle pourrait créer 21 millions d'emplois.

Cette balance entre la disparition des métiers et la création d’emplois engendre un certain équilibre. Joseph Schumpeter avait déjà théorisé ce phénomène simultané de la disparition d’un secteur économique joint à la création de nouvelles activités économiques en 1942, sous le nom de « destruction créatrice ». Ce n’est donc pas la première fois que la société doit faire à une telle évolution.

Vers une transformation des métiers

Ce schéma permet de se représenter quels sont les métiers qui risquent de disparaître et quels sont ceux qui existeraient toujours mais seraient transformés. Ces changements profonds toucheraient 50% des emplois selon l'étude française citée ci-dessus et concerneraient, entres autres, les banquiers, les datas scientist, les juristes, des cinéastes ou encore les plombiers.

Une fois que l'Intelligence Artificielle aura intégré nos métiers, les rendant plus performants d'un point de vue technique, à quelle place serions-nous relégués ? Nous pouvons imaginer que nous développerons le champ social de notre travail, celui que ne peut pas réaliser l'IA.

Si nous prenons l’exemple du médecin, l’IA analysera et diagnostiquera les maladies des patients mieux qu’un humain et sera plus apte à trouver le traitement approprié. Elle pourra donc traiter les maladies courantes. Le docteur, quant à lui, se concentrera sur les cas complexes, qui nécessitent une intelligence générale et sur la relation aux patients, qui requiert une intelligence émotionnelle. Finalement, l’Intelligence Artificielle pourrait être un atout si on parvient à s’associer judicieusement avec elle.

L’émergence de l’Intelligence Artificielle dans les métiers induit des changements profonds et participe à la création de nouveaux métiers. Pour accompagner au mieux cette transition, il faut dès maintenant penser à une éducation préventive et à une formation continue adaptées.

Devenez un Super Héros de l’IT
E-Book