Que signifie base de données Cloud ?

A partir du Cloud, la base de données est livrée aux utilisateurs à la demande via Internet à partir des serveurs d'un fournisseur. Les bases de données Cloud peuvent permettre d’optimiser la mise à l'échelle, garantir une haute disponibilité sur différents postes de travail et l'affectation efficace des ressources. Une base de données Cloud fonctionne généralement comme une solution de base de données standard.

Tout ce que vous devez savoir sur les bases de données Cloud

Temps de lecture : 5 mn

Une base de données dans le Cloud est un type de service de base de données qui est construit, déployé et livré via une plate-forme dans le Cloud. Il permet aux organisations, aux utilisateurs finaux et à leurs applications de stocker, de gérer et de récupérer des données dans le Cloud.

Il existe deux modèles d’environnement : la base de données traditionnelle et la base de données en tant que service (DBaaS).

La base de données Cloud traditionnelle

Dans un modèle de Cloud traditionnel, une base de données s'exécute sur l'infrastructure du département informatique via une machine virtuelle. Les tâches de surveillance et de gestion des bases de données incombent au personnel informatique de l'organisation.

La base de données en tant que service (DBaaS)

Le modèle DBaaS est un service d'abonnement payant dans lequel la base de données fonctionne sur l'infrastructure physique du fournisseur de services qui propose généralement différents niveaux de service :

  • Dans un contrat de service classique, le fournisseur entretient l'infrastructure et la base de données, laissant au client le soin de gérer le contenu et le logiciel de base de données.
  • Le fournisseur peut proposer un contrat d’hébergement géré. Il s’occupera ainsi de la maintenance et de la gestion de la base de données. Cela peut permettre aux petites entreprises qui n’ont pas l’expertise informatique adéquate de stocker et traiter leurs données.

Comment fonctionne une base de données Cloud ?

Une base de données cloud ou une base de données physique fonctionnement exactement de la même manière. Elles se divisent en deux catégories : les bases de données relationnelles (SQL) et les bases de données non relationnelles (noSQL). La distinction réside dans l’emplacement de la base de données et son accessibilité.

Avec une base de données sur site, les utilisateurs au sein de leurs locaux doivent se connecter via le réseau local interne. Avec une base de données Cloud, ils doivent passer par Internet pour accéder à la base de données. Que la base de données soit cloud ou physique (sur site) cela n’a aucun impact sur les applications de l’entreprise.

Les avantages d'une base de données dans le Cloud

Les bases de données dans le Cloud peuvent offrir des avantages importants par rapport à leurs homologues traditionnelles, notamment :

  • Une accessibilité accrue
  • Un basculement automatique
  • Une récupération rapide et automatisée en cas de panne
  • Un investissement et une maintenance minimes du matériel interne
  • De meilleures performances

Pour rester compétitifs, les fournisseurs de DBaaS doivent s'assurer que tous les logiciels de base de données, les systèmes d'exploitation des serveurs et les autres aspects de l'infrastructure globale sont régulièrement à niveaux avec les dernières mises à jour en termes de sécurité et de fonctionnalités.

De plus, grâce à l'élimination d'une infrastructure physique, vous pouvez économiser de l’argent. En effet, des économies importantes peuvent être réalisées grâce à la réduction des dépenses en immobilisations ou encore grâce à la diminution du personnel.

Vous souhaitez en savoir plus sur Autonomous Database ?
Nous contacter