Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Qu’est-ce qu’une base de données relationnelle ?

Une base de données relationnelle est un type spécifique de base de données. Ce qui distingue une base de données relationnelle de tout autre type de base de données, c’est qu’elle permet de mettre en relation différentes données au sein de cette dernière.

L’essentiel à savoir sur une base de données relationnelle

Temps de lecture : 5 mn

Une base de données relationnelle est un type de base de données où les données sont liées à d'autres informations au sein des bases de données. Les bases de données relationnelles sont composées d’un ensemble de tables qui peuvent être accessibles et reconstruites de différentes manières, sans qu'il soit nécessaire de réarranger ces tables de quelque façon que ce soit. Le langage de requête structuré (SQL) est l’interface standard pour une base de données relationnelle. Les instructions SQL sont utilisées à la fois pour interroger de façon interactive les données contenues dans la base de données relationnelle et pour collecter les données dans le cadre de rapports.

Principe de fonctionnement d’une base de données relationnelle

Les systèmes de gestion de base de données relationnelle permettent de mettre en avant les relations entre les données. Ces données sont organisées en table dans des lignes et colonnes afin d’être accessibles.

Les tables contiennent toutes des informations sur les relations entre les différentes données, telles qu'un type de produit. Chaque ligne est un produit ou une personne spécifique et les colonnes énumèrent les attributs qui se rapportent à ce produit ou à cette personne, tels que la couleur, la taille, etc.

Une clé est un groupe d'attributs minimum qui permet d'identifier de façon univoque une ligne dans une relation. Pour identifier un enregistrement, tous les attributs d'une clé doivent avoir une valeur, c'est-à-dire qu’on ne peut avoir de valeur NULL. Dire qu'un groupe d'attribut est une clé équivaut à dire qu'il est unique et non NULL (exemple : le groupe d’attribut nom et prénom).

Si plusieurs clés existent dans une table, il sera nécessaire de choisir une unique clé qui sera appelée clé primaire. Cette clé permettra d’identifier les informations contenues dans une table. La clé primaire est généralement choisie porte généralement sur le moins d'attributs possibles et sur les attributs les plus basiques.

La relation entre les tables peut ensuite être définie à l'aide de clés étrangères. Une clé étrangère est un champ d'une table qui est lié à la clé primaire d'une autre table.

Les contraintes du modèle relationnel

Les contraintes d'intégrité relationnelle se réfèrent aux conditions qui doivent être présentes pour qu'une relation soit valide. Il existe de nombreux types de contraintes d'intégrité. Les contraintes sur le système de gestion de base de données relationnelles sont principalement divisées en trois catégories principales : contraintes clés, contraintes de domaine et contraintes d'intégrité référentielle.

Une contrainte de clé : qui indiquent qu'une table doit toujours avoir une clé primaire La valeur de l'attribut pour les différents enregistrements de la relation doit être unique. Les contraintes clés sont également connues sous le nom de contraintes d'entité.

Les contraintes de domaine limitent la plage des valeurs de domaine d'un attribut. Ils spécifient également l'individualité et si un attribut peut avoir une valeur nulle. Il peut également spécifier une valeur par défaut pour un attribut lorsque aucune valeur n'est fournie.

Les contraintes du domaine peuvent être violées si une valeur d'attribut n'apparaît pas dans le domaine correspondant ou si elle n'est pas du type de données approprié.

La contrainte d'intégrité référentielle indique que les relations entre les tables doivent toujours être cohérentes. En d'autres termes, la zone de clé étrangère doit correspondre à la clé primaire référencée par la clé étrangère. Tout changement de champ de clé primaire doit être appliqué à toutes les clés étrangères, ou pas du tout.

Avantages et inconvénients d'une base de données relationnelle

Les bases de données relationnelles présentent plusieurs avantages par rapport aux bases de données traditionnelles.

  • Indépendance structurelle : La base de données relationnelle ne concerne que les données et non une structure. Cela peut améliorer les performances du modèle.
  • Facilité d’utilisation: Le modèle relationnel est très intuitif à utiliser car composé de tableaux organisés de lignes et de colonnes.
  • Capacité d'interrogation : Il permet à un langage de requête de haut niveau comme SQL d'éviter une navigation complexe dans la base de données.
  • Indépendance des données : La structure d'une base de données peut être modifiée sans avoir à changer d'application.
  • Redondance des données : Une base de données relationnelle garantit qu'aucun attribut n'est répété.

Cependant, il est important de garder à l'esprit que les bases de données relationnelles peuvent parfois être lentes et peu évolutives :

  • Certaines bases de données relationnelles ont des limites sur la longueur des champs utilisés.
  • Les bases de données relationnelles peuvent parfois devenir complexes à mesure que la quantité de données augmente et que les relations entre les éléments de données deviennent plus complexes.
  • Les systèmes de bases de données relationnelles complexes peuvent conduire à des bases de données isolées où l'information ne peut être partagée d'un système à l'autre.
Essayez, Comparez, Adoptez
Essayez, Comparez, Adoptez – 3 500 heures d’essai gratuit Oracle Cloud

Autonomous Database pour les nuls

Les technologies émergentes et l’automatisation imprègnent tous les aspects de notre travail et de notre vie d’aujourd’hui.

La véritable opportunité de ces technologies, qui incluent l’intelligence artificielle (IA), le machine learning, l’Internet des Objets (IoT) et les interfacent humaines, est de nous permettre d’adopter l’innovation à une échelle jamais vue auparavant.

Ces technologies nous aident à réimaginer ce qu’il est possible de faire au travail et dans la vie : des voitures à la médecine personnalisée à l’agriculture de précision et aux villes intelligentes qui changent notre façon de vivre notre monde.

Vous souhaitez en savoir plus sur Autonomous Database ?
Essayez, Comparez, Adoptez : tester gratuitement les services Oracle Cloud