Aucun résultat trouvé

Votre recherche n'a donné aucun résultat.

Modèles de déploiement de base de données en nuage

Il existe deux principaux modèles de base de données en nuage.

  • Le modèle traditionnel, qui est très similaire à une solution sur place, sauf pour le provisionnement d’infrastructure. Dans ce cas, une organisation achète de l’espace de machine virtuelle d’un fournisseur de services en nuage, et la base de données est déployée dans le nuage. Les développeurs de l’organisation utilisent un modèle DevOps où le personnel informatique contrôle la base de données de manière conventionnelle. L’organisation est responsable de la supervision et de la gestion de la base de données.
  • Le modèle de base de données en tant que service (DBaaS), dans lequel l’organisation dispose de contrats avec un fournisseur de services en nuage grâce à un service par abonnement payant. Le fournisseur de services offre une variété de tâches opérationnelles, de maintenance, d’administration et de gestion de base de données en temps réel à l’utilisateur final. La base de données fonctionne sur l’infrastructure du fournisseur de services. Ce modèle comprend généralement des fonctions d’automatisation pour le provisionnement, les sauvegardes, le dimensionnement, la haute disponibilité, la sécurité, les correctifs et la surveillance de la santé. Le modèle DBaaS offre aux entreprises la meilleure valeur, ce qui leur permet d’utiliser une gestion de base de données externalisée optimisée par une automatisation logicielle, plutôt que d’embaucher et de gérer des experts de base de données à l’interne.

Avantages de disposer d’une base de données en nuage

Les bases de données en nuage offrent plusieurs des avantages des autres services en nuage, y compris ce qui suit :

  • Amélioration de l’agilité et de l’innovation. Les bases de données en nuage peuvent être configurées très rapidement et mises hors service tout aussi rapidement. Cela facilite et accélère les tests, la validation et l’opérationnalisation des nouveaux concepts d’affaires. Si l’entreprise décide de ne pas aller de l’avant avec un projet, elle peut simplement abandonner le projet (ainsi que sa base de données) et passer à la prochaine innovation.
  • Délais de mise en marché plus rapide. En utilisant une base de données en nuage, il n’y a aucune nécessité de commande de matériel ni d’attente pour les livraisons, l’installation et la configuration réseau lorsqu’un nouveau produit se trouve dans la file d’attente de développement. La base de données est disponible en quelques minutes.
  • Réduction des risques. Les bases de données en nuage offrent de nombreuses occasions de réduction des risques à l’échelle de l’entreprise, particulièrement dans le cas des modèles DBaaS. Les fournisseurs de services en nuage peuvent utiliser l’automatisation pour appliquer les meilleures pratiques et fonctionnalités de sécurité afin de réduire la probabilité d’erreur humaine, qui est la principale cause d’arrêt des logiciels. Les fonctions à haute disponibilité automatisées et les contrats de niveau de service (CNS) peuvent réduire ou éliminer la perte de revenus en raison de temps d’arrêt. Les prévisions de capacité ne sont plus un problème important de la mise en œuvre des projets, car le nuage peut être un bassin illimité d’infrastructure et de services en temps réel.
  • Réduction des coûts. Les modèles d’abonnement de paiement à l’utilisation et les mises à l’échelle dynamiques permettent aux utilisateurs de provisionner un état stable, puis une mise à l’échelle pour les pointes de demande pendant les périodes occupées. De plus, le modèle permet un retour à un état normal lorsque la demande retourne à l’état d’équilibre. Il s’agit d’une solution beaucoup moins coûteuse que le maintien de ces capacités à l’interne, où les entreprises doivent acheter des serveurs physiques qui peuvent traiter les pointes de demande, même s’ils n’ont besoin des capacités de pointe que quelques jours par trimestre. Les entreprises peuvent économiser en fermant les services lorsqu’ils ne sont plus nécessaires. Elles peuvent également réduire les coûts par l’exécution d’initiatives à grande portée, avec un investissement en infrastructure marginal. Dans de nombreux cas, l’automatisation logicielle dans le nuage remplace les administrateurs de base de données, réduisant ainsi les dépenses d’exploitation grâce à l’élimination des ressources à l’interne coûteuses.

Choix pour la gestion de base de données en nuage

Partenaires Oracle Cloud Elite et Global Elite

Le programme Oracle Partner Network (OPN) Cloud détermine les partenaires disposant d’une expertise, des compétences et d’un engagement éprouvé différenciés pour les services Oracle Cloud. Les partenaires les plus compétents et engagés qui ont investi dans le développement d’expertise Oracle Cloud sont désignés comme étant des partenaires Cloud Elite et Global Cloud Elite.

Pour en savoir plus

Les entreprises peuvent choisir le type de gestion de leurs bases de données en nuage. Les styles de gestion de base de données peuvent être regroupés dans les quatre catégories suivantes :

  • Les bases de données en nuage en libre-service. Dans ce modèle, une organisation exécute sa base de données sur une infrastructure en nuage, mais gère la base de données en tant que telle en utilisant des ressources à l’interne, sans intégrer les possibilités d’automatisation par le fournisseur de services en nuage. Ce modèle offre certains des avantages standard d’une base de données en nuage, notamment l’amélioration de la souplesse et de l’agilité. Toutefois, l’organisation conserve la responsabilité et le contrôle de la gestion de la base de données.
  • Les bases de données en nuage automatisé. Dans ce modèle, les organisations utilisent les interfaces de programmation d’application (API) du service de base de données en nuage pour faciliter les opérations de cycle de vie. Toutefois, elles conservent l’accès aux serveurs de base de serveurs et le contrôle de la configuration et des systèmes d’exploitation. Les services de base de données automatisée présentent des CNS limités et excluent normalement les activités planifiées, tels que l’application de correctifs et l’entretien.
  • Les bases de données en nuage gérées. Ce modèle est semblable aux bases de données en nuage automatisées, mais le fournisseur de services en nuage ne permet pas aux consommateurs l’accès aux serveurs hébergeant la base de données. La configuration se limite à la prise en charge des configurations du fournisseur, car les utilisateurs finaux ne sont pas autorisés à installer leurs propres logiciels.
  • Les bases de données en nuage autonomes. Il s’agit d’un nouveau modèle d’exploitation sans intervention où l’automatisation et l’apprentissage automatique éliminent le travail humain associé à la gestion de base de données et aux réglages de performance. Les services comprennent les CNS des applications essentielles à la mission, comme les opérations sans temps d’arrêt pour les activités de cycle de vie planifiées et non planifiées de la base de données.

Types de bases de données en nuage et passage à un modèle complexe

Il existe de nombreux types de bases de données en nuage, ou chacun vise à satisfaire des besoins précis et à traiter différents types de charges de travail. Par exemple, il existe des bases de données spécialement conçues pour gérer les transactions, pour fonctionner avec des applications Internet ou pour des entrepôts de données destinés à l’analyse. L’application des modèles de base de données particuliers qui permet de répondre aux besoins propres aux charges de données des applications réfère au concept de persistance polyglotte.

Les charges de travail OLTP sont appuyées par des modèles de données qui diffèrent de ceux utilisés dans les charges de travail OLAP. Les données de document et multimédias reposent sur des formats comme XML et JavaScript Object Notation (JSON). D’autres types de bases de données comprennent les bases de données graphiques utilisées pour les analyses de connectivité, les bases de données spatiales utilisées pour les analyses géographiques et les données de type clé-valeur utilisées pour le stockage et la consultation des types de données simples.

Les bases de données d’entreprise ont évolué au fil du temps. Elles ont ainsi commencé à englober de plus en plus de modèles de données et de méthodes d’accès au sein d’un système de gestion de base de données unique. La tendance de l’industrie se tourne vers une base de données multimodèle qui permet à un utilisateur final de travailler avec différents types de charges de travail à partir d’une base de données sous-jacente unique.

Ce concept fait référence à ce qu’Oracle nomme la persistance polyglotte multimodèle. Cette nouvelle fonctionnalité permet à de nombreuses applications d’utiliser le système de gestion de base de données même lorsque l’entreprise continue de tirer avantage des modèles de données uniques nécessaires à une application spécifique. Les nouvelles architectures de base de données permettent aux entreprises de rationaliser de manière significative le nombre de bases de données qu’ils utilisent et de prévenir la création de silos de données qui emprisonnent les actifs les plus précieux d’une organisation, c’est-à-dire les données, afin d’offrir une utilisation élargie des données à toute l’entreprise.

 

Solutions de base de données en nuage − Que doit-on exécuter dans le nuage?

La plupart des secteurs, des services financiers aux soins de santé, peuvent bénéficier de solutions de base de données en nuage. Le choix n’est pas de savoir s’il faut utiliser ou non une base de données en nuage. Il repose plutôt sur le modèle et le type qui conviennent le mieux afin de répondre aux besoins de l’entreprise.

De nombreuses organisations choisissent une approche par étapes pour l’utilisation de leur base de données en nuage en combinant des modèles de base de données en nuage traditionnels avec les modèles DBaaS. Pour d’autres, comme dans le cas de l’industrie des services financiers, conserver à l’interne les applications essentielles à la mission peut demeurer une priorité.

Toutefois, les choses changent rapidement. Les modèles DBaaS deviennent plus robustes, et le passage à des bases de données en nuage autonomes commence à s’implanter. Ainsi, il est probable que les entreprises auront de plus en plus d’occasions et bénéficieront de plus en plus d’avantages à passer à des bases de données entièrement dans le nuage.

 

La base de données du futur : Base de données en nuage « à gestion automatisée »

Gartner anticipe une forte croissance pour les bases de données en nuage

Gartner a vanté les bases de données en nuage comme étant un des segments avec la plus forte croissance du marché des services en nuage et anticipe des revenus de près de 10 milliards de dollars d’ici 2021 concernant les bases de données-plateformes-service (dbPaaS).

En savoir plus

Les types les plus récents et novateurs de base de données en nuage sont ceux qui offrent une gestion automatisée (aussi connu sous le nom de base de données autonomes, que nous avons mentionné plus tôt). Alors que les bases de données sur place nécessitent un administrateur spécialisé sur les lieux pour la gestion, une base de données en nuage à gestion automatisée ne requiert pas un tel niveau de spécialisation. Ce type de base de données a recours aux avantages du nuage et à la technologie d’apprentissage automatique pour l’automatisation du réglage, de la sécurité, des sauvegardes, des mises à jour et des autres tâches de gestion de routine traditionnellement effectuées par un administrateur de base de données.

Les bases de données à gestion automatisée sont conçues pour résister aux défaillances de matériel automatiquement, y compris celles des plateformes en nuage. De plus, elles offrent des correctifs en ligne sur toute la plie pour les logiciels, les micrologiciels, la virtualisation et la mise en grappe. Elles facilitent la mise à l’échelle des performances et des capacités, au besoin. De plus, elles protègent les données des attaques malveillantes externes et des utilisateurs internes, tout en évitant de nombreux problèmes liés aux temps d’arrêt des autres modèles, y compris la maintenance planifiée.

Une recherche de l’IDC indique que près de 75 % des coûts de gestion de données d’une entreprise sont liés à la main-d’œuvre. Une base de données à gestion automatisée pourrait ainsi faire économiser des centaines, voire des milliers d’heures de travail d’employé à temps plein annuellement pour chaque base de données d’entreprise majeure. De plus, on estime que 72 % des budgets informatiques d’entreprise vont au maintien des systèmes existants, laissant à peine 25 % pour l’innovation.

Les bases de données à gestion automatisée pourraient éliminer ces coûts élevés et permet aux entreprises d’utiliser leurs administrateurs de base de données pour des tâches à grande valeur, telles que la modélisation de données, l’assistance aux programmeurs pour l’établissement de l’architecture des données et la planification des capacités à venir.

Façon intelligente de gérer les données : Oracle Autonomous Data Warehouse Cloud (PDF)

Nos recherches démontrent que parmi les administrateurs de base de données,

  • 39 % d’entre eux gèrent 50 bases de données ou plus
  • 95 % effectuent la création ou la mise à niveau des bases de données manuellement.
  • 78 % subiront au cours de leur carrière un temps d’arrêt imprévu pour des modifications non testées appliquées à leur base de données

Bases de données en nuage autonomes

  • Offrez une disponibilité et une performance de base de données optimales
  • Assurez une sécurité de base de données maximale, y compris l’application des correctifs et des corrections de bogues
  • Éliminez les tâches de gestion manuelles sujettes aux erreurs grâce à l’automatisation
  • Permettez aux gestionnaires de base de données de mettre à profit leur savoir-faire pour des fonctions de haut niveau
En savoir plus sur les bases de données en nuage autonomes et comment elles peuvent améliorer votre entreprise

Éléments à rechercher au moment de choisir une base de données en nuage

Il y a plusieurs fournisseurs et options disponibles pour les organisations qui cherchent une solution de base de données en nuage pour leur entreprise. Vous voudrez choisir le modèle qui convient le mieux à vos besoins commerciaux particuliers. Les éléments suivants sont les principales caractéristiques à rechercher pour une base de données en nuage :

  • Rendement
    Une extensibilité en ligne et indépendante pour les calculs et le stockage, l’application de correctifs, et les mises à niveau, sans interruption de la disponibilité des données pour les applications, assurera que vos capacités de base de données répondent à vos besoins d’entreprise, même lors des fluctuations. L’optimisation du rendement automatisée et en ligne, comme l’indexation automatique, est un incontournable. Vous obtiendrez également une disposition en grappe extensible à la fois pour les opérations de lecture et d’écriture, ce qui assurera que vos charges de travail en temps réel et critiques sont exécutées sans heurts.
  • Sécurité
    Des caractéristiques de sécurité robustes sont essentielles. Tout modèle de base de données que vous sélectionnez doit être en mesure de chiffrer des données au repos et en utilisation et de fournir des mises à jour de sécurité automatisées. Il est également essentiel d’assurer une stricte séparation des tâches afin que les données du client ne soient pas accessibles à l’exploitation. Des capacités de rédaction de données solides aident à assurer que la visibilité est limitée dans le cas des données sensibles et contrôlées. La détection et la prévention des attaques externes offertes par l’apprentissage automatique procurent une couche additionnelle de sécurité en temps réel. Enfin, pour vos applications essentielles, vous souhaitez avoir une infrastructure en nuage qui comprend une isolation matériel des autres locataires.
  • Et plus encore.
    D’autres qualités à rechercher comprennent une base de données de veille lisible (combinée à des fonctions de production de rapports) pour abaisser les coûts associés à la haute disponibilité, et la technologie avant-gardiste Flashback pour aider à fournir une protection contre les erreurs de l’utilisateur. Enfin, votre base de données devrait assurer une grande compatibilité avec les applications tierces.

Déplacement de votre base de données sur place vers le nuage

Une migration vers le nuage de manière transparente

Les outils automatisés d’Oracle vous permettent de déplacer de façon transparente votre base de données sur place vers Oracle Cloud avec pratiquement aucune interruption. Cela est possible, car le service Oracle Database Cloud utilise les mêmes normes, produits et compétences que vous utilisez actuellement sur place.

En savoir plus sur la migration transparente votre base de données vers Oracle Cloud

La migration vers une base de données en nuage peut vous sembler une tâche intimidante, mais ce n’est pas nécessairement le cas. La planification est la clé. Il est également important de se rappeler que toutes les méthodes de migration s’appliquent à chaque scénario.

Il y a plusieurs facteurs à considérer au moment de choisir une méthode de migration, y compris les types de données, les systèmes d’exploitation de l’hôte et les versions de la base de données. Voici quelques éléments à considérer et à préparer pour la migration de vos bases de données vers le nuage.

  • Est-ce que les logiciels de base de données en nuage cible sont compatibles avec ceux que vous utilisez sur place? Est-ce que les versions sont compatibles?
    Certains fournisseurs de services en nuage n’offrent pas les services de base de données qui sont compatibles avec les versions sur place. De plus, si votre base de données en nuage cible prend uniquement en charge une version plus récente du logiciel que vous utilisez, vous devrez planifier une mise à niveau.
  • Quelle est la taille de votre base de données, et est-ce que le nuage cible prend en charge cette configuration?
    Certains fournisseurs de services en nuage n’offrent que les configurations de base de données plus faibles en matière de stockage et de nombre de cœurs. Vous voulez vous assurer à l’avance que votre fournisseur de services a la capacité de répondre à vos besoins.
  • Exécutez-vous des scripts sur les mêmes serveurs que vos bases de données?Si oui, vous devez disposer d’un contrat d’infrastructure-service (IaaS) ou des services automatisés, et ceux-ci pourraient ne pas être disponibles auprès de votre fournisseur de services en nuage.
  • Avez-vous besoin d’effectuer une migration avec peu ou pas d’arrêt pour votre application existante? Les fournisseurs de base de données en nuage d’importance, comme Amazon, Microsoft et Oracle, facilitent plus que jamais la sélection de la migration de base de données. Selon les circonstances, la migration vers le nuage peut prendre place en seulement quelques minutes.