Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Comment gérer une base de données Cloud ?

A l’heure où 36% des entreprises ont entamé leur migration vers le Cloud (étude Denodo 2019), les entreprises doivent relever les entreprises de la gestion d’une base de données Cloud. Et si la base de données autonome d’Oracle était la solution ? Découvrez la stratégie Autonomous Database :

Comment administrer une base de données Cloud et optimiser sa gestion avec une base de données autonome ?

Temps de lecture : 5 mn

D’après une étude Denodo 2019, 36% des entreprises ont migré vers le Cloud. Parmi les diverses options de stockage (Cloud privé, les architectures multi-cloud et le Cloud public), 46% des organisations ont choisi le Cloud hybride dans le but d’améliorer leur agilité, réduire leurs coûts IT et d’assurer leur évolutivité.

Cependant, les entreprises doivent encore relever des défis en matière de sécurité, de gestion et suivi des dépenses Cloud, ainsi qu’en termes de compétence des services Cloud.

Tout ce que vous devez savoir sur les bases de données Cloud

Une base de données Cloud est livrée aux utilisateurs à partir des serveurs d'un fournisseur.

Celles-ci permettent :

  • D’optimiser la mise à l'échelle
  • De garantir une haute disponibilité sur différents postes de travail
  • D’affecter efficacement les ressources.

Deux modèles de base de données Cloud existent :

  • La base de données traditionnelle : la database s'exécute sur l'infrastructure du département IT via une machine virtuelle. L’équipe IT surveille et gère les bases de données.
  • La base de données en tant que service, ou DBaaS : ce service d'abonnement payant permet à la database de fonctionner sur l'infrastructure physique du fournisseur de services. Soit le fournisseur se charge de l'infrastructure et la base de données et le client gère le contenu et le logiciel de base de données. Soit le fournisseur s’occupe aussi de la maintenance et de la gestion de la base de données, dans le cas d’un contrat d’hébergement géré.

Comment gérer une base de données Cloud ?

Une base de données Cloud fonctionne généralement comme une solution de base de données standard.

L’entreprise doit s’équiper d’un bon système de gestion de base de données (SGBD) afin de gérer toutes les données critiques de l’entreprise de manière centralisée et sécurisée : manipuler les données, authentifier des utilisateurs, insérer ou extraire des données, …

Un DBA, administrateur de base de données, est chargé de la création, la maintenance, l’optimisation et la sécurité des bases de données de manière à répondre aux demandes des collaborateurs qui auraient besoin d’exploiter la base de données. Les DBA doivent également assurer la sécurité de la base de données Cloud, que ce soit en cas de panne de courant ou autre sinistre, ou encore en ce qui concerne la fiabilité des données.

Comment gérer une base de données Cloud avec une base de données autonome ?

La nouvelle base de données autonome d’Oracle, Autonomous Database, permet d’automatiser les tâches de routine administratives et d'infrastructure. Ainsi, l'approvisionnement de nouvelles bases de données, la mise à niveau ou le patch des bases de données existantes, le réglage des requêtes et la réalisation de sauvegardes n’ont plus à être effectué par un DBA. Loin de restreindre le travail de l’administrateur des données, cette base de données est une opportunité puisque le DBA, libéré des tâches d'entretien courantes, peut se focaliser sur des actions à plus haute valeur ajoutée. Par exemple, il peut analyser en profondeur des données afin de détecter les meilleures pratiques, stratégies à adopter pour l’organisation, et par là-même, lui apporter plus de performance, ou encore aider les développeurs à créer de meilleures applications. Découvrez 10 façons de faire évoluer la carrière du DBA à l’ère de la base de données autonome !

Vous souhaitez en savoir plus sur la base de données autonome?