Aucun résultat trouvé

Votre recherche n'a donné aucun résultat.

We suggest you try the following to help find what you're looking for:

  • Check the spelling of your keyword search.
  • Use synonyms for the keyword you typed, for example, try “application” instead of “software.”
  • Try one of the popular searches shown below.
  • Start a new search.

 

Trending Questions

Qu’est-ce qu’une base de données autonome?

Une base de données autonome est une base de données en nuage qui utilise les techniques d’apprentissage automatique afin d’automatiser les réglages, la sécurité, les sauvegardes, les mises à jour et les autres tâches de gestion de routine traditionnellement exécutée par des administrateurs professionnels. Contrairement à une base de données conventionnelle, une base de données autonome exécute toutes ces tâches et plus encore sans intervention humaine.

Pourquoi utiliser une base de données autonome

Les bases de données stockent des renseignements commerciaux cruciaux et sont essentielles à l’exploitation efficace des organisations modernes. Les administrateurs de base de données sont souvent débordés avec des tâches manuelles et laborieuses de gestion et d’entretien de bases de données. Les exigences de charges de travail actuelles peuvent mener à des erreurs de la part des administrateurs, ce qui peut avoir un effet catastrophique sur le temps de disponibilité, le rendement et la sécurité.

Par exemple, l’oubli d’appliquer un correctif ou une mise à jour de sécurité peut créer des vulnérabilités. De plus, ne pas appliquer un correctif correctement peut affaiblir ou éliminer carrément des protections de sécurité. Si la base de données n’est pas sécuritaire, l’entreprise peut être à risque de violation des données, ce qui peut avoir de graves répercussions financières et une incidence négative sur la réputation d’une entreprise.

Les applications d’entreprise ajoutent de nouveaux enregistrements aux bases de données existantes ou utilisent des informations de base de données pour créer des rapports, analyser les tendances ou détecter des anomalies. Cela peut faire en sorte que les bases de données grossissent et occupent de nombreux téraoctets et deviennent très complexes. Elles sont de la sorte encore plus difficile à gérer, à sécuriser et à optimiser pour une performance maximale. Les bases de données qui sont lentes ou non disponibles en raison d’un temps d’arrêt peuvent nuire à la productivité des employés et créer de la frustration chez les clients.

La quantité et la vélocité des données disponibles pour l’entreprise s’accélèrent. Cela amplifie la nécessité d’une gestion de base de données efficace qui améliore la sécurité, favorise un meilleur rendement, réduit les temps d’arrêt et prévient les erreurs humaines. Une base de données permet d’atteindre ces objectifs.

Types de données stockées dans des bases de données

Les informations stockées dans un système de gestion de base de données peuvent être très structurées (comme les registres comptables ou les renseignements sur le client) ou non structurées (comme les images numériques ou des feuilles de calcul). Les clients et les employés peuvent avoir un accès direct aux données ou y accéder indirectement à partir de logiciels, de sites Web ou d’applications mobiles de l’entreprise. De plus, de nombreux types de logiciels, comme les applications d’intelligence d’affaires, de gestion des relations avec les clients et de gestion de la chaîne d’approvisionnement, utilisent les informations qui se trouvent dans les bases de données.

Composants d’une base de données autonome

Une base de données se compose de deux éléments clés qui s’harmonisent avec les types de charges de travail.

  • Un entrepôt de données effectue de nombreuses fonctions administratives relatives aux activités et à l’intelligence d’affaires. De plus, il utilise les données qui ont été préparées pour l’analyse. Un environnement d’entrepôt de données gère également toutes les opérations du cycle de base de données. Il peut effectuer une requête sur des millions de rangées numérisées, s’adapter aux besoins commerciaux et être déployé en quelques secondes.
  • Le traitement des transactions offre aux processus transactionnels temporels, comme les analyses en temps réel, une personnalisation et une détection des fraudes. Le traitement des transactions implique généralement un très petit nombre d’enregistrements, est basé sur des opérations prédéfinies et permet un développement et un déploiement d’applications simples.

En savoir plus sur les services d’entrepôt de données et de traitement des transactions autonomes

Fonctionnement d’une base de données autonome

Une base de données autonome exploite les technologies d’apprentissage automatique afin de fournir une automatisation complète et de bout en bout en matière de provisionnement, de sécurité, de mise à jour, de disponibilité, de performance, de gestion des changements et de prévention des erreurs.

À cet égard, une base de données autonome comporte des caractéristiques particulières.

  • Sa gestion est automatisée. Tous les processus de gestion, de suivi et de réglage des bases de données et de l’infrastructure sont automatisés. Les administrateurs de base de données sont toujours nécessaires pour les tâches telles que la gestion des connexions entre les applications et l’aide aux développeurs pour utiliser les fonctionnalités et les fonctions de la base de données sans code d’application.
  • Sa gestion est automatisée Elle offre des capacités intégrées de protection contre les attaques externes et les actes malveillants d’utilisateur interne. Cela contribue à éliminer les préoccupations au sujet des cyberattaques sur des bases de données non corrigées ou non chiffrées.
  • Sa gestion est automatisée. Cela peut éviter les interruptions, y compris les tâches de maintenance non planifiées. Une base de données autonome peut nécessiter moins de 2,5 minutes de temps d’arrêt par mois, y compris l’application des correctifs.

En savoir plus sur l’apprentissage automatique appliqué aux bases de données autonomes

Avantages d’une base de données autonome

Il y a plusieurs avantages associés aux bases de données autonomes.

  • Meilleures disponibilité, performance et sécurité de la base de données, y compris une application automatique des correctifs
  • Élimination des tâches de gestion manuelles sujettes aux erreurs grâce à l’automatisation
  • Réduction des coûts et amélioration de la productivité en automatisant les tâches routinières

Une base de données autonome permet aussi à l’organisation de recentrer les activités du personnel de gestion des bases de données sur des tâches de niveau supérieur afin de créer une valeur commerciale. Ainsi, le personnel peut consacrer plus de temps à la modélisation des données, à aider les programmeurs avec l’architecture de données et à planifier les capacités futures. Dans certains cas, une base de données autonome peut aider une entreprise à économiser de l’argent en réduisant le nombre d’administrateurs de bases de données nécessaires pour la gestion ou encore en les affectant à des tâches plus stratégiques.

Technologies intelligentes derrière les bases de données autonomes

Plusieurs technologies intelligentes de base se trouvent derrière les bases de données autonomes. Ces technologies permettent l’automatisation des tâches mondaines, mais importantes, comme l’entretien de routine, la mise à l’échelle, la sécurité et les réglages. Par exemple, une base de données utilise des algorithmes d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle pour l’optimisation des requêtes, la gestion de la mémoire et la gestion du stockage afin de fournir une base de données qui s’optimise d’elle-même.

Les algorithmes d’apprentissage automatique aident les entreprises à améliorer la sécurité des bases de données en analysant d’importantes quantités de données enregistrées et en décelant les valeurs aberrantes et les anomalies avant que les intrus puissent causer des dommages. L’apprentissage automatique peut également appliquer des correctifs au système tandis qu’il est en cours d’exécution de même que le mettre au point, le sauvegarder et le mettre à niveau, et ce, de façon automatique et en continu sans intervention manuelle. Cette automatisation réduit la possibilité que des erreurs humaines ou un comportement malicieux nuisent aux opérations ou à la sécurité de la base de données.

De plus, les bases de données autonomes offrent certaines capacités particulières.

  • Extensibilité facilitée. Un serveur de base de données en nuage peut se développer ou diminuer de façon instantanée ses ressources informatiques et de mémoire, au besoin. Par exemple, une entreprise pourrait passer de 8 cœurs à 16 cœurs pour les traitements de fin de trimestre, puis revenir à une configuration à 8 cœurs par la suite. En outre, toutes les ressources informatiques peuvent être mises hors tension pendant la fin de semaine pour réduire les coûts, puis être redémarrées le lundi matin.
  • Application transparente des correctifs à la base de données. Des violations de données peuvent être possibles si un correctif associé une vulnérabilité de système n’est pas appliqué. Une base de données autonome évite le problème grâce au déploiement automatique de correctifs sur les serveurs en nuage en exploitant une séquence d’application qui élimine les temps d’arrêt.
  • Intelligence intégrée. Une base de données autonome intègre des capacités de surveillance, de gestion et d’analyse qui tirent parti des techniques d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle. L’objectif est d’automatiser la mise au point des bases de données, d’éviter les pannes d’application et de renforcer la sécurité dans l’intégralité de l’application de base de données.

Avantage pour les développeurs

Avec une base de données autonome, les développeurs peuvent rapidement créer des applications d’entreprise évolutives et sécurisées à partir de données hébergées dans un environnement préconfiguré, entièrement gérée et sécuritaire.

En savoir plus sur Oracle Autonomous Database et Oracle Application Express

Options de déploiement des bases de données autonomes

Il existe deux options pour le déploiement de bases de données autonome.

  • Déploiement sans serveur. Dans le cas d’un déploiement sans serveur, plusieurs utilisateurs partagent la même infrastructure en nuage pour les ressources. Un déploiement sans serveur est plus simple, car il ne nécessite aucun engagement minimum, et les utilisateurs peuvent profiter d’un provisionnement des données et d’un développement d’application rapides. Les utilisateurs peuvent aussi profiter des joies de l’extensibilité et d’un stockage indépendant. Dans ce modèle de déploiement, les utilisateurs sont responsables du provisionnement et de la gestion de la base de données, alors que le fournisseur de services s’occupe de la gestion de l’infrastructure et des responsabilités de gestion.
  • Déploiement dédié. Un déploiement dédié permet à l’utilisateur de provisionner la base de données autonome dans l’infrastructure en nuage dédiée (non partagée). Ce modèle de déploiement n’a aucun partage de processeur, de mémoire, de réseau ou de ressources de stockage. Un déploiement dédié offre plus de contrôle et de personnalisation pour l’ensemble de l’environnement. C’est la façon idéale pour les utilisateurs qui souhaitent personnaliser leur base de données autonome et répondre aux besoins organisationnels. De plus, un déploiement dédié permet une transition facile entre les bases de données sur place vers des configurations entièrement autonomes et isolées pour les bases de données privées en nuage.

Les deux types de charges de travail, les entrepôts de données et le traitement des transactions peuvent être configurés avec les deux options de déploiement.

Déploiements sans serveur et dédiés et déploiements dédiés sur l’infrastructure Exadata en nuage

Choisir une base de données autonome

Les bases de données autonomes offrent de nombreux avantages aux entreprises. Lorsque vous serez prêt à évaluer les offres disponibles pour votre organisation, recherchez ces quatre caractéristiques clés.

  • Déploiement sans serveur. Dans le cas d’un déploiement sans serveur, plusieurs utilisateurs partagent la même infrastructure en nuage pour les ressources. Un déploiement sans serveur est plus simple, car il ne nécessite aucun engagement minimum, et les utilisateurs peuvent profiter d’un provisionnement des données et d’un développement d’application rapides. Les utilisateurs peuvent aussi profiter des joies de l’extensibilité et d’un stockage indépendant. Dans ce modèle de déploiement, les utilisateurs sont responsables du provisionnement et de la gestion de la base de données, alors que le fournisseur de services s’occupe de la gestion de l’infrastructure et des responsabilités de gestion.
  • Déploiement dédié. Un déploiement dédié permet à l’utilisateur de provisionner la base de données autonome dans l’infrastructure en nuage dédiée (non partagée). Ce modèle de déploiement n’a aucun partage de processeur, de mémoire, de réseau ou de ressources de stockage. Un déploiement dédié offre plus de contrôle et de personnalisation pour l’ensemble de l’environnement. C’est la façon idéale pour les utilisateurs qui souhaitent personnaliser leur base de données autonome et répondre aux besoins organisationnels. De plus, un déploiement dédié permet une transition facile entre les bases de données sur place vers des configurations entièrement autonomes et isolées pour les bases de données privées en nuage.

L’avenir des bases de données autonomes

Les données générées de nos jours se font à un rythme très rapide et peuvent difficilement être gérées et traitées manuellement pour produire efficacement et de façon sécuritaire des connaissances d’affaires essentielles. En raison de leurs capacités d’automatisation intelligentes, les bases de données autonomes offrent aux entreprises plusieurs avantages par rapport aux bases de données classiques. On s’attend à ce que les entreprises soient de plus en plus nombreuses à migrer vers ce modèle de base de données afin de profiter de ces avantages, de conserver un avantage concurrentiel et de profiter de la possibilité de recentrer les efforts des TI sur l’innovation, plutôt que la gestion de base de données.

Explorez Oracle Autonomous Database