Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez saisi, par exemple, essayez « application » au lieu de « logiciel ».
  • Essayez l’une des recherches les plus utilisées ci-dessous.
  • Lancez une nouvelle recherche.
Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’Enterprise Performance Management ?

Le logiciel de gestion de la performance d’entreprise (EPM) vous aide à analyser, comprendre et rendre compte de vos activités

L’EPM se rapporte aux processus conçus pour aider les entreprises à planifier, budgétiser, prévoir et créer des rapports sur leur performance, ainsi qu’à consolider et finaliser les résultats financiers (ce que l’on appelle souvent « clôture des comptes »). Les solutions EPM sont principalement utilisées par les DAF et leurs équipes Finance. D’autres domaines fonctionnels, comme les RH, la vente, le marketing et l’IT l’utilisent pour la planification opérationnelle, la budgétisation et le reporting.

 

Le cycle EPM

Bien qu’il soit souvent lié aux systèmes de planification des ressources d’entreprise (ERP), le logiciel d’EPM les complète en fournissant des informations de gestion en plus des données opérationnelles. En d’autres termes, l’ERP consiste à exploiter l’activité, c’est-à-dire l’activité transactionnelle quotidienne, et l’EPM se penche sur la gestion de l’entreprise : analyse, compréhension et reporting sur l’activité.

Aujourd’hui, un logiciel d’EPM est considéré comme essentiel pour gérer tous les types d’entreprises : il associe des indicateurs clés financiers et opérationnels à des informations, et dirige des stratégies, plans et exécutions. Grâce au logiciel d’EPM, les dirigeants peuvent améliorer les performances à l’échelle de l’entreprise, en surveillant les résultats financiers et opérationnels par rapport aux prévisions et aux objectifs, ainsi qu’en utilisant les analytiques pour reconnaître les tendances clés et les prévisions de résultats.

Dans un environnement en évolution constante, avec de nouveaux concurrents et une incertitude économique, l’EPM offre aux entreprises un outil pour gérer leurs activités agiles. Avec les finances aux commandes, les processus métier d’EPM (modélisation stratégique, planification, consolidation et clôture, rapports et analyse des performances) peuvent aider les entreprises à comprendre leurs données et à les utiliser pour prendre de meilleures décisions métier.

La valeur ajoutée du logiciel d’EPM : essentielle en cette période d’incertitude

La clé pour survivre à la disruption est la flexibilité. Qu’elle soit causée par des forces extérieures (comme de nouvelles réglementations ou des événements météorologiques mondiaux) ou les réalités du marché (un produit rencontre une grande réussite, tandis qu’un autre connaît un échec), les entreprises qui réagissent rapidement peuvent garder une longueur d’avance. Une solution d’EPM innovante vous permet de comprendre comment, quand et où vous devez vous ajuster face aux disruptions.

  • Optimiser la clôture financière—Dans un environnement réglementaire changeant, vous devez vous adapter rapidement aux nouvelles exigences et fournir plus rapidement des analyses précises à toutes les parties prenantes. L’EPM vous aide à simplifier la clôture financière et le reporting en toute confiance et avec pertinence.
  • Simplifier le rapprochement des comptes—Le rapprochement des comptes est la première cause de retards non liés aux données dans la clôture financière. L’EPM vous permet de gérer et d’améliorer efficacement le rapprochement des comptes global en exploitant l’automatisation et en traitant de manière exhaustive la sécurité et les risques généralement associés à ce processus.
  • Générer des plans intégrés précis et agiles—L’économie digitale exige plus que des feuilles de calcul et des processus de planification axés sur les services. Une planification réellement efficace doit connecter toute votre entreprise de manière fluide, afin d’assurer une meilleure vision. Grâce à l’EPM, vous pouvez aligner la planification dans l’entreprise, afin de pouvoir développer des prévisions agiles pour toutes les activités sectorielles et de pouvoir réagir au changement de manière plus rapide et efficace.
  • Gérer et augmenter la rentabilité—Pour survivre dans des temps incertains, vous devez pouvoir gérer et augmenter la rentabilité. L’EPM vous aide à obtenir des informations sur les dimensions de coût et de rentabilité, afin de déterminer dans quels domaines investir des ressources limitées.
  • Aligner le reporting fiscal avec le reporting financier d’entreprise—L’évolution des lois fiscales amène les entreprises internationales à planifier et à gérer leurs politiques fiscales de manière très différente de l’actuelle. L’EPM permet un reporting fiscal efficace en reliant les processus, données et métadonnées que partagent les taxes et la finance, comme la planification financière, la clôture financière et le reporting réglementaire.
  • Répondre à tous vos besoins en matière de reporting—Quelles que soient les normes de reporting que vous devez respecter, vous devez vous assurer que les données fournies dans vos rapports sont précises, complètes et le plus à jour possible. L’EPM réduit la nécessité de posséder plusieurs systèmes de reporting.
  • Faire face aux changements grâce à la gestion des données d’entreprise—Que vous effectuiez la migration d’applications vers le Cloud, gériez des applications dans un environnement hybride ou dirigiez une transformation stratégique business et financière, une plate-forme de gestion des données d’entreprise apporte précision et intégrité des données, en alignant vos données et les données de référence.

L’histoire de l’EPM : du papier aux tableurs

Le concept d’EPM existe depuis des décennies. Avant l’apparition des ordinateurs, les processus et solutions EPM étaient gérés manuellement à travers des réunions, des appels téléphoniques et des discussions. Dans les années 1970, les premières applications logicielles d’EPM ont été disponibles et des solutions de comptabilité ont commencé à recueillir des informations financières et de budgétisation à des fins de reporting. Les tableurs ont été introduits dans les années 1980, avec des logiciels tels que Lotus1-2-3 et VisiCalc. Ils ont permis aux équipes financières d’automatiser la création de budgets et de rapports, et de remplacer les feuilles de calcul manuelles. L’apparition des e-mails dans les années 1990 a permis de partager les tableurs, améliorant ainsi la collaboration et la collecte de données de budgétisation et de reporting. Vers la même époque, les premiers packages logiciels d’EPM ont commencé à automatiser le processus de consolidation financière et de reporting. Ces produits comprenaient : IMRS Micro Control (devenu ensuite le logiciel Hyperion), Hyperion Enterprise pour la consolidation financière et le reporting, et Hyperion Pillar pour les processus de planification.

L’EPM aujourd’hui : de l’entreprise vers le Cloud

Au cours des dernières décennies, les plateformes de logiciels d’EPM sont passées de systèmes client/serveur sur Windows à des applications sur navigateur Web. Aujourd’hui, la demande de logiciels EPM basés sur l’informatique dématérialisée, également connus sous le nom de « software as a service », est en augmentation. Lorsqu’un logiciel d’EPM est « dans le Cloud », cela signifie simplement que l’application est hébergée sur un réseau de serveurs distants, plutôt que sur le site d’une entreprise.

Le Cloud offre une alternative plus abordable pour l’EPM et réduit à la fois les dépenses d’exploitation et les dépenses en capitaux, car il épargne aux entreprises l’acquisition de logiciels et de matériel ou le recrutement de personnel informatique supplémentaire. En l’absence d’infrastructure coûteuse à gérer, les entreprises peuvent investir des ressources dans des opportunités de croissance, pendant que les collaborateurs peuvent se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée au lieu de gérer l’aspect informatique.

L’évolution de l’EPM

Années 1970
Applications de base des logiciels de comptabilité

Années 1980
Les premières solutions de tableur

Lotus 1-2-3 et VisiCalc pour automatiser la budgétisation.

Années 1990
Partage d’e-mails et de tableurs pour la collaboration et la communication

Hyperion, l’un des premiers éditeurs de logiciels EPM à avoir connu le succès.

Années 2000
Du bureau au navigateur

Le logiciel EPM passe de l’environnement Windows à l’environnement Web.

Années 2010
L’EPM dans le Cloud

L’EPM dans le Cloud devient la nouvelle norme

 

L’EPM nouvelle génération : de l’analyse à l’action

Traditionnellement, les systèmes EPM avaient pour but de faire évoluer la finance en abandonnant les feuilles de calcul au profil de solutions plus solides ; les équipes pouvaient ainsi consacrer moins de temps aux tâches à faible valeur, comme la manipulation et le rapprochement des données, et plus de temps aux tâches à valeur élevée, comme l’analyse. Mais, même après l’abandon des feuilles de calcul, le délai reste encore trop long entre l’analyse et l’action.

Entrer dans la nouvelle génération d’EPM, qui offre de nouvelles capacités avec des innovations technologiques, comme l’intelligence artificielle et le machine learning. Ces technologies sont de puissants outils de prise de décision, car ils comblent l’écart entre l’analyse et l’action. Ils aident à améliorer la qualité des décisions prises par les dirigeants et les équipes Finance en détectant les schémas et informations dissimulés dans les données historiques. L’impact sur la prise de décision est répandu, qu’il soit tactique (quel fournisseur payer en premier), opérationnel (réattributions de budget) ou stratégique (fusions et acquisitions).

Au-delà de la prise de décision, ces technologies peuvent automatiser les tâches de routine pour éliminer le travail manuel et réduire la probabilité d’erreurs. De nombreuses tâches, dans le processus de clôture financière et de rapprochement, appartiennent à cette catégorie. Ce type d’automatisation libérera un temps précieux pour les équipes Finance, qui pourront ainsi s’impliquer dans les opérations et passer plus de temps à fournir les conseils stratégiques nécessaires à la direction pour identifier les nouveaux relais de croissance.

Adopter l’EPM dans le Cloud : la suite l’emporte toujours sur les solutions très spécifiques

Une caractéristique importante du Cloud EPM innovant est la solution unifiée ou la suite d’applications. Comparée au déploiement d’une application logicielle très spécifique, par exemple des consolidations, la planification ou la budgétisation, une suite Cloud EPM apporte plus de valeur ajoutée. Une solution complète intègre tous les processus de gestion dans toute l’entreprise, alignant ainsi stratégie et exécution. Les collaborateurs bénéficient d’une meilleure visibilité sur tous les aspects de l’activité. De plus, les solutions EPM les plus efficaces sont des suites intégrées qui aident les clients à exploiter leurs investissements via un processus d’intégration fluide des données et des processus dans les systèmes ERP centraux. Une suite Cloud EPM nouvelle génération permet aux responsables financiers de bâtir une entreprise financière pérenne.