Le Cloud hybride est-il fait pour vous ?

Vous êtes confrontés aux fluctuations plus ou moins prévisibles des charges de travail ? Et si vous augmentiez votre puissance de calcul en passant facilement sur le Cloud public en période de pic tout en conservant les données sensibles sur le Cloud privé, ou on-premise, derrière un pare-feu d’entreprise ? Avec le cloud hybride, c’est possible.

Cloud hybride : quels avantages pour quels inconvénients ?

Le Cloud hybride désigne un environnement qui combine au moins un Cloud privé d’une entreprise et un Cloud public d’une tierce partie, et parfois, une infrastructure on-premise. L’idée est d’exploiter les avantages spécifiques des environnements en fonction des opérations à mener. En comparaison avec l’utilisation d’un unique Cloud, cette solution permet à la société de répondre à ses objectifs techniques et commerciaux.

Sécuriser ses données sensibles

Le Cloud hybride permet de stocker les données sensibles (numéros de carte de crédit, données financières, etc.) sur le Cloud privé et de déployer et exécuter les charges de travail moins sensibles dans le Cloud public.
Par ailleurs, posséder plusieurs Clouds permet d’éviter les interruptions de service en cas de problème avec l’un des environnements.

Cependant, élargir l’infrastructure du réseau multiplie les risques de cyberattaques. Par ailleurs, si un Cloud privé on-premise est protégé par le pare-feu de l’entreprise, les autres Cloud peuvent être plus complexes à sécurisés (par exemple, contrôler l’accès d’un utilisateur sur plusieurs Cloud). Comme ces Cloud sont plus perméables aux menaces, il est essentiel d’adopter des solutions de sécurité optimales pour protéger ses données.

Testez et développez des applications gratuitement avec le Cloud Oracle

Évolutivité, flexibilité et résilience

Les charges de travail fluctuent à des périodes plus ou moins prévisibles. Les entreprises peuvent faire face aux pics de demandes en augmentant rapidement, à court terme et à peu de frais leur puissance de calcul sur le Cloud public. Les charges moins volatiles ou plus sensibles peuvent rester quant à elles sur le Cloud privé ou sur l’infrastructure on-premise.

Si vous êtes confrontés à des pics de demande importants pendant la période des vacances ou lors du Black Friday, le Cloud hybride vous satisferait. Cet environnement vous permet d’éclater les données (Cloud bursting) : l’application fonctionne dans un Cloud privé, mais vous pouvez déployer des ressources supplémentaires à partir d’un Cloud public.

Traiter des données volumineuses

À l’ère du Big Data, le volume des données croît à grande vitesse. Le Cloud hybride permet de traiter l’analyse des données exploitées à un moment M sur le Cloud public et de conserver les autres, ou les données sensibles, sur le Cloud privé.

Si vous utilisez un Cloud hybride, vous pouvez conserver vos données commerciales, de vente, de test, etc. dans un Cloud privé et analyser des requêtes dans le Cloud public, en faisant ainsi évoluer un cluster d’analyse qui prend en charge les tâches distribuées exigeantes.

Passer au cloud progressivement

La flexibilité du Cloud hybride permet aux entreprises de migrer facilement d’un type de Cloud à un autre, de se familiariser à leurs spécificités et ainsi, d’étendre leur présence dans le Cloud selon leurs besoins. Nul besoin de choisir un type de Cloud, les sociétés peuvent adopter les deux environnements simultanément et exploiter les avantages propres à chacun.

Cependant, la mise en place d’un Cloud hybride requiert des intégrations plus complexes puisqu’il est nécessaire de connecter et d’orchestrer les différents types de Cloud.

Si vous souhaitez proposer de nouvelles solutions et innover rapidement, vous pouvez connecter vos applications SaaS du Cloud public aux applications traditionnelles d’un Cloud privé ou public.

Optimiser des ressources et réduire les coûts

Déplacer certaines données vers un Cloud public en fonction de l’évolution des charges de travail élimine les dépenses d’investissement massives pour faire face à des pics de demandes à court terme. Maintenir un centre de données interne, comme un Cloud privé peut, a contrario, s’avérer coûteux et nécessiter beaucoup de ressources.

En adoptant le Cloud hybride, vous pouvez rapidement mettre en place un environnement de développement et de test en exploitant les ressources que vous souhaitez depuis le Cloud public, et sans impact sur l'infrastructure on-premise.
Autre avantage, vous exploitez des outils émergents ou de pointe qui rationalisent votre développement, améliore vos produits et services et vous donnent ainsi un avantage concurrentiel.

Améliorer l’expérience client

Vous souhaitez offrir des expériences personnalisées et plus riches à vos clients ? Le Cloud hybride permet de combiner des nouvelles sources de données sur le Cloud public (météo, données sociales, IoT, CRM, ERP) aux données et analyses existantes, ainsi qu’au Machine Learning.

Vous souhaitez améliorer vos applications ? Alors que 80% des applications sont on-premise, vous pouvez améliorer l’expérience utilisateur en déployant les services du Cloud public sur de nouveaux appareils.

Découvrez la nouvelle génération d’infrastructure cloud

Découvrir nos différents articles