Aucun résultat trouvé

Aucun résultat ne correspond à votre recherche

Nous vous suggérons d'essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l'orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l'une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.

 

Questions tendances

Qu’est-ce qu’un SaaS ?

Le Software as a Service, est un service basé sur le cloud où vous accédez à une application directement via un navigateur internet. L'application logicielle peut être un logiciel de bureautique ou de communication unifiée parmi un large éventail d'autres applications professionnelles disponibles.

Qu'est-ce qu'un SaaS ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le Software as a Service, également connu sous le nom de SaaS, est un service basé sur le cloud où, au lieu de télécharger un logiciel que votre PC de bureau ou votre réseau professionnel peut exécuter et mettre à jour, vous accédez à une application via un navigateur internet. L'application logicielle peut être un logiciel de bureautique ou de communication unifiée parmi un large éventail d'autres applications professionnelles disponibles.

Cela présente de nombreux avantages et inconvénients. Les principaux avantages du SaaS sont l'accessibilité, la compatibilité et la gestion opérationnelle. En outre, les modèles SaaS offrent des coûts initiaux moins élevés que le téléchargement et l'installation de logiciels traditionnels, ce qui les rend plus accessibles à un plus grand nombre d'entreprise. Ce qui permet aux petites entreprises de “disrupter” plus facilement les marchés existants tout en responsabilisant les fournisseurs.

Le principal inconvénient des applications SaaS est qu'elles nécessitent généralement une connexion internet pour fonctionner. Toutefois, la disponibilité croissante des offres à large bande et des réseaux téléphoniques à haut débit tels que la 5G rend ce problème moins important. En outre, certaines applications SaaS ont un mode hors ligne qui permet d’utiliser les fonctionnalités de base.

Testez et développez des applications gratuitement avec le Cloud Oracle

Nous examinerons ici de plus près certains des principaux avantages et inconvénients des applications SaaS.

Les avantages du SaaS

Accessibilité : l'un des grands avantages de toute application SaaS est la possibilité de s'exécuter au moyen d'un navigateur internet, de sorte que le système d'exploitation utilisé pour y accéder n'a pas d'importance. Ainsi, que l'utilisateur essaie d'exécuter l'application sur des machines Windows, Mac ou Linux (ou même sur des smartphones fonctionnant sous Android ou iOS), l'application reste toujours accessible. Cela rend les applications SaaS incroyablement polyvalentes de plusieurs façons.

D'une part, cela signifie que vous n'avez pas à vous inquiéter de savoir si votre système d'exploitation ou d'autres logiciels seront compatibles avec les applications SaaS. Plus important encore, non seulement elles peuvent être utilisées au bureau sur des ordinateurs de bureau, mais aussi sur des appareils mobiles tels que des tablettes. Les applications SaaS sont, dans leur grande majorité, conçues pour être mobiles, de sorte qu'elles peuvent être utilisées dans toute une série de situations et de circonstances, notamment en déplacement.

Mises à jour et correctifs : un autre avantage clé des applications SaaS est que, parce qu'elles fonctionnent dans le cloud, le fournisseur peut mettre à jour son logiciel de manière centralisée sans nuire aux opérations commerciales des utilisateurs. Cela contraste fortement avec les logiciels sur site qui nécessitent souvent un certain degré de compatibilité et des tests de sécurité au niveau des terminaux avant même que les mises à jour et les correctifs de routine puissent être appliqués.

Le modèle SaaS évite donc les pièges des tests qui ralentissent le cycle de développement et l'accès aux nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs, tout en garantissant que les mises à jour de sécurité sont appliquées le plus tôt possible, contrairement aux logiciels sur site qui peuvent rester vulnérables aux attaques jusqu'à ce que le personnel de gestion des services informatiques ait terminé ses tests.

Le matériel : cela conduit à l'un des autres principaux arguments de vente du SaaS, à savoir le manque d'investissement initial nécessaire pour l'utiliser. En ce qui concerne les logiciels sur site, il arrive que les PC d'entreprise ou autres ordinateurs de bureau aient des configurations logicielles et matérielles compatibles. Mais aussi que des serveurs et des commutateurs de réseau supplémentaires soient nécessaires dans le cadre d'un investissement général dans les services d'infrastructure informatique nécessaires pour prendre en charge les logiciels dans toute l'entreprise.

Le SaaS balaye ce besoin, ce qui signifie que même la plus petite entreprise peut désormais avoir accès à des outils logiciels par le biais d'applications cloud basées sur le SaaS que seules les plus grosses structures pouvaient se permettre de développer à l'origine.

En outre, le SaaS est évolutif dans la mesure où si vous devez ajouter des utilisateurs à votre service ou, au contraire, les réduire, il vous suffit d'ajuster votre plan de facturation en conséquence. Au lieu de devoir acheter plus de matériel lors de l'expansion ou de devoir mettre de côté les appareils électroniques coûteux lorsque la réduction des besoins les rend superflus.

Portée du marché : pour les vendeurs, cela signifie être en mesure de fournir un service logiciel à la majorité du marché, au lieu de se limiter à un segment de marché limité et ciblé. Cela signifie que les prix peuvent être moins chers et plus accessibles aux entreprises de toutes tailles. Pour les utilisateurs, cela implique de pouvoir accéder à des services qui ne sont pas normalement disponibles, ce qui permet à la fois d'étendre et d'améliorer les services aux entreprises, la productivité et les possibilités générales.

Économie et stockage : le stockage des données sur site signifie la nécessité d'investir dans des sauvegardes fiables, par exemple par le biais du stockage en ligne dans le cloud ou d'un autre plan de reprise après sinistre, afin d'atténuer toute panne matérielle grave qui pourrait autrement entraîner une perte importante de données. Cependant, avec le SaaS, les données sont de toute façon régulièrement sauvegardées dans le cloud. Ce qui offre ce double avantage, ce n'est pas seulement l'aspect redondant, mais aussi le fait que les employés puissent passer d'un appareil à l'autre sans perdre leur travail ou leurs données, simplement en se connectant au compte unique, quel que soit l'appareil utilisé.

Données et analyses : comme tout est géré par une plate-forme centralisée, il est facile de saisir les données et de les fournir à des fins d'analyse. Les entreprises qui utilisent des logiciels SaaS ont généralement accès à des outils de reporting et d'intelligence et à des visualisations qui peuvent fournir des informations précieuses sur les opérations commerciales, ce qui permet de rationaliser les flux de travail et de réaliser des économies d'efficacité. Pour le fournisseur, puisque l'accès dépend d'un abonnement payant, il n'y a pas lieu de s'inquiéter du piratage qui, autrement, pourrait lui coûter cher et nuire à la fois aux modèles d'accès et de tarification.

Le SaaS en résumé

Dans l'ensemble, le SaaS offre de nombreux avantages qui devraient fonctionner dans l'intérêt à la fois des fournisseurs et des utilisateurs. Certaines entreprises préfèrent mettre en place leurs propres services de gestion du cloud et utiliser l'orchestration entre les appareils et les sites pour contrôler leurs propres données. Mais pour la majorité des petites entreprises au moins le SaaS offre des possibilités inégalées qui peuvent les aider à se développer, à s'étendre et à offrir plus de valeur à leur personnel et à leurs clients.

Découvrez nos différents articles autour du IaaS, du PaaS et de l’hébergement cloud.

Partagez l’article

Découvrez la prochaine génération d’infrastructure cloud

Découvrir nos différents articles

Cloud Privé

Qu'est ce que le Cloud Privé

Le cloud privé est un modèle informatique qui offre un environnement propriétaire dédié à une seule entité commerciale.

Cloud Public

Qu'est ce que le Cloud Public

Un cloud public est une infrastructure informatique dans laquelle un fournisseur de services met des ressources à la disposition du public via internet.

Cloud Hybride

Qu'est ce que le Cloud Hybride

Un cloud hybride combine deux ou plusieurs types de cloud : public, privé ou même infrastructure héritée.

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Une base de données distribuée est essentiellement une base de données qui est répartie sur différents sites, c'est-à-dire sur plusieurs ordinateurs ou sur un réseau d'ordinateurs. 

Qu'est ce que le DAS

Qu'est ce que le DAS

Le direct attached storage (DAS), également appelé stockage direct, est un stockage numérique qui est directement connecté à un ordinateur ou à un serveur.

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

La virtualisation des serveurs permet à plus d'un serveur de fonctionner sur le même matériel. 

Qu’est ce que le Paas

Qu’est ce que le Paas

La Platform-as-a-service (PaaS) est un type d'offre de cloud computing dans lequel un fournisseur de services fournit une plateforme à ses clients, leur permettant de développer, d'exécuter et de gérer des applications commerciales.

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

L'infrastructure cloud est la couche de logiciels et de matériel entre vos systèmes internes et le cloud public. Cette infrastructure est le système essentiel pour un déploiement réussi du cloud computing.