Aucun résultat trouvé

Aucun résultat ne correspond à votre recherche

Nous vous suggérons d'essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l'orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l'une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.

 

Questions tendances

Qu'est une cloud database

Découvrez dans notre article les différents modèles de déploiement de bases de données Cloud, il existe deux principaux modèles de base de données Cloud, les modèles dit traditionnel ou at customer et les bases de données déployées dans le cloud.

Qu'est une cloud database ?

Dans le cas d’une cloud database, votre organisation achète de l'espace de machine virtuelle à un fournisseur de services Cloud, et la base de données est déployée dans le cloud. Les développeurs de votre entreprise utilisent un modèle DevOps comme les administrateurs de base de données afin de contrôler votre base. L'organisation est responsable de la surveillance et de la gestion de la base de données.

Temps de lecture : 7mn

La Database As A Service (DBaaS) ou Cloud Database, est un système dans laquelle une entreprise a un contrat avec un fournisseur de services Cloud par le biais d'un service d'abonnement payant. Le Cloud provider propose à l'utilisateur final une série de tâches opérationnelles, de maintenance, d'administration et de gestion de la base de données en temps réel. La base de données fonctionne sur l'infrastructure du fournisseur cloud. Ce modèle d'utilisation comprend généralement l'automatisation des tâches dans les domaines tel que :

  • L'approvisionnement
  • La sauvegarde
  • La montée en charge
  • La haute disponibilité
  • La sécurité,
  • Les correctifs
  • La surveillance
  • Les performances

Le modèle DBaaS offre aux organisations une économie réelle sur leurs coûts IT, en permettant d'utiliser une gestion de base de données externalisée et optimisée par l'automatisation des tâches plutôt que d'engager et de gérer des experts de base de données en internes.

Les avantages d'une base de données Cloud

Les bases de données Cloud offrent de nombreux avantages identiques à ceux des autres services Cloud, notamment :

  • Amélioration de l'agilité et de l'innovation.
  • Les bases de données Cloud peuvent être mises en place très rapidement et mises hors service tout aussi rapidement, ce qui rend les tests, la validation et l'opérationnalisation de nouvelles idées commerciales faciles et rapides.
  • Si l'organisation décide de ne pas rendre un projet opérationnel, elle peut simplement abandonner le projet (et sa base de données) et passer au projet suivant.
  • Une mise sur le marché plus rapide. En utilisant une base de données Cloud, il n'est pas nécessaire de commander du matériel ou de passer du temps à attendre les expéditions, l'installation et la mise en réseau lorsqu'un nouveau produit est dans la file d'attente de développement. L'accès à la base de données peut être disponible en quelques minutes.
  • Réduction des risques. Les bases de données Cloud offrent de nombreuses possibilités de réduire les risques dans l'ensemble de l'entreprise, en particulier pour les modèles DBaaS. Les fournisseurs de services Cloud peuvent utiliser l'automatisation pour appliquer les meilleurs patchs de sécurité et réduire la probabilité d'erreur humaine - la principale cause d'arrêt des logiciels.
  • Les fonctions automatisées de haute disponibilité et les accords de SLA (Service Level Agreement) peuvent réduire ou éliminer les pertes financières liées aux temps d'arrêt. La prévision de la capacité n'est plus un problème critique lors de la mise en œuvre de projets, car le cloud est flexible en termes d'infrastructures et de services.
  • Réduction des coûts. Les modèles d'abonnement à l'utilisation et l'évolutivité dynamique des besoins et ressources permettent aux utilisateurs finaux de prévoir des coûts quasi fixes, en augmentant la capacité en fonction des pics de charge, et de la réduire lorsque la demande revient à un état stable. Cette solution est beaucoup moins coûteuse que le maintien d’infrastructures en interne, où les entreprises doivent acheter des serveurs physiques qui peuvent gérer les pics de demande même si elles n'ont besoin de capacités de pointe que quelques jours par année. Les entreprises peuvent économiser de l'argent en arrêtant littéralement les services lorsqu'ils ne sont pas nécessaires.

Dans de nombreux cas, l'automatisation des logiciels Cloud aide grandement les administrateurs de base de données (DBA),qui coûtent cher, ce qui réduit les dépenses opérationnelles en éliminant le besoin de ressources internes coûteuses.

Choix de gestion des bases de données Cloud

Les entreprises ont le choix quant à la manière de gérer leurs bases de données Cloud. Les styles de gestion des bases de données peuvent être catégorisée dans :

  • Bases de données Cloud autogérées. Dans ce modèle, l’entreprise fait tourner sa base de données sur une infrastructure Cloud mais gère la base de données elle-même, en utilisant des ressources internes, sans qu'aucune automatisation ne soit intégrée par le fournisseur Cloud. Ce modèle offre certains des avantages standards de la localisation d'une base de données dans le cloud, notamment une flexibilité et une agilité accrues, mais l'organisation conserve la responsabilité et le contrôle de la gestion de la base de données.
  • Bases de données autonomes dans le cloud. Dans ce modèle, les entreprises utilisent des interfaces de programmation d'applications (API) de services de bases de données Cloud pour faciliter les opérations, mais elles conservent l'accès aux serveurs de bases de données et contrôlent la configuration des bases de données et les systèmes d'exploitation. Les services de base de données autonomes comportent des SLA limités et excluent généralement les activités planifiées, telles que les corrections et la maintenance.
  • Bases de données Cloud gérées. Ce modèle est similaire aux bases de données Cloud automatisées, mais le fournisseur Cloud n'autorise pas l'accès aux clients aux serveurs hébergeant la base de données. La configuration est limitée aux configurations de prises en charge par le fournisseur Cloud, car les utilisateurs finaux ne sont pas autorisés à installer leur propre logiciel sur la base de données.
  • Bases de données Cloud complètement autonomes. Il s'agit d'un nouveau modèle de fonctionnement, dans lequel l'automatisation et le machine learning diminuent le travail humain associé à la gestion de la base de données et à l'optimisation des performances. Les services comprennent des SLA (Service Level Agreement) pour les applications critiques, telles que les opérations sans interruption de service pour les activités non planifiées et planifiées du cycle de vie des bases de données et des services.

Types de bases de données Cloud et Cloud Hybride

Il existe de nombreux types de bases de données Cloud, qui sont toutes destinées à répondre à des besoins spécifiques et à traiter des types d’opérations spécifiques. Par exemple, il existe des bases de données spécialement conçues pour gérer les transactions, d'autres pour exécuter des applications sur Internet, et d'autres encore qui servent d'entrepôts de données (Datawarehouse) pour réaliser des analyses. Les modèles de bases de données spécifiques pour répondre aux besoins en application ou des opérations spécifiques est appelée "polyglot persistence" qui est le terme pour désigner les différentes technologies utilisables pour le stockage de différents types de donnés au sein d'une même entreprise.

Les workloads OLTP sont pris en charge par des modèles de données qui diffèrent de ceux utilisés dans les workloads OLAP. Les documents texte et multimédia reposent sur des formats comme le XML et les annotations d'objet JavaScript (JSON). D'autres types de bases de données comprennent des bases de données graphiques (Graph Database) utilisées pour l'analyse d’interconnections, des bases de données spatiales pour l'analyse géographique et des Key-value store database pour le stockage et la consultation avec de fort besoin de performance sur des données simples.

Au fil du temps, les bases de données clients des entreprises se sont développées et ont commencé à englober beaucoup de modèles de données et méthodes d'accès au sein d'un seul système de gestion de base de données. Ce qui fait émerger dans l'industrie aujourd'hui un besoin d’évolution vers des bases de données multimodèle qui permet à l'utilisateur final de travailler sur différents types de workload à partir d'une base de données initiale.

Ce nouveau type de base de données, pouvant accepter plusieurs types de modèles, permet à de nombreuses applications d'utiliser un seul et unique système de gestion de base de données, tandis que l'entreprise continue en parallèle à bénéficier des modèles de données spécifiques nécessaires uniquement pour un certain type d’application. Ces nouvelles architectures de base de données permettent aux entreprises de rationaliser considérablement le nombre de bases de données qu'elles utilisent et d'éviter la création de silos de données qui enferment certaines données ou type de donnée d'une organisation à tous les autres acteurs de l’entreprises.

Testez et développez des applications gratuitement avec le Cloud Oracle

Solutions de bases de données Cloud

La plupart des secteurs d'activité, des services financiers aux soins de santé, peuvent bénéficier de l'utilisation de solutions de bases de données Cloud. Le choix n'est pas de savoir s'il faut ou non utiliser une base de données dans le cloud. Il s'agit de choisir le modèle et le type de base de données qui répondent le mieux aux besoins spécifiques de l'entreprise.

De nombreuses organisations choisissent d'adopter une approche progressive de l'utilisation des bases de données dans le cloud, en mélangeant les modèles traditionnels de bases de données dans le cloud avec les modèles DBaaS. Pour d'autres, comme celles du secteur des services financiers, le maintien en interne des applications critiques pourrait rester une priorité.

Cependant, les choses évoluent rapidement. À mesure que les modèles DBaaS (Database As A Service) deviennent plus en plus robustes, les entreprises trouveront de nouveaux champs d’applications, des avantages encore plus importants, à migrer entièrement leurs bases de données vers le cloud.

Comment bien sélectionner une base de données dans le cloud

De nombreux fournisseurs Cloud existent pour vous qui cherchez une solution de base de données Cloud pour votre entreprise. Vous devrez choisir le modèle qui répond le mieux aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Voici quelques caractéristiques clés à rechercher dans n'importe quelle base de données Cloud :

  • Performance
    • Le dimensionnement du calcul et du stockage, des correctifs et des mises à niveau, avec une disponibilité ininterrompue des données pour les applications, garantira que la capacité de votre base de données répondra aux besoins de votre entreprise au fur et à mesure des pics et des creux, sans interrompre les opérations. L'optimisation automatisée des performances, telle que l'indexation automatique, est évidemment pris en charge sur Autonomous Database. Vous souhaitez également une mise en grappe évolutive en lecture et en écriture pour garantir un fonctionnement transparent de vos charges de travail critiques en temps réel.
  • Sécurité
    • Des dispositifs de sécurité robustes sont essentiels. Tout modèle de base de données que vous choisissez doit pouvoir effectuer le cryptage des données dites mortes et vives, c’est à dire des données transitant sur le réseau et fournir des mises à jour de sécurité automatisées. Il est également essentiel d'assurer une stricte séparation des tâches afin que les opérations ne puissent pas accéder aux données des clients. La détection et la prévention des attaques externes par Machine Learning constituent une couche supplémentaire de sécurité en temps réel. Enfin, pour vos applications les plus critiques, vous pourriez avoir besoin d'une infrastructure Cloud dédiée, avec isolation de vos serveurs vis à vis des autres serveurs utilisés par d’autres clients.

Parmi les autres variables à prendre en compte on pourra rechercher une base de données de secours (réplication) pour réduire les coûts de haute disponibilité, et des technologies de “flashback” ou “rollback” pour vous aider à protéger les utilisateurs contre les erreurs humaines. Enfin, votre base de données doit être le plus largement possible compatible avec des applications tierces.

Transférer votre base de données locales vers le cloud

Faire en sorte que la migration vers le Cloud se fasse facilement est une tâche complexe.

Les outils automatisés d'Oracle vous permettent de transférer de manière transparente votre base de données on premise vers Oracle Cloud sans aucun temps d'arrêt, car Oracle Database Cloud Service utilise les mêmes normes, produits et compétences que ceux que vous utilisez actuellement dans on premise.

La migration d'une base de données vers le cloud peut sembler être une tâche difficile, mais ce n'est pas forcément le cas. La planification est clé. Il est également important de se rappeler que toutes les méthodes de migration ne s'appliquent pas pour tous vos scénarios.

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors du choix d'une méthode de migration, notamment les types de données, les systèmes d'exploitation et les versions de la base de données. Voici quelques éléments auxquels vous devez réfléchir pour vous préparer à la migration de vos bases de données vers le cloud.

  • Le logiciel de base de données Cloud cible est-il compatible avec celui que vous utilisez en local ? La version est-elle compatible ?
  • Certains fournisseurs de cloud ne proposent pas de services de base de données compatibles avec les versions on premise. De plus, si votre base de données sur le cloud cible ne prend en charge qu'une version supérieure du logiciel que vous utilisez, vous devez prévoir une mise à niveau avant migration.
  • Quelle est la taille et les dimensions de votre base de données, et le cloud cible prend-il en charge cette configuration ?
  • Certains fournisseurs Cloud ne proposent que des configurations de base de données avec peu de stockages et de puissance de calcul. Vous devez vous assurer à l'avance que votre fournisseur a la capacité de répondre à vos besoins.
  • Si vous exécutez des scripts “home made” sur les serveurs de base de données eux-mêmes, vous devrez passer un contrat pour bénéficier d’infrastructure en tant que service (IaaS) ou des services automatisés, qui ne seront peut-être pas disponibles auprès de votre fournisseur de cloud computing.
  • Avez-vous besoin de migrer avec peu ou pas de temps d'arrêt vers votre application existante ? Les principaux fournisseurs de bases de données Cloud, comme Oracle, facilitent plus que jamais la sélection et la migration des bases de données. Selon les circonstances, la migration vers le cloud peut s'effectuer en quelques heures.

Découvrez Autonomous Database pour migrer facilement et automatiquement votre base de données locale vers le cloud !

Partagez l’article

Découvrez la prochaine génération d’infrastructure cloud

Découvrir nos différents articles

Cloud Privé

Qu'est ce que le Cloud Privé

Le cloud privé est un modèle informatique qui offre un environnement propriétaire dédié à une seule entité commerciale.

Cloud Public

Qu'est ce que le Cloud Public

Un cloud public est une infrastructure informatique dans laquelle un fournisseur de services met des ressources à la disposition du public via internet.

Cloud Hybride

Qu'est ce que le Cloud Hybride

Un cloud hybride combine deux ou plusieurs types de cloud : public, privé ou même infrastructure héritée.

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Une base de données distribuée est essentiellement une base de données qui est répartie sur différents sites, c'est-à-dire sur plusieurs ordinateurs ou sur un réseau d'ordinateurs. 

Qu'est ce que le DAS

Qu'est ce que le DAS

Le direct attached storage (DAS), également appelé stockage direct, est un stockage numérique qui est directement connecté à un ordinateur ou à un serveur.

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

La virtualisation des serveurs permet à plus d'un serveur de fonctionner sur le même matériel. 

Qu’est ce que le Paas

Qu’est ce que le Paas

La Platform-as-a-service (PaaS) est un type d'offre de cloud computing dans lequel un fournisseur de services fournit une plateforme à ses clients, leur permettant de développer, d'exécuter et de gérer des applications commerciales.

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

L'infrastructure cloud est la couche de logiciels et de matériel entre vos systèmes internes et le cloud public. Cette infrastructure est le système essentiel pour un déploiement réussi du cloud computing.  

SaaS

Qu’est-ce qu’un SaaS ?

Le Software as a Service, également connu sous le nom de SaaS, est un service basé sur le cloud où, au lieu de télécharger un logiciel que votre PC de bureau ou votre réseau professionnel peut exécuter et mettre à jour, vous accédez à une application via un navigateur internet.