Aucun résultat trouvé

Votre recherche n’a donné aucun résultat.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Essayez l’une des recherches populaires ci-dessous.
  • Lancer une nouvelle recherche.
Questions tendances

Qu'est-ce que le Cloud Privé ?

Le cloud privé est un modèle de déploiement du cloud, qui fournit des ressources informatiques virtualisées via un stockage sur site ou dans le centre de données d'un fournisseur.

Qu'est-ce que le Cloud Privé ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le cloud privé est un modèle informatique qui offre un environnement propriétaire dédié à une seule entité commerciale. Comme les autres types d'environnements de cloud computing, le cloud privé fournit des ressources informatiques étendues et virtualisées via des composants physiques stockés sur place ou dans le centre de données d'un fournisseur.

L'un des principaux avantages du déploiement d'un cloud privé est le degré de contrôle accru offert à l'organisation. Comme le cloud privé n'est accessible qu'à une seule entreprise, celle-ci a la possibilité de configurer l'environnement et de le gérer d'une manière adaptée à ses besoins informatiques spécifiques.

Une stratégie de cloud privé peut comprendre du matériel hébergé localement dans une installation appartenant à l’entreprise, ou il peut être hébergé par un fournisseur de services de cloud. Les cloud privés virtuels sont généralement payés sur une base continue, mais le matériel et les configurations de stockage fournis permettent de conserver les avantages d'un réseau exclusif et sécurisé.

Testez et développez des applications gratuitement avec le Cloud Oracle

Cloud privé contre cloud public contre cloud hybride

Les responsables informatiques ont le choix entre trois modèles généraux de cloud computing, chacun ayant un ensemble unique de capacités et d'avantages. Un cloud privé (également appelé cloud interne hébergé dans une cloud database) est l'option la plus sûre car l'organisation a un contrôle direct sur l'infrastructure et seuls les utilisateurs autorisés peuvent accéder au réseau.

Les modèles de cloud hybrides offrent les avantages des cloud publics et privés en établissant un pont entre les deux modèles avec une couche de logiciels propriétaires. Le Cloud Hybride permet de stocker des données vitales dans un environnement sécurisé sur place tout en exploitant la puissance de calcul du Cloud Public. Dans le même temps, l'entreprise ne paie que la puissance de calcul qu'elle utilise, ce qui permet de réaliser des économies supplémentaires.

Les avantages du cloud privé

Les solutions de cloud privé apportent de la valeur à l'entreprise en permettant l’abstraction de processus informatiques d'une manière beaucoup plus efficace que la virtualisation traditionnelle. Voici quelques-uns des principaux avantages de ces solutions :

  • Sécurité et conformité : Pour les entreprises opérant dans des secteurs fortement réglementés, la conformité est primordiale. L'infrastructure en cloud privé permet aux organisations de se conformer à des réglementations strictes, car les données sensibles sont conservées sur du matériel auquel personne d'autre ne peut accéder. Cet avantage est disponible par le biais d'installations matérielles sur site ainsi que dans les services hébergés.
  • Personnalisation : Les cloud privés sont entièrement configurables par les organisations qui utilisent la solution. Un cloud entièrement privé est construit par un architecte de cloud sur place, ce qui signifie que les parties prenantes peuvent configurer l'environnement exact nécessaire pour exécuter des applications propriétaires. Les cloud privés hébergés offrent les mêmes avantages mais ne nécessitent aucune configuration sur place. Dans ce cas, l'entreprise travaille avec un fournisseur pour mettre en place et gérer un cloud à son usage exclusif.
  • Intégration hybride : Lorsqu'une application a besoin de ressources informatiques supplémentaires, l'hybridation étend les ressources du cloud privé à un cloud public pour maintenir le temps de fonctionnement sans avoir à installer de serveurs physiques supplémentaires. Cela peut être une solution rentable pour les organisations qui ont besoin de la sécurité d'un cloud privé mais qui souhaitent néanmoins que d'autres fonctionnalités bénéficient de la puissance d'un service de cloud public.

Les défis du cloud privé

Un cloud privé peut présenter des difficultés si une organisation n'a pas de besoins informatiques cohérents. Lorsque la demande en ressources est en évolution, un cloud privé peut ne pas être en mesure de s'adapter efficacement, ce qui coûte plus cher à l'organisation sur le long terme. Voici les principaux éléments que les acteurs informatiques devraient examiner :

  • Coûts initiaux : Les cloud entièrement privés hébergés sur place nécessitent une mise de fonds importante avant de pouvoir apporter de la valeur à l'organisation. Le matériel requis pour faire fonctionner un cloud privé peut être très coûteux et il faudra un architecte expert en matière de cloud pour mettre en place, maintenir et gérer l'environnement. Les cloud privés hébergés peuvent toutefois atténuer considérablement ces coûts.
  • Utilisation de la capacité : Dans le cadre du modèle de cloud computing privé, l'organisation est entièrement responsable de la maximisation de l'utilisation des capacités. Un déploiement de cloud sous-utilisé peut coûter cher à l'entreprise.
  • Évolutivité : Si l'entreprise a besoin d'une puissance de calcul supplémentaire à partir du cloud privé, il peut lui falloir plus de temps et d'argent pour augmenter les ressources disponibles du cloud privé. En général, ce processus sera plus long que le redimensionnement d'une machine virtuelle ou la demande de ressources supplémentaires auprès d'un fournisseur de cloud public.

Découvrez nos différents articles autour du IaaS, du PaaS et de l’hébergement cloud.

Partagez l’article

Découvrez la prochaine génération d’infrastructure cloud

Découvrir nos différents articles

Cloud Database

Qu'est ce qu'une Cloud Database

La Database As A Service (DBaaS) ou Cloud Database, est un système dans laquelle une entreprise a un contrat avec un fournisseur de services Cloud par le biais d'un service d'abonnement payant.

Cloud Public

Qu'est ce que le Cloud Public

Un cloud public est une infrastructure informatique dans laquelle un fournisseur de services met des ressources à la disposition du public via internet.

Cloud Hybride

Qu'est ce que le Cloud Hybride

Un cloud hybride combine deux ou plusieurs types de cloud : public, privé ou même infrastructure héritée.

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Qu'est ce qu'une base de donnée distribuée

Une base de données distribuée est essentiellement une base de données qui est répartie sur différents sites, c'est-à-dire sur plusieurs ordinateurs ou sur un réseau d'ordinateurs. 

Qu'est ce que le DAS

Qu'est ce que le DAS

Le direct attached storage (DAS), également appelé stockage direct, est un stockage numérique qui est directement connecté à un ordinateur ou à un serveur.

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

Qu'est ce qu'un serveur virtuel

La virtualisation des serveurs permet à plus d'un serveur de fonctionner sur le même matériel. 

Qu’est ce que le Paas

Qu’est ce que le Paas

La Platform-as-a-service (PaaS) est un type d'offre de cloud computing dans lequel un fournisseur de services fournit une plateforme à ses clients, leur permettant de développer, d'exécuter et de gérer des applications commerciales.

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud ?

L'infrastructure cloud est la couche de logiciels et de matériel entre vos systèmes internes et le cloud public. Cette infrastructure est le système essentiel pour un déploiement réussi du cloud computing.

SaaS

Qu’est-ce qu’un SaaS ?

Le Software as a Service, également connu sous le nom de SaaS, est un service basé sur le cloud où, au lieu de télécharger un logiciel que votre PC de bureau ou votre réseau professionnel peut exécuter et mettre à jour, vous accédez à une application via un navigateur internet.