Nous sommes désolés. Nous n'avons rien trouvé qui corresponde à votre recherche.

Nous vous suggérons d’essayer ce qui suit pour trouver ce que vous recherchez :

  • Vérifiez l’orthographe de votre recherche par mot clé.
  • Utilisez des synonymes pour le mot clé que vous avez tapé, par exemple, essayez “application” au lieu de “logiciel”.
  • Lancer une nouvelle recherche.
Country Nous contacter Se connecter à Oracle Cloud

Qu'est-ce qu’une machine virtuelle (VM) - Définition d’une machine virtuelle

Une machine virtuelle est un environnement virtualisé qui fonctionne sur une machine physique. Elle permet d’émuler un OS sans l’installer physiquement sur l’ordinateur.

La deuxième région Cloud Oracle en France, à Paris est LIVE ! Profitez de la gamme complète de services Cloud d’Oracle.

Qu'est-ce qu'une machine virtuelle (VM) ?

Temps de lecture : 1 minute 30

Une machine virtuelle ou VM est un environnement entièrement virtualisé qui fonctionne sur une machine physique. Elle exécute son propre système d’exploitation (OS) et bénéficie des mêmes équipement qu’une machine physique : CPU, mémoire RAM, disque dur et carte réseau. Plusieurs machines virtuelles avec des OS différents peuvent coexister sur le même serveur physique : Linux, MacOS, Windows…

Comment fonctionne une machine virtuelle ?

Le partage des différents environnement virtuels est géré par l’hyperviseur généralement hébergé dans un cloud public, cloud privé ou un cloud hybride. Il effectue le partitionnement des ressources et alloue une partition à chaque VM. Cela s’effectue à l’aide d’un logiciel installé sur la machine physique. En général cette dernière dispose de ce que l’on appelle un pool partagé de ressources physiques. Principal avantage ? Permettre aux machines virtuelles qui en ont besoin d’accéder à des ressources complémentaires pour faire face à un accroissement de la demande de l’utilisateur.

Testez et développez des applications gratuitement avec le Cloud Oracle

Quels sont les avantages d’une machine virtuelle ?

Il y a plusieurs intérêts à utiliser une machine virtuelle :

  • Tester un nouveau système d’exploitation sans avoir besoin de partitionner son disque dur.
    Le test peut ainsi s’effectuer sans risques d’endommager le disque dur de votre machine.
  • Développer un logiciel ou un programme pour un autre système d’exploitation.
  • Se servir de logiciels qui ne peuvent pas tourner sur le système d’exploitation de votre machine physique. Vous pouvez ainsi disposer d’une machine virtuelle par système d’exploitation et même de plusieurs versions du même système d’exploitation.
  • Réaliser des économies en installant plusieurs machines virtuelles sur un seul support physique plutôt que de multiplier les ordinateurs en service.

Toutefois, l’installation d’une machine virtuelle comporte aussi des inconvénients. Notamment au niveau de la sécurité. Une machine physique embarquant plusieurs machines virtuelles est plus vulnérable aux attaques qu’un ordinateur ne disposant que d’un seul système d’exploitation. De la même façon, si cette machine physique vient à tomber en panne, l’accès aux VM devient impossible. Enfin, l’ordinateur hôte des machines virtuelles doit être assez puissant pour supporter la virtualisation. Temps de latence et lenteurs sont fréquents si la RAM est trop réduite.

Découvrez la nouvelle génération d’infrastructure cloud

Découvrir nos différents articles